La vitamine C prévient-elle le rhume?


Achetez vous des comprimés de vitamines C pour l’hiver, en prévention du rhume .. Une dépense inutile surtout que la vitamine C se retrouver dans beaucoup de fruits ..Par contre pour certains sportifs alors c’est autre chose
Nuage

 

La vitamine C prévient-elle le rhume?

 

Les suppléments de vitamine C sont très populaires pendant les mois d’hiver. Contrairement à la croyance populaire, la prise de suppléments de vitamine C pour prévenir l’apparition d’un épisode de rhume ou de le guérir semble inutile… sauf dans certaines situations où des individus sont soumis à un stress physique important.

Pour prévenir ou guérir les symptômes du rhume, les suppléments de vitamine C sont très populaires pendant les mois d’hiver. Chez les animaux, de nombreuses études ont montré que la vitamine C augmenterait la résistance à diverses infections causées par des virus ou des bactéries. Est-ce que l’humain bénéficie aussi de ces effets positifs?

Des chercheurs ont regroupé et analysé les résultats de 55 études scientifiques publiées dans les 64 dernières années pour répondre à la question suivante: Est-ce qu’il est possible de réduire la fréquence, la durée ou encore la sévérité des symptômes du rhume en prenant des suppléments de vitamine C (200 mg et plus par jour) avant l’arrivée des premiers symptômes ou dès l’apparition de ceux-ci?

La vitamine C peut-elle prévenir le rhume?

Autant d’épisodes de rhume

L’analyse des résultats de 29 études effectuées auprès de plus de 11 000 participants démontre que la prise de vitamine C n’est pas efficace pour prévenir le rhume chez l’humain. En d’autres mots, le nombre d’épisodes de rhume demeure le même, que l’on prenne ou non de la vitamine C.

Un peu moins de jours de symptômes

Les résultats de l’analyse et de la comparaison de près de 10 000 épisodes d’infections respiratoires montrent que la prise régulière de suppléments de vitamine C diminuerait significativement la durée du rhume, de 8 % chez les adultes et de 13,6 % chez les enfants. La plupart des études ont obtenu ces résultats avec des doses de 1 g par jour.

Toutefois, d’un point de vue pratique, il semble peu raisonnable pour un adulte d’ingérer des mégadoses de vitamine C tout au long de l’année si les seuls effets bénéfiques anticipés sont de réduire la durée des rhumes, qui surviennent seulement de 2 à 3 fois par année en moyenne chez les adultes. La prise régulière de vitamine C diminuerait un total de 12 jours de rhume par année à… 11 jours.

Par contre, chez les enfants de moins de 12 ans, les résultats suggèrent que la prise de vitamine C réduirait un total de 28 jours de symptômes du rhume par année à 24 jours par année. Afin d’obtenir des effets bénéfiques, la vitamine C doit être prise en prévention. Aucun bienfait n’est observé si la vitamine C est prise après l’apparition des symptômes.


Pas vraiment moins malade 

En ce qui a trait à la sévérité des symptômes du rhume à la suite de la prise de vitamine C, les effets sont moins clairs. En effet, la sévérité des symptômes est moindre lorsqu’on la mesure en jours d’absentéisme ou en jours où la personne est confinée à l’intérieur, mais elle est sensiblement la même lorsqu’on la mesure à l’aide d’échelles de sévérité.

Peut-on traiter un rhume avec de la vitamine C?

Dans le but de « casser » le rhume, certains prennent de la vitamine C aussitôt que leur nez commence à couler ou que leurs yeux deviennent larmoyants. Bien que peu d’études aient étudié les propriétés thérapeutiques de la vitamine C, cette pratique, selon les résultats de sept études, ne procurerait aucun bénéfice comparativement au placebo.

Sauf que…
Chez un sous-groupe de participants, à savoir des marathoniens, des enfants dans un camp de ski et des soldats en entraînement dans les régions subarctiques, la prise continue de vitamine C réduisait de moitié le risque d’attraper un rhume.

Ainsi, il semble que pour ces individus ayant subi un stress physique important (causé par l’activité physique ou par l’exposition au froid), la vitamine C procure des bénéfices importants. Les bénéfices ont été observés avec des doses allant de 250 mg à 1 g par jour.
Toutefois, un des auteurs de cette analyse soulève que ces effets
 
positifs ne sont certainement pas applicables à tous les athlètes et que d’autres études sont encore nécessaires avant de pouvoir généraliser ces résultats. Il reste de plus la dose précise de vitamine C à déterminer.

En conclusion
Pour la population générale, la prise de suppléments de vitamine C dans le but de prévenir l’apparition d’un épisode de rhume ou de le guérir semble tout à fait inutile.

Par contre, dans certaines situations où des individus sont soumis à un stress physique important, les preuves indiquent que la supplémentation (de 250 mg à 1 g par jour) pourrait avoir un effet bénéfique considérable, à savoir la diminution de l’incidence du rhume de moitié. Toutefois, il faut préciser que ces résultats ont été principalement observés chez des marathoniens et qu’on ne peut pas généraliser ces résultats à tous les types d’athlètes. D’autres études sont nécessaires avant de conclure quoique ce soit.

Les résultats montrent que, prise de manière préventive, la vitamine C peut diminuer la durée des épisodes du rhume d’environ un jour par année chez les adultes et d’environ quatre jours chez les enfants. Cependant, à ce propos, une question se doit d’être posée :

 

« Ce faible niveau de bénéfice justifie-t-il une prise continue et prolongée de suppléments de vitamine C? »

Rappelons que notre organisme ne peut pas emmagasiner de la vitamine C. Le surplus ingéré se retrouve… dans les urines!

Enfin, il est très facile d’obtenir assez de vitamine C par l’alimentation! Mangez beaucoup de fruits, particulièrement des fruits citrins (oranges, pamplemousses, etc.) et de légumes vert foncé, et le tour est joué!

http://extenso.org