Le Saviez-vous ►Les oiseaux sont les animaux les plus fidèles en amour


Parmi les animaux, les oiseaux seraient les plus fidèles, certains le sont pour toutes la vie, d’autres le temps que les petits soient autonomes, d’autres ont une belle excuse pour leur infidélité, en se trompant de partenaire. Ce qui est important pour eux, c’est la sécurité de leurs petits qui se fait beaucoup mieux à deux.
Nuage

 

Les oiseaux sont les animaux les plus fidèles en amour

 

Scrays Jays sont parmi les rares animaux qui restent monogames

Les geais sont parmi les rares animaux qui restent monogames (Photo: Creative Commons)

par Clara Zerbib, journaliste animalière

Cela peut sembler étonnant, mais les oiseaux sont les animaux les plus monogames du règne animal. En effet, lorsqu’ils s’associent à un ou une partenaire, c’est généralement pour la vie. Ainsi, plus de 90% des espèces d’oiseaux seraient fidèles en amour, contre moins de 10% chez les mammifères. Explications !

Pour les oiseaux, la vie à deux, c’est mieux

Le cygne est l’exemple le plus célèbre d’animal fidèle qui soit. Et pour cause, il ne tombe amoureux qu’une seule fois dans sa vie. Et si son âme soeur meurt avant lui, il se laisse alors bien souvent mourir de chagrin. Mais ce couple idéal n’est pas une exception dans le monde des oiseaux.

En effet, de nombreuses espèces d’oiseaux s’unissent pour un temps relativement long. En ce sens, les femelles, tout comme les mâles, se montrent bien plus difficiles que les autres animaux lorsqu’il s’agit de choisir leur partenaire potentiel. Et pour cause, mieux vaut ne pas se tromper !

cygnes

Crédits : iStock

Mais comment expliquer que les couples restent ensemble après l’accouplement ? En réalité, les oiseaux ont compris qu’il était plus facile d’élever des petits à deux. Et pour cause, contrairement aux mammifères, les oisillons n’ont pas besoin de téter leur mère. Ainsi, ce sont leurs parents qui doivent aller leur chercher de la nourriture tout en continuant à couver les oeufs ou tout en veillant à ce que les petits restent en sécurité dans le nid.

Or, pour accomplir ces deux tâches à la fois, il est essentiel d’être deux. Sans la présence du père, les oisillons auraient plus de risques de se faire dévorer par un prédateur ou de tomber du nid. Leurs chances de survie seraient alors minimes. Pour assurer la survie de l’espèce, les couples d’oiseaux doivent donc rester soudés.

Unis pour la vie, vraiment ? 

Chez les mammifères, les mâles s’accouplent avec une ou plusieurs partenaires lors de la saison de reproduction. Puis ils se séparent immédiatement, laissant les femelles se charger seules de la mise au monde et de l’éducation des petits. Ce n’est pas le cas chez les oiseaux car, comme nous l’avons vu, les petits ne pourraient pas survivre si les deux parents n’unissaient pas leurs forces.

Toutefois, attention, cela ne signifie pas que les couples d’oiseaux restent ensemble pour la vie. Hormis quelques espèces, comme le cygne, le manchot ou encore la cigogne, la plupart des oiseaux se séparent au bout d’une année ou d’une saison. En effet, une fois que le mâle a joué son rôle de père auprès de ses petits, il quitte le nid.

oiseaux couple

Crédits : ddimitrova/Pixabay

De plus, l’infidélité existe aussi chez les oiseaux. Il n’est pas rare que les mâles ou les femelles aillent voir ailleurs, notamment lorsque les territoires sont relativement proches les uns des autres. Ainsi, vous l’aurez compris, il est important de différencier la monogamie sociale, qui permet aux oiseaux de rester ensemble le temps que les oisillons soient suffisamment autonomes, de la monogamie sexuelle. En effet, il arrive que les oiseaux se trompent mutuellement, donnant même parfois lieu à la naissance d’oisillons dont le père biologique n’est pas celui qui s’en occupe.

En d’autres termes, les oiseaux socialement monogames ne sont pas toujours fidèles sexuellement. Cependant, ils se soucient de leur partenaire et de leur descendance.

