Votre Wi-Fi est lent? Voici comment remédier à la situation


Des conseils d’une compagnie dont je n’aime pas beaucoup, mais ils sont quand même de bonne usage pour essayer de résoudre des problèmes de lenteur d’une connexion sans fil
Nuage

 

Votre Wi-Fi est lent? Voici comment remédier à la situation

 

JOSE LUIS PELAEZ INC VIA GETTY IMAGES

«Avez-vous le Wi-Fi?» est l’une des questions les plus fréquemment posées de nos jours.

C’est du sérieux : l’Internet sans fil est devenu un élément essentiel de notre vie quotidienne. On le retrouve partout, y compris dans les stations de métro et certains avions de ligne. Nous ne pouvons plus nous passer de cette couverture de sécurité numérique.

Nous dépendons tellement de cette technologie qu’il peut être très frustrant de recevoir un signal faible ou lent. Les pages qui ne s’affichent pas, les émissions en continu régulièrement interrompues et les appels WhatsApp qui se terminent abruptement ont de quoi donner mal à la tête! Or, la plupart de ces problèmes sont faciles à régler.

Présentés en partenariat avec Bell et sa plus récente technologie Wi-Fi, voici cinq situations susceptibles de ralentir votre signal et autant de manières d’y remédier.

GETTY IMAGES/HERO IMAGES

Vous êtes trop loin

Votre connexion sans fil est lente? Avant de débrancher quoi que ce soit, essayez tout simplement de rapprocher votre appareil du modem et du routeur. Il se peut que vous soyez trop loin de la source du signal. Si vous voulez bénéficier d’un signal puissant dans toutes les pièces d’une grande maison, vous aurez peut-être besoin d’un réseau maillé.

Votre routeur est mal positionné

Bien qu’il ne soit pas tangible, le signal Wi-Fi peut être bloqué par des objets physiques. Les murs et les meubles figurent parmi les causes les plus fréquentes de ralentissement. Les modems ne sont pas les appareils les plus attirants en termes de design d’intérieur, mais vous devriez les garder à découvert plutôt que les placer dans une armoire.

Les murs de béton et de plâtre, en particulier, peuvent affaiblir votre signal Wi-Fi et l’empêcher de se rendre à destination. Pour des résultats optimaux, vous devriez installer votre routeur dans un endroit central, élevé et ouvert.

GETTY IMAGES/BLEND IMAGES

Votre routeur est désuet

Votre routeur a besoin d’être mis à jour ou remplacé sur une base régulière, au même titre que votre téléphone cellulaire. En effet, de plus en plus d’appareils sont connectés à Internet, et les routeurs de nouvelle génération sont mieux outillés pour gérer les demandes simultanées d’ordinateurs, de téléphones et de thermostats. Ils émettent un signal plus stable lorsque vous vous déplacez et sont moins sensibles aux interférences du four à micro-ondes, de la radio ou de l’interphone pour bébé.

Les nouveaux routeurs à double bande vous feront bénéficier des fréquences moins utilisées de 5 GHz et de 2,4 GHz, tandis que la Borne universelle 3000de Bell se démarque par sa technologie tribande. De fait, Bell est le seul fournisseur Internet à offrir le Wi-Fi Partout chez vous, dont les points d’accès nommés « capsules » peuvent être disposés partout dans votre maison afin d’offrir un signal ultrarapide dans toutes vos pièces.

GETTY IMAGES/WESTEND61

Les voleurs de bande passante foisonnent

N’écartez pas la possibilité que vos sympathiques voisins piratent votre bande passante. Si vous avez oublié ou négligé de sécuriser votre réseau Wi-Fi, tous les occupants de votre immeuble seront susceptibles d’en profiter, ce qui aura un impact sur ses performances. Assurez-vous de protéger votre signal avec un mot de passe complexe.

Un redémarrage est nécessaire

Le corps humain a parfois besoin de repartir à neuf pour bien fonctionner. Il en va de même pour votre modem et votre routeur. Redémarrer ces appareils électroniques peut suffire à régler vos problèmes de connectivité. Pour de meilleurs résultats, débranchez-les pour une durée de 15 à 20 secondes avant de les relancer.

http://quebec.huffingtonpost.ca

Faut-il vraiment éteindre ses appareils informatiques?


On éteint ou pas nos appareils électroniques avant de dormir ? Cela n’affecte pas la durée de vie de nos appareils de les laisser brancher, mais cela permet par contre d’une remise à « neuf » sauf que pour le modem de télévision, si on enregistre la nuit, il doit être branché. Ce qui peut apporter une économie de quelques dollars sur la facture d’électricité
Nuage

 

Faut-il vraiment éteindre ses appareils informatiques?

Faut-il vraiment éteindre ses appareils informatiques?

Photo Fotolia

Laisser sous tension, mettre au repos ou éteindre ses ordinateurs, imprimante, modem et routeur? Sans doute vous êtes plusieurs à vous poser la question le soir venu.

Chaque soir, avant d’aller au lit, nous avons l’habitude d’éteindre les lampes, la télé et même de réduire le chauffage pour la nuit. Pourquoi ne devrions-nous pas faire de même pour nos appareils électroniques dont plusieurs consomment de l’énergie même en étant au repos?

Autre question, laisser ses appareils électroniques allumés ou partiellement sous tension la nuit va-t-il réduire leur durée de vie?

On connaît tous un geek technophile pour qui éteindre complètement ses appareils équivaut à débrancher un malade de son respirateur artificiel. D’autres invoqueront de soi-disant ennuis pour le modem.

