Populaire chez les jeunes femmes Le détatouage pour effacer des «erreurs»


On dit qu’il faut que jeunesse se passe, mais quand ils choisissent un tatouage, normalement c’est pour la vie, cependant on peut maintenant les enlever … mais non sans douleur et c’est très cher. Mieux vaut y réfléchir avant de se faire tatouer
Nuage

 

Populaire chez les jeunes femmes

Le détatouage pour effacer des «erreurs»

 

Le détatouage pour effacer des «erreurs»

Crédit photo : Agence QMI

Le détatouage au laser est populaire chez les jeunes femmes.

Par Emmanuel Delacour | Agence QMI

De plus en plus de personnes font appel à la technique du détatouage au laser pour effacer un tatouage indésirable, une solution efficace, mais douloureuse et non sans risques.

«C’était une erreur, une idée stupide, a raconté Shannon une jeune femme d’une vingtaine d’années, alors qu’une technicienne s’affaire sur son épiderme. Je me suis fait tatouer la jambe lors de mon entrée à l’université et aujourd’hui je me rends compte que ce dessin n’a aucune signification pour moi.»

Elle n’est pas la seule à regretter son tatouage.

«Beaucoup de jeunes professionnels viennent se faire enlever leur tatouage parce qu’ils commencent leur carrière, a expliqué Trishia Desmarais, propriétaire et technicienne de l’entreprise spécialisée en détatouage NUYU. Le procédé est particulièrement populaire chez les femmes de 25 à 35 ans. Souvent, elles portent des tenues révélatrices qui ne cachent pas leur peau tatouée.»

Mme Desmarais a affirmé que l’emploi du laser pour enlever les tatouages gagne en popularité.

En effet, à peine 18 mois après l’ouverture de ses bureaux au centre-ville de Montréal, plus de 300 personnes ont passé sous son laser.

Quelques inconvénients

Bien que le traitement au laser ne dure que quelques minutes et qu’il soit le moyen le plus efficace pour retirer les traces d’encre sous-cutanées, il comporte quelques inconvénients.

«C’était pire que lorsque je me suis fait tatouer, la douleur est beaucoup plus intense », a avoué Cécilia, une cliente chez NUYU.

«Le laser envoie une pulsion entre le derme et l’épiderme pendant une micro seconde, mais cela peut causer une sensation désagréable, similaire à celle que l’on ressent lorsqu’on se fait frapper par un élastique », a précisé Mme Desmarais.

Celle-ci ajoute qu’il est fréquent de ressentir une sensation de brûlure et que de petites ampoules peuvent apparaitre sur la peau 24 h après le traitement.

De plus, l’effacement d’un tatouage peut prendre de huit à dix rencontres avec un technicien, s’étalant sur presque une année.

En raison des nombreux facteurs qui peuvent complexifier le traitement, il est difficile d’en évaluer le coût.

«Le prix varie entre 150 et 450 $ pour un dessin de taille moyenne, mais il n’y a pas d’échelle fixe par rapport à la taille ou au nombre de traitements », a expliqué Catherine Gobeille, infirmière à la clinique dermatologique de la Dre Andrée Mathieu-Serra.

http://tvanouvelles.ca