Source

https://animalaxy.fr//

Le saviez-vous ►Les animaux les plus fidèles en amour


L’amour parfait pour toujours existe-il ? Chez certains animaux la fidélité est ce qui les différencient … Le partage des tâches, l’affection sans attendre un 14 février pour souligner leur union …
Nuage

 

Les animaux les plus fidèles en amour

 

Avoir une relation amoureuse qui dure toute une vie, c’est le rêve de beaucoup d’entre nous. Chez certaines espèces d’animaux, la monogamie qui perdure au fils des ans, c’est la réalité

Voici cinq espèces dont la fidélité est exemplaire

 

1. Le gibbon

Sur les 300 espèces de primates que nous connaissons, le gibbon fait partie des 6 % de monogames, c’est-à-dire que le mâle et la femelle forment un couple exclusif. Pour cimenter leurs liens, ils se fouillent mutuellement dans leur dos à la recherche de poux, chaque jour, pendant au moins 15 minutes

La nuit, les deux dorment sur la même branche serrés l’un contre l’autre. Une famille de gibbons ressemble beaucoup à une famille humaine : deux parents et leurs trois ou quatre enfants.

Dans le monde du gibbon,  c’est la femelle qui mène. Pour affirmer son appartenance à un territoire (et à l’un et a l’autre) le couple émet des chants bruyants. C’est toujours la femelle qui commence et termine la performance.

2. Le cygne

 

Deux cygnes se caressant les joues et la tête, les cous courbés formant un  coeur, c’est le symbole même de l’amour. En automne, après une jolie parade nuptiale pendant laquelle le mâle et la femelle apprennent à se connaître, le nouveau couple part à la recherche d’un territoire où fonder sa famille.

Pour le reste de ses jours, ils se retrouvera à ce lieu précis pour perpétuer le cycle de la vie. Si jamais un jeune mâle tente de lui ravir sa douce, le cygne fera tout pour écarter l’intrus. S’il réussit, lui et sa conjointe se livreront à une cérémonie du triomphe une gestuelle particulière accompagnée d’un duo vocal.

3. L’urubu noir

Toutes les tâches sont partagées dans la vie de couple de ces rapaces. C’est peut-être la raison de leur fidélité éternelle ?

L’urubu noir est de la famille des vautours, il vit au sud des États-Unis jusqu’en Patagonie, en Amérique du Sud.

Au moment de la reproduction, après une belle parade aérienne, le couple prépare don nid, La femelle pond des oeufs, mais c’est à tour de rôle que les deux les couvent chacun une période de 24 heures. Après 42 jours c’est la naissance des petits. Les deux parents prennent soin de les nourir. Et si jamais l’un d’eux s’aventurait à être infidèle, la communauté d,urubus noir servirait une terrible correction au fautif.

4. Le loup

Une meute de loups commence par un couple dominant, puis ses petits et ensuite des loups inférieur. Seule la femelle dominante peut se reproduire avec le loup alpha. Le couple se forme souvent dès la première année. Si la meute est très nombreuse, le mâle dominant permettra à une autre louve d’avoir également des petits,  mais c’est tout.

Tous les autres loups perdent leur capacité de se reproduire. Le papa loup prodigue des soins à ses petits. Celui qui intègre dans la meute et leur montre à chasser en groupe. Pour affirmer dans la meute et leur montrer à chasser en groupe. Pour affirmer son unité et son approbation du territoire, le couple dominant hurle souvent ensemble, le mâle monté sur le flanc de la femelle et les deux forment la lettre T.

5. La tourterelle

Dans le nid commun qu’il a construit  ensemble. (le mâle tendant les tiges et les branchettes à sa douce moitié pendant qu’elle assemble le tout.), le couple de tourterelles semble vivre le parfait bonheur. Il est uni pour la vie, ce qui peut représenter 20 ans d’existence. Certains couples demeurent ensemble même pendant l’hiver.

Lorsque les tourterelles se rencontrent pour la première fois et décident de s’unir, le mâle part à la recherche de l’endroit idéal pour bâtir leur nid. Elles défendront ce dernier en équipe. Après la ponte des deux oeufs, le mâle et la femelle s’emploient alternativement à les couver pendant une quinzaine de jours. Ils se partageront, bien sûr, la tâche de nourrir et d’élever les poussins.

La Semaine/Top 5/ Paul Therrien/ Janvier 2013