OUI, COUPEZ TOUT!

Pour ce qui est de la durée de vie des appareils laissés sous tension 24 h par jour sept jours par semaine ou bien mis hors tension chaque soir, rien n’indique une possible usure dans un sens comme dans l’autre. Ces appareils, ordinateurs ou modem et routeur, peuvent passer le temps sans problème, allumés ou non.

Par ailleurs, autre facteur sur la durée de vie, nous conservons rarement ces appareils (modem et routeur) plusieurs années, étant donné qu’on change de fournisseur de services Internet assez régulièrement – à l’occasion d’un déménagement ou autre.

Par contre, pour ce qui est de leur consommation électrique et de la facture d’Hydro-Québec qui s’en suit tous les 60 jours, il est nettement préférable de tout éteindre.

Et pour éviter la consommation électrique «fantôme» des blocs d’alimentation qui utilisent du courant même si l’appareil est éteint, on recommande d’utiliser des barres d’alimentation intelligente qui coupent complètement le courant de tous les appareils branchés quand ceux-ci sont hors tension.

Couper l’alimentation de la batterie sans coupures est aussi un autre bon moyen pour tout éteindre. Au matin, il suffit de la remettre sous tension pour allumer ses modem et routeur. Évidemment, l’ordinateur devrait être toujours mis hors et sous tension manuellement pour laisser au système d’exploitation exécuter ses procédures normalement.

TÉLÉPHONIE VOIP?

Mettre l’ordinateur au repos permet d’épargner des sous par rapport à le laisser tourner, mais là aussi, l’éteindre complètement permet d’engranger quelques dollars par année.

Cependant, il existe un cas où on ne devrait pas éteindre son modem et son routeur, c’est lorsqu’on utilise un système de téléphonie voix sur IP (VoIP) avec son téléphone intelligent. Sans ces trois appareils sous tension, impossible de recevoir d’appel ou d’appeler des services d’urgence le cas échéant. Ce qui est mon cas en passant, sans ligne fixe, ni abonnement voix avec mon opérateur cellulaire.

SYSTÈME TOUT NEUF AU MATIN

En terminant, outre le gain en consommation électrique, le fait de remettre sous tension son ordinateur chaque matin permet de retrouver un système «tout neuf» avec une mémoire vive maximale et tous les caches (données stockées temporairement) libérés.

Ce soir, coupez tout et dormez sur vos deux oreilles.

http://fr.canoe.ca/

L’inefficacité technologique coûte des milliards


Vous croyez que vos appareils connectés à Internet est consomment moins d’énergie ? Il semble que cela soit tout à fait faux et cette habitude de mettre en mode veille coûtent en bout de ligne beaucoup d’argent. Le pire, ce n’est plus simplement les ordinateurs qui se connectent à Internet, mais aussi des réfrigérateurs, machines à laver et bien d’autres choses encore
Nuage

 

L’inefficacité technologique coûte des milliards

 

L'inefficacité technologique coûte des milliards

Photo Fotolia

PARIS – Surtout parce qu’ils consomment trop d’électricité lorsqu’ils sont en position de veille, les appareils électroniques connectés, comme les modems, imprimantes, consoles de jeux et même dorénavant les réfrigérateurs, ont fait perdre l’équivalent de 80 milliards de dollars en 2013, selon un rapport publié mercredi par l’Agence internationale de l’énergie.

L’AIE pointe plus globalement l’«inefficacité technologique» des 14 milliards d’appareils électroniques connectés à l’internet dans le monde, et estime que cette perte pourrait «considérablement s’aggraver» et atteindre 120 milliards de dollars en 2020.

Être vigilant sur ce que consomment nos appareils est d’autant plus important qu’ils sont de plus en plus nombreux à être connectés en permanence à l’internet, comme les réfrigérateurs, les lave-linge, les lumières et les thermostats.

«La demande électrique de nos économies de plus en plus numériques augmente a un rythme alarmant», a noté l’agence.

L’AIE récuse d’ailleurs le terme de «veille» qu’elle juge «non approprié», car il laisse croire que les appareils ne consomment pas de courant lorsqu’ils ne sont pas effectivement utilisés alors qu’en réalité «la plupart des appareils connectés consomment autant d’énergie en veille que lorsqu’ils sont activés».

Ces appareils restent en mode veille quasiment en permanence, pour n’être parfois utilisés que quelques minutes ou quelques heures par jour. Mais ce n’est pas uniquement le fait d’être en veille qui pose problème pour l’agence.

Ils «consomment plus d’énergie que ce qu’ils devraient», a-t-elle insisté, alors qu’en utilisant les meilleures technologies disponibles aujourd’hui, ils pourraient déjà consommer « 65% moins» en mode veille, a insisté Mme van der Hoeven.

En 2013, ces 14 milliards d’appareils connectés ont consommé 616 térawatts/heure, dont 400 «perdus à cause d’une technologie inefficace» qui les rends plus énergivores.

Conséquence: «les consommateurs perdent aujourd’hui de l’argent à cause de cette déperdition d’énergie», a commenté Maria van der Hoeven, directrice exécutive de l’AIE.

Au total l’Agence estime que des solutions techniques et des initiatives politiques permettraient d’économiser «dans les prochaines années 600 TWh», soit l’équivalent de «la fermeture de 200 centrales électriques à charbon de 500 MW».

Elle plaide notamment pour la fixation, au niveau mondial, de normes pour ces appareils connectés afin d’inciter les industriels à les rendre moins énergivores.

http://fr.canoe.ca