Un épervier fuit l’ouragan Harvey et trouve refuge dans un taxi


UN oiseau de proie qui n’était pas dans un environnement normal avec la tempête Harvey, au Texas a réussi à se réfugier dans un taxi, même si la fenêtre était ouverte pour le laisser libre de sortir, il a décidé de rester dans l’auto et a fait confiance au chauffeur. Le lendemain, il a été pris en charge par une association …
Nuage

 

Un épervier fuit l’ouragan Harvey et trouve refuge dans un taxi

 

L'épervier effrayé qui a trouvé refuge dans la voiture du chauffeur de taxi

L’oiseau affolé a trouvé refuge dans la voiture du chauffeur de taxi et est resté un moment immobile, même lorsqu’il avait la possibilité de reprendre son envol.

WILLIAM BRUSO YOUTUBE

Par Lison Gevers

Alors que l’ouragan Harvey fait des ravages aux Etats-Unis, comment les animaux s’adaptent-ils aux catastrophes naturelles ? Un chauffeur de taxi a eu la surprise d’avoir un client un peu particulier : un épervier fuyant l’ouragan.

Des associations sont présentes sur les zones ravagées par les catastrophes naturelles pour prendre en charge les populations humaines, mais aussi animales qui sont prises dans la tempête. Depuis quelques jours, les Etats-Unis font face à l’ouragan Harvey qui fait de nombreux dégâts. La vidéo rendue publique d’un épervier effrayé qui a trouvé refuge dans la voiture d’un chauffeur de taxi a illustré à quel point les animaux peuvent aussi subir les foudres de la nature.

Le conducteur du taxi, William Bruso, un américain de 45 ans du Missouri, au Texas, a été surpris de découvrir un épervier de Cooper (accipiter cooperii) qui a trouvé refuge dans son taxi, entré par une fenêtre ouverte vendredi 25 août 2017. L’oiseau de proie, perturbé par la basse pression et les vents forts, s’est laissé approcher de très près comme le montrent les vidéos de sa chaîne Youtube.

 

Bruso a laissé une fenêtre ouverte pour laisse l’animal recouvrer sa liberté, mais l’oiseau est resté avec « son » chauffeur de taxi.

« C’était une expérience magique. C’est un oiseau de proie, un tueur naturel né dans son environnement normal. Mais ce n’était pas une situation normale », a t-il déclaré.

Un représentant de la Texas Wildlife Rehabilitation Coalition de Houston, un centre qui s’occupe d’animaux sauvages blessés, a finalement pris en charge l’animal le lendemain. Alors qu’il a été prouvé que les animaux peuvent prédire l’imminence des catastrophes, ils restent tout aussi impuissants que les hommes dans de telles situations… 

https://www.sciencesetavenir.fr

Missouri: des enfants disciplinés au pistolet à décharges électriques


Mon plus jeune fils  en fin d’adolescence avait un ami  que son père pour son travail avait ce genre de pistolet et il l’a essayer sur lui-même et il n’a vraiment pas aimé, il parait que c’est douloureux alors imaginer sur des très jeunes enfants …de 2 et 1 an, pour les discipliner
Nuage

 

Missouri: des enfants disciplinés au pistolet à décharges électriques

 

Un couple d'Américains du Missouri est poursuivi en justice après que l'homme... (Photo d'archives)

Agence France-Presse
WASHINGTON

Un couple d’Américains du Missouri est poursuivi en justice après que l’homme eut reconnu avoir utilisé un pistolet à décharges électriques pour discipliner les trois enfants en bas âge de son épouse.

Gale Epple, 22 ans, est accusé d’avoir infligé ces électrochocs à une fillette de deux ans et à deux jumeaux âgés de un an. Ces trois enfants sont ceux de sa femme de 21 ans, Shelby Crabtree, a rapporté le News Leader, premier quotidien de la ville de Springfield, située au coeur des États-Unis.

Les sévices ont été révélés grâce à une baby-sitter qui avait remarqué des oedèmes et des brûlures sur la peau des bébés alors qu’elle faisait leur toilette. Elle s’était confrontée aux parents, enregistrant à leur insu leurs réactions.

«Oui, je sais que je ne devrais pas. Mais ça ne fait pas mal, c’est un pistolet paralysant», avait justifié Gale Epple.

La mère avait de son côté expliqué ne pas avoir dénoncé son mari ni conduit ses enfants à l’hôpital, de crainte de perdre leur garde.

M. Epple a été inculpé pour sévices infligés à des enfants et Mme Crabtree est poursuivie pour mise en danger d’enfants. Ils encourent sept ans de prison.

http://www.lapresse.ca

Cancer des ovaires: Johnson & Johnson de nouveau condamné


Mauvaises nouvelles pour Johnson & Johnson et sa poudre de talc qui est condamné à indemnisé une femme atteinte du cancer des ovaires dû à l’utilisation de ses produits
Nuage

 

Cancer des ovaires: Johnson & Johnson de nouveau condamné

 

Aux Etats-Unis, un tribunal du Missouri vient de condamner l’entreprise pharmaceutique Johnson & Johnson à verser plus de 100 millions d’euros (150 millions de dollars canadiens) à une sexagénaire victime d’un cancer des ovaires.

