TOUS LES MOTS DE PASSE SE DÉCHIFFRENT


C’est décourageant de savoir que des hackers peuvent en un rien de temps déchiffrer les mots de passe de monsieur et madame tout le monde … Cependant, on donne un truc vraiment simple et plus facile a mémorisé
Nuage

 

TOUS LES MOTS DE PASSE SE DÉCHIFFRENT

 

ENTER YOUR PASSWORD / marc falardeau via FlickrCC License by

Par Cécile Schilis-Gallego

Est-il si simple de déchiffrer des mots de passe?

C’est ce que laisse entendre un article publié sur ars technica. Pour le prouver, une liste de 16.000 mots de passe chiffrés a été transmise à trois hackers. Au bout d’une heure, 90% des mots de passe ont été trouvés par l’un d’entre eux. Le moins efficace des trois en a pour sa part trouvé 62%.

Constat initial: tout mot de passe est potentiellement déchiffrable. Et si l’on y arrive si rapidement, c’est en partie parce que l’on choisit de mauvais mots de passe. Plusieurs facteurs sont à prendre en compte:

  • la longueur: un mot de passe de douze caractères prend plus de temps à déchiffrer qu’un mot de passe de six caractères.
  • l’ordre: traditionnellement une majuscule est placée au début, les minuscules au milieu et les chiffre à la fin. Il est donc conseillé de ne pas utiliser cet ordre. 

Par ailleurs, l’un des harckers constate que le niveau de protection varie fortement selon qu’il s’agit de mots de passe de clients ou de ceux utilisés au sein des grandes firmes:

«Quand je fais un audit de mot de passe d’une entreprise pour m’assurer que les politiques en termes de mot de passe sont correctement mises en place, c’est de la folie. Tu pourrais passer trois jours en ne trouvant absolument rien.»

Si vous voulez tout de même changer votre mot de passe pour le rendre moins vulnérable, vous pouvez suivre les conseils de Farhad Manjoo, le chroniqueur high-tech de Slate:

«Choisissez une phrase assez courte et mémorisable. Et voilà. Au lieu de transformer cette phrase en un seul mot, utilisez-la simplement, en entier. Par exemple Mitt adore quand Barack lui fait des gaufres. C’est une phrase mémorisable. Et c’est aussi, en soi, un mot de passe extrêmement sûr – encore plus sûr que le mot composé des initiales des termes de la phrase. Au lieu de raccourcir la phrase, tapez-la entièrement. C’est la façon la plus simple de mélanger les majuscules, les minuscules et les symboles, et c’est encore plus facile à mémoriser. (…) Impossible par contre de m’en servir sur le site de ma banque, ni sur tous les sites qui imposent une longueur limite à leurs mots de passe et/ou n’acceptent pas les espaces.»

http://www.slate.fr/

90% des mots de passe sur internet sont vulnérables


Dans bien des sites sur internet, nous avons besoins de mots de passe que ce soit sur l’ordinateur, téléphone, tablette pour aller vers notre courriel, banque etc .. Malheureusement, beaucoup vont jouer avec les dates d’anniversaires, les noms ou sobriquet pour former leur mot de passe .. Une aubaine pour les arnaqueurs
Nuage

 

90% des mots de passe sur internet sont vulnérables

 

Étude - 90% des mots de passe sur internet sont vulnérables

Photo Scott Hancock / Fotolia

Agence France-Presse

PANAMA – Plus de 90% des mots de passe utilisés pour accéder à différents services comme un compte bancaire, des courriels ou encore les réseaux sociaux via un ordinateur, une tablette ou un téléphone, sont vulnérables en raison de leur répétition, assure une étude de l’entreprise Deloitte.

Publié mardi au Panama, le rapport assure qu’avec les 1000 mots de passe les plus communs pour les utilisateurs (parmi les six millions observés pour l’étude), il est possible d’accéder à 91% des services théoriquement protégés.

Cette possibilité d’accéder à des comptes bancaires, des profils sur les réseaux sociaux, des sites de vente ou quelque autre service en ligne les rend très vulnérables aux attaques de pirates.

En outre, 79% des utilisateurs concentrent 500 des mots de passe les plus courants, 40% les 100 plus répandus et 14% les 10 plus communs.

«Le problème le plus grave des mots de passe est leur réutilisation. L’être humain, pour une question de mémoire, retient cinq, six, sept mots de passe, et naturellement, on les utilise pour tout, ce qui les rend très fragiles», a expliqué Francisco Martin, responsable de Deloitte au Panama.

«Cela ne serait pas si grave si au moins on prenait le temps de mettre des mots de passe qui ne soient pas si aisément déchiffrables», a-t-il ajouté.

