Cette luxueuse niche pour chien est estimée à 40 000 $ (VIDÉO)


40 mille dollars pour une niche à chien ! C’est bien de voir au confort d’un animal de compagnie, mais quand même, il ne faut pas exagérer !
Nuage

 

Cette luxueuse niche pour chien est estimée à 40 000 $

 

Tandis que la plupart des gens ne se contentent que de maintenir un niveau de vie raisonnable, d’autres gâtent leurs animaux de compagnie de manière indécente.

Des luxueux hôtels pour animaux de Paris aux massages en passant par les portraits royaux, on pensait avoir tout vu.

C’était du moins le cas jusqu’à ce que Samsung révèle sa niche pour chien de rêve estimée à près de 40 000 $ CAD.

La niche vient avec un tapis d’entraînement, une piscine d’hydrothérapie, une mangeoire automatique et même un papier peint très tendance.

Bref, de quoi rendre n’importe quel être humain un tantinet envieux!

Cet article initialement publié sur le Huffington Post États-Unis a été traduit de l’anglais.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Les Bassets et la niche magique


Ce serait une niche idéale pendant les froids de l’hiver, les chiens se réchauffent entre eux.
Nuage

 

Les Bassets et la niche magique

 

Par Sophie Le Roux

Crédits photo : youtube – Gretchen Hoey

Attention les yeux, cette vidéo est véritablement magique ! Voici les Bassets Hound capables de faire la sieste à 5 dans une toute petite niche !

Publiées par une éleveuse américaine, ces images sont aussi drôles qu’incroyables. Qui aurait pu imaginer qu’autant de toutous puissent entrer dans un si petit espace ?

Ces chiens seraient-ils des magiciens ? Ils sont en tout cas tous plus adorables les uns que les autres.

La vie avec ces boules de poils ne doit pas manquer de piment !

http://wamiz.com/

Blaze, le Husky qui dit "non" à sa niche et à son maître !


On dirait vraiment que le chien parle et il ne veut vraiment pas aller dans sa niche. Cependant, le maitre aurait avantage de suivre des cours sinon c’est le chien qui sera maitre entre les deux
Nuage

 

Blaze, le Husky qui dit « non » à sa niche et à son maître !

 

Par Sophie Le Roux
Crédits photo : Youtube – John Ventresco

Non, je n’irai pas dans ma niche, je suis bien mieux ici, sur le tapis ! Tu peux bien insister autant que tu veux, ma réponse est non ! » : voilà ce que Blaze, un Husky ayant déjà fait fondre, et rire, plus de 2 millions d’internautes en dix jours seulement, répond à son maître dans cette vidéo !

Du haut de ses 11 mois, Blaze ne manque pas de caractère, c’est le moins que l’on puisse dire. Et il ne se contente pas de grogner pour manifester son refus catégorique de quitter son moelleux tapis. Non, Blaze parle !

Vous n’y croyez pas ? Regardez donc la vidéo, et vous entendrez distinctement cet adorable toutou dire « non » à son humain !

Comme le précise John, son heureux propriétaire, Blaze n’est finalement pas allé dans sa niche ! Comment tenir tête à un chien qui parle !

http://wamiz.com/

Mon chien en hiver : comment le protéger contre le froid ?


Après avoir parler des soins particuliers des chats (d’intérieur) pendant la saison hivernale  Le chat d’intérieur en hiver : quelques conseils voici pour les chiens qui demande eux aussi quelques petites attentions
Nuage

 

Mon chien en hiver : comment le protéger contre le froid ?

 

 

L’hiver ne s’est pas fait attendre. Il est bel et bien là, et avec lui le froid, et la neige (…)

Si nos compagnons à 4 pattes sont plus résistants aux faibles températures que nous, ils n’y sont pas insensibles. Les chiens ont eux aussi des besoins spéciaux à cette période de l’année, surtout ceux qui en dehors de leurs promenades quotidiennes, passent peu de temps à l’extérieur.

Nos compagnons canins ont en effet de plus en plus l’habitude de rester bien au chaud dans nos maisons et appartements. Ils sont donc de moins en moins résistants au froid.

Des chiens plus sensibles que d’autres

La sensibilité des chiens aux faibles températures varie en fonction de leur race, leur taille mais aussi de leur âge.

Les chiens à poils longs, comme le Terre-Neuve, le Saint-Bernard ou le Husky, sont mieux parés pour supporter le froid que leurs petits congénères, le Chihuahua ou le Yorkshire par exemple.

Les races à poils courts, telles que le Lévrier, sont elles aussi plus sensibles, de même que les chiots et les chiens âgés.

Pour eux, un pull ou un manteau est le bienvenu lorsqu’il fait vraiment froid.

Une niche douillette

Votre compagnon passe ses nuits dans une niche ? Offrez-lui un nid bien chaud et douillet pour l’hiver !

La température de la niche est régulée par la chaleur corporelle émise par votre chien. Il est donc important qu’elle ne soit pas trop grande. Une niche doit être adaptée à la taille de l’animal. Le chien doit pouvoir s’y allonger confortablement, mais pas plus.

Pensez en outre à isoler le sol et le toit, avec par exemple des tapis spéciaux qui se fixent aux parois de la niche et permettront à votre toutou d’être bien protégé du froid et de l’humidité.

Modifier l’alimentation de son chien ?

Tout dépend du mode de vie de l’animal ! Un chien qui sort peu n’a pas besoin d’une alimentation plus riche pendant l’hiver.

Si votre compagnon passe beaucoup de temps dehors en revanche, il dépensera de l’énergie en luttant contre le froid, et aura donc besoin d’une nourriture adaptée.

Il est recommandé, selon les conditions climatiques et son niveau d’activité, de donner à son animal des rations 10 à 20% plus importantes que pendant le reste de l’année.

Pendez également à protéger l’eau de votre chien. Si sa gamelle est à l’extérieur, on conseille de préférer durant l’hiver un récipient en plastique plutôt qu’en acier inoxydable, afin d’éviter que l’eau ne gèle.

Et la neige ?

Quel bonheur que de se balader dans la neige ! Les chiens aussi adorent ça. Ne les privez donc pas de ce plaisir, mais pensez bien à essuyer et sécher les pattes de votre chien après la promenade.

Insistez bien sur les zones situées entre les coussinets pour éviter d’éventuelles gerçures ou gelures.

Il existe en outre des produits à appliquer sur les coussinets pour les protéger du froid et de l’humidité. N’hésitez pas à en parler à votre vétérinaire.


Enfin, essayez d’empêcher votre compagnon à 4 pattes d’ingérer trop de neige, afin de lui éviter des troubles digestifs.

Vous voilà maintenant parés pour affronter le froid avec vos toutous !

http://wamiz.com