La plaignante pointe du doigt un talc, destiné à la toilette intime, qu’elle dit avoir utilisé pendant de nombreuses années, avant de tomber malade.

Johnson & Johnson a annoncé son intention de faire appel. En un an, l’entreprise a déjà été condamnée à trois reprises pour des motifs identiques, et est visée aujourd’hui par plus de 2000 poursuites judiciaires.

La justice accuse le groupe pharmaceutique de ne pas avoir suffisamment informé ses clients sur les risques de cancers liés à ses produits à base de talc.

http://quebec.huffingtonpost.ca

"Je suis la femme sur cette photo et voici ce qui s’est vraiment passé"


Voilà un bel exemple. Je trouve irresponsable de photographier n’importe qui, des inconnus dans de mauvaises postures et mettre les partager sur les réseaux sociaux sans connaitre le fond de l’histoire. Puis, de toute manière, c’est irrespectueux pour la personne qui risque de se voir et lire des commentaires méchants, dégradants ….
Nuage

« Je suis la femme sur cette photo et voici ce qui s’est vraiment passé »

 

© Jennifer Knapp Wilkinson.

Jennifer Knapp Wilkinson, originaire du Missouri, a été très étonnée de constater qu’une photo d’elle avait été prise dans un supermarché Walmart, sur un blog intitulé « The People of Walmart ».

« Tout le monde pense qu’il s’agit d’une photo d’une femme obèse qui tombe de son charriot parce qu’elle est trop paresseuse. Il n’y a rien de plus faux. Et les commentaires font mal », écrit-elle dans une publication sur la plateforme Quora.

Le spondylolisthésis: voilà la maladie dont souffre Jennifer. Il s’agit d’une malformation de la colonne vertébrale qui peut provoquer de fortes douleurs dans le dos et les jambes. Il est fortement conseillé aux malades de faire très attention à leurs déplacements.

« J’ai constamment l’impression que mes jambes sont fatiguées et engourdies. Et je tombe régulièrement », explique Jennifer.

C’est également ce qui est arrivé ce jour-là au Walmart.

« Cela devait être fin 2011, début 2012. J’étais très dépressive à cette époque et j’essayais de le surmonter en mangeant. Ce n’était évidemment pas bon pour ma santé et cela n’améliorait pas mes douleurs. Que ce soit clair: je n’ai jamais été en surpoids avant mes problèmes de dos. »

Utiliser sa voiturette au Walmart a été une mauvaise idée.

« J’avais vraiment mal ce jour-là et je me sentais très faible. Quand j’ai voulu prendre une boisson du rayon, j’ai flanché. J’ai encore la vision et je revois les filles qui ont commencé à rigoler, mais j’ai préféré ne pas faire attention. J’ai l’habitude de voir les gens rigoler et faire des remarques à mon sujet. »

« Heureusement qu’on ne voyait pas mon visage »

Quelques mois plus tard, une photo de l’incident, prise par un client, est apparue sur les réseaux sociaux.

« Parfois, on racontait vraiment n’importe quoi sur cette histoire. Heureusement qu’on ne voyait pas mon visage. C’était ma seule consolation. »

Pour en finir avec les méchanceté et les commentaires moqueurs, Jennifer a voulu raconter son histoire.

« Ce n’est pas parce qu’on ne peut pas voir mon handicap qu’il n’existe pas. Donc, la prochaine fois que vous mettez quelque chose comme ça en ligne, réfléchissez d’abord au fait que vous ne connaissez pas la personne et le combat qu’elle mène quotidiennement. Je n’ai pas choisi d’être photographiée à l’un des moments les plus humiliants de ma vie. Et ceux qui pensent que je suis obèse parce que je suis paresseuse, ce n’est pas seulement injuste, c’est aussi blessant. Les personnes avec des problèmes de poids sont aussi des êtres humains. »

La publication de Jennifer a été massivement partagée. Et les réactions de soutien ont été nombreuses.

© Jennifer Knapp Wilkinson.

http://www.7sur7.be/

Etats-Unis : un couple achète une maison sans savoir qu’elle est déjà habitée… par 6000 araignées !


C’est vice caché, je ne sais pas quelles sont les lois aux États-Unis, mais au Québec, les acheteurs pourraient avoir gain de cause
Nuage

 

Etats-Unis : un couple achète une maison sans savoir qu’elle est déjà habitée… par 6000 araignées !

 

Brian et Susan Trost avaient acheté en 2007 un ranch de 2500 m² dans la petite ville de Weldon Spring, dans le Missouri, sans être au courant que la propriété était infestée d’araignée violonistes, rapporte le site Gawker.