Les mots de passe les plus courants sont les noms de membres de la famille conjugués avec les dates de naissance, des informations très faciles à obtenir sur les réseaux sociaux par les pirates , qui ensuite, à travers des programmes, introduisent massivement des séries de mots de passe hypothétiques, jusqu’à tomber sur la bonne combinaison.

Selon cette étude, 9,8% des usagers utilisent la combinaison «password, 123456 ou 12345678», 8,5% «password ou 123456» et un 4,7% «password».

Le rapport signale également que les mots de passe créés sur des terminaux mobiles ont tendance à être moins sûrs que ceux créés sur ordinateur, en raison de la différence d’accessibilité aux caractères spéciaux. En outre, il faut 4 à 5 secondes pour taper un mot de passe sûr sur un ordinateur de bureau, contre 7 à 30 secondes sur un écran tactile.

L’étude portait sur les principales tendances dans l’univers de nouvelles technologies dans 15 pays d’Europe et d’Amérique, en plus de l’Afrique du Sud

http://fr.canoe.ca

N’oubliez plus jamais vos mots de passe : une méthode simple


Il est fortement conseillée de changer de mots de passe au moins tous les 3 mois, a cause des hackers qui ne cherchent  qu’a pirater des comptes .. mais voilà, a force de changement, la mémoire peut-être défaillante alors a moins d’avoir un  KeePass, ou encore un logiciel comme logiciel Dashlane il faut des trucs pour s’en rappeler
Nuage

 

N’oubliez plus jamais vos mots de passe : une méthode simple

Article rédigé Jean Riviere, voyageur à plein temps qui vit de ses sites web depuis 2003, et auteur du guide Travaillez en Slip »[1]

cles2 Noubliez plus jamais vos mots de passe : une méthode simple

Si vous oubliez régulièrement vos mots de passe, ou pire, si vous utilisez un mot de passe identique sur tous les sites que vous utilisez, alors la méthode qui suit va vous aider.

Il est possible d’utiliser un mot de passe unique pour chacun des services auxquels vous êtes inscrit, et de s’en souvenir. Même si vous en avez 300 ou 500.

Il s’agit simplement de créer votre propre système mnémotechnique de construction de mots de passe. Et je vais vous montrer comment.

La plupart des gens utilisent un mot de passe similaire pour tous les services qu’ils utilisent. C’est aussi sûr que de donner une copie des clés de son appartement à chaque personne qui nous rend visite.

L’autre solution consiste à utiliser des mots de passe uniques, et à se reposer sur un système de stockage pour s’en souvenir : fichier texte, application comme 1password… En plus de perdre du temps à chaque fois qu’ils se connectent à un site, les internautes qui utilisent cette méthode courent toujours le risque perdre leur base de données de mots de passe.

La troisième solution résout tous ces problèmes : il s’agit de créer votre propre système mnémotechnique pour générer des mots de passe uniques. Vous ne les oublierez plus jamais, même si vous en avez 500.

Voici comment procéder :

1. Commencez par définir un mot de passe de base complexe, qui ne correspond à aucun mot du dictionnaire :

La meilleure solution pour s’en souvenir, c’est d’utiliser un texte que vous connaissez par coeur, et d’utiliser la première lettre de chaque phrase.


Prenez les paroles d’une chanson, par exemple :

« Je vous parle d’un temps
Que les moins de vingt ans
Ne peuvent pas connaître… »

Récupérez la première lettre de chaque mot, et conservez les chiffres au format numérique :

jvpd1tqlmd2anppc

2. Modifiez ce mot de passe de base en fonction du site que vous utilisez :

Par exemple, vous pouvez décider de placer la dernière lettre du nom du site à la fin du mot de passe, et la première au début :

Pour vous connecter à Amazon, vous placez la lettre « n » au début de votre mot de passe, et la lettre « a » à la fin :

njvpd1tqlmd2anppca

Vous pourriez aussi choisir d’utiliser la lettre qui suit la première, dans l’alphabet (« a » devient « b » et « n » devient « o ») :

ojvpd1tqlmd2anppcb

Enfin, vous pourriez placer les caractères qui changent selon le nom du site au milieu de votre mot de passe… ou trouver une variation complètement différente.

L’idée, c’est de suivre un système simple, et de s’y tenir.

Vous pouvez aller encore plus loin en utilisant un modèle de création de mots de passe différent pour chaque thématique de services : travail, personnel, finances…

Pourquoi ne pas utiliser, par exemple, les paroles d’une chanson liée à chacune de ses thématiques ? Vous seriez certain de toujours vous souvenir de votre mot de passe de base.

[1] Jean Riviere est auteur et formateur en webmarketing. Il vit de ses sites web depuis 2003 et voyage à temps plein : sa vie et son bureau tiennent dans une valise de 20 kg.
Il aide les internautes à transformer leur passion en activité et à vivre de leur site web :
cliquez ici pour télécharger son guide « Travaillez en Slip ».

http://www.presse-citron.net/