Neurologie – Faire entendre sa voie intérieure


Vous imaginez comment cela pourrait allégé les conversations si ces neuroscientifiques réussiraient a faire entendre des mots, des phrases d’une personnes ayant perdue la parole après une maladie ou un accident ou quelconque traumatisme ? Combien de frustrations seraient amoindris si le patient pouvait vraiment communiquer
Nuage

Neurologie – Faire entendre sa voie intérieure

Neurologie - Faire entendre sa voie intérieure

Le jour où les médecins arriveront à entendre la voie intérieure d’un patient incapable de parler à la suite d’une paralysie ou d’un accident vasculaire cérébral est peut-être à nos portes

Le jour où les médecins arriveront à entendre la voie intérieure d’un patient incapable de parler à la suite d’une paralysie ou d’un accident vasculaire cérébral est peut-être à nos portes.

Des neuroscientifiques de l’Université de la Californie à Berkeley ont enregistré l’activité électrique dans le lobe temporal du cerveau, le centre de traitement de l’information auditive, et ont établi un modèle qui interprète le son.

Les chercheurs ont ainsi été capables d’établir les mots qu’une personne avait entendus uniquement en analysant l’activité de son lobe temporal.

Selon le Dr Brian Pasley, si les conversations « intérieures » activent des régions semblables du cerveau, il sera éventuellement possible de se servir de la technologie afin d’interpréter les pensées des gens.

Le détail de ces travaux est publié dans la revue PLoS Biology

http://techno.ca.msn.com