Corps humain: future batterie de nos appareils connectés?


Comme ce n’est pas un implant, mais plus quelque chose qui ressemble à un pansement, je trouve que cela serait une très bonne idée et sûrement plus écologique
Nuage

 

Corps humain: future batterie de nos appareils connectés?

 

Corps humain: future batterie de nos appareils connectés?

Un générateur thermoélectrique qui épouse la forme du poignet. Photo KAIST

Une équipe de chercheurs du Korea Advanced Institute of Science and Technology (KAIST) pourrait bien avoir réussi à répondre à l’un des plus gros inconvénients des gadgets électroniques portatifs: la courte durée de vie de leurs batteries.

Même les plus grands amateurs des Google Glass se plaignent du fait qu’en utilisant la caméra de leurs lunettes, ils doivent les recharger au mieux toutes les deux heures.

De même, la première génération de montres connectées signées Samsung a essuyé le même genre de critiques, leur autonomie n’atteignant pas une journée entière.

Cependant l’équipe du KAIST sud-coréen, menée par le professeur Byung Jin Cho, pense avoir trouvé une solution bien plus révolutionnaire qu’un gros sac à dos rempli de piles au lithium-ion. Ils ont développé une bandelette conçue à partir de tissu de verre qui, une fois collée sur la peau comme un pansement, produit de l’électricité à partir de la différence de température à la surface de la peau et l’air ambiant.

Cette bandelette légère et souple peut épouser la forme du poignet ou même d’un doigt sans perte de performance, c’est en somme un tout petit générateur thermoélectrique.

À propos de cette nouveauté, le professeur Byung Jin Cho a confié:

«Notre technologie présente comment fabriquer simplement un générateur thermoélectrique très souple, léger et ultra-performant. Nous nous attendons à ce que cette technologie trouve de plus amples applications dans des systèmes à l’échelle supérieure, comme les automobiles, les usines, les avions et les vaisseaux où l’on gâche une grande quantité d’énergie thermique».

http://fr.canoe.ca/

5 technologies qui deviendront obsolètes d’ici 2020


La technologie avance n’a pas de géant, ce que nous connaissions hier, n’existe plus ou est en voie de disparition. Ce que nous connaissons aujourd’hui, c’est en changement continu … Ce qui m’inquiète, c’est que si un jour les satellites tombent en panne comme par exemple une tempête solaire comme il s’est déjà produit, nous serions dans une situation précaire
Nuage

 
5 technologies qui deviendront obsolètes d’ici 2020

 

Photo Fotolia
Stéphanie Godbout

 

Nuage informatique, téléphone intelligent, service de vidéo sur demande… on n’arrête pas le progrès!

Mais alors que de nouveaux gadgets plus performants, plus rapides et plus efficaces voient le jour chaque année, d’autres deviendront désuets et prêts à faire leur entrée dans un musée.

Voici notre petite liste de technologies qui seront obsolètes d’ici 2020.

TÉLÉPHONES CELLULAIRES NON INTELLIGENTS

Photo Fotolia

Navigation internet, courriels, appareil photo, GPS… depuis la sortie du premier iPhone en 2007, l’utilisation que nous faisons de notre téléphone cellulaire a complètement changée.

Grâce à leur prix moins élevé qu’à leur lancement, les téléphones intelligents sont désormais un gadget commun.

D’ailleurs, en 2013 les ventes de téléphones intelligents ont surclassé pour la première fois celles des téléphones cellulaires traditionnels.

Et ce n’est que le début. Si on en croit les analystes, dont Tim Bajarin et Marc Andreessen, il sera impossible d’ici 2017 de se procurer un téléphone qui ne soit pas intelligent.

GPS AUTONOMES POUR LA VOITURE

Photo Fotolia

Est-ce la fin des GPS autonomes pour la voiture?

S’ils ont changé notre façon de conduire et facilité nos déplacements, leurs plus beaux jours sont sans doute derrière eux.

Concurrencées par les téléphones intelligents, les applications mobiles et les systèmes de navigation intégrés dans les véhicules, les ventes de GPS autonomes pour la voiture diminuent de 15 à 20 % chaque année.

Si pour l’instant le marché des navigateurs pour bateau ou pour les sports extérieurs comme l’escalade se porte encore relativement bien, la baisse significative des ventes a toutefois obligé les fabricants à explorer de nouvelles avenues et à diversifier leurs offres.

TomTom investit dans les applications et les logiciels tandis que Garmin s’est plutôt tourné vers des montres intelligentes dédiées aux sportifs.

CD ET DVD INSCRIPTIBLES

Photo Fotolia

Dignes successeurs des disquettes, les CD et DVD inscriptibles ont longtemps été pratiques pour partager des photos avec sa famille, enregistrer des fichiers audio ou encore, pour trimballer des documents numériques trop lourds pour le transfert par courriel.

Avec l’arrivée de la clé USB, maintenant offerte à des coûts plus qu’accessibles, et les services de stockage en ligne tels que DropBox ou Google Drive, les disques enregistrables ont perdu en popularité.

S’ils demeurent un support de stockage à long terme efficace, ils disposent d’une durée de vie de 5 à 200 ans selon le type de disque et la qualité des procédés de fabrication, le besoin de les utiliser pour le transport de données se fera de plus en plus rare, jusqu’à devenir inexistant.

LECTEURS CD DE VOITURE

Photo Fotolia

Les lecteurs de CD pour la voiture sont une espèce en voie de disparition.

Avec un souci environnemental omniprésent et le prix de plus en plus élevé du carburant, les constructeurs automobiles tentent de réduire le poids des véhicules par tous les moyens, afin d’en réduire la consommation d’essence.

Selon Michael Arbaugh, principal designer chez Ford, la suppression du lecteur CD permettrait une économie de poids d’environ 2 kg, ce qui aurait un impact direct sur la consommation d’essence.

D’ici 2020, avec les ventes de CD à la baisse et la hausse des ventes de téléphones intelligents, les lecteurs CD laisseront sans doute leur place aux systèmes MP3, comme Mylink de Chevrolet qui se connecte à un téléphone intelligent et propose la radio intelligente.

LECTEURS BLU-RAY

Photo Fotolia

Les lecteurs Blu-ray iront-ils bientôt rejoindre les magnétoscopes et lecteurs de disques laser?

Selon Digital Tech Consulting, les ventes de lecteurs Blu-ray ont commencé à décliner tandis que le vice-président de Samsung, Dave Das, les qualifie plutôt de stagnantes.

Alors que le marché des lecteurs Blu-ray s’essouffle, les services de diffusion de contenu en continu, comme Netflix et illico Club à volonté ou des services de vidéo sur demande, gagnent en popularité.

D’ici 2020, peut-être que mettre un disque Blu-ray dans un lecteur deviendra aussi exotique que l’est devenu aujourd’hui le visionnement de diapositives.

 

http://fr.canoe.ca/