Dans la cheminée, derrière le papier peint, dans les volets…

Un remake du film Arachnophobia ? Malheureusement, pour cette famille du Missouri, c’était bien la réalité. Quelques temps après avoir acheté la maison, les nouveaux propriétaires ont découvert que des araignées y avaient déjà élu domicile. Dans la cheminée, derrière le papier peint, dans les volets, les petites bêtes étaient partout. Le couple a donc décidé de faire un procès aux anciens propriétaires, qui ne les avaient pas prévenu que des milliers d’araignées violonistes avait envahi la maison, espèce qui mord et peut causer de graves douleurs et infections. Susan Trost n’avait pas remarqué la présence des arachnides dans la maison lors de la visite, mais elle a précisé avoir vu « une grande toile d’araignée autour d’une applique » lors de son premier jour dans la maison.

4500 à 6000 araignées dans la maison l’hiver

« Les jours suivants, elle voit des araignées et leurs toiles tous les jours. Elles se trouvent dans les stores, le système d’aération, le garde-manger, la cheminée. Leurs exosquelettes tombent des plafonniers. Une fois, sous la douche, elle esquive une araignée alors qu’elle tombe du plafond et tombe dans le siphon de la douche », rapporte le journal local St.Louis Post-Dispatch.

Selon un professeur de l’université du Kansas qui a visité la maison, entre 4500 et 6000 araignées se trouvaient dans la maison en période hivernale. Plusieurs tentatives de désinfection et plusieurs plaintes contre les compagnies d’assurance plus tard, Susan et Brian Trost ont baissé les bras et laissé la maison aux araignées. La propriété appartient aujourd’hui à une société d’hypothèque gouvernementale. 

http://www.ladepeche.fr/

Pour lutter contre l’absentéisme, des écoles américaines installent des lave-linge


C’est un moyen assez inusité, mais il semble que les lave-linges permettent à une diminution d’absentéisme à l’école dans les quartiers les plus pauvres. Si cela peut permettre l’éducation à ces gens, cela permet aussi de mieux se sentir avec des vêtements propres
Nuage

 

Pour lutter contre l’absentéisme, des écoles américaines installent des lave-linge

 

Capture d'écran d'une vidéo de promotion du programme Whirlpool | Slate.fr

Capture d’écran d’une vidéo de promotion du programme Whirlpool | Slate.fr

Repéré par Claire Levenson

Plusieurs écoles des quartiers pauvres dans le Missouri et en Californie offrent de laver le linge sale des élèves issus de familles qui n’ont pas les moyens de s’en occuper.

Dans les quartiers pauvres de St. Louis dans le Missouri, de nombreuses familles ont du mal à laver leur linge: soit ils n’ont pas de machines, soit pas assez d’argent pour acheter de la lessive. La proviseure d’une école de la ville a découvert que ce problème expliquait en partie le taux d’absentéisme élevé dans son établissement: les élèves qui n’avaient pas de vêtements propres ne venaient pas en cours.

Pour lutter contre ce cercle vicieux, elle a demandé à l’entreprise Whirlpool de lui faire don d’une machine à laver et à sécher le linge. Le site CityLab rapporte qu’en un an, depuis que les écoliers dans le besoin sont encouragés à apporter leur linge sale à l’école,l’absentéisme a fortement diminué. Leurs vêtements sont lavés pendant qu’ils sont en cours.

Deux semaines de cours supplémentaires

Whirlpool a donné des machines à dix-sept autres établissements défavorisés à St. Louis mais aussi dans la ville de Fairfield en Californie. En un an, 90% des élèves qui utilisaient les machines dans ces établissements sont venus plus fréquemment en cours. Chez les élèves les plus chroniquement absents, le programme a fait une grande différence: ils sont venus près de deux semaines de plus en cours pendant l’année.

La proviseure à l’origine du programme est bien consciente que ces lave-linge ne règleront pas les problèmes socio-économiques de fond qui affectent certaines zones urbaines. Mais elle essaye de se concentrer sur ce qui peut marcher pour ses élèves.

A Fairfield en Californie, la présence d’une machine à laver a également eu un impact positif dans une école primaire où de nombreux élèves sont sans domicile fixe. Interviewée par USA Today, une enseignante a expliqué que certains écoliers s’étaient épanouis depuis qu’ils avaient régulièrement du linge propre.

L’année prochaine, le programme va être étendu à vingt écoles supplémentaires, dont à Baltimore et Nashville dans le Tennessee. Près de trois cent écoles ont exprimé leur intérêt pour ces donations de lave-linge. 

http://www.slate.fr/

Elle se fait greffer son pied au niveau du genou


Une chirurgie bien étrange qui ne peut se faire sur tout le monde atteint d’une tumeur maligne au niveau de la jambe, sauf sur certains cas. Cela permet à ces personnes de vivre une vie sportive quasi-normale
Nuage

 

Elle se fait greffer son pied au niveau du genou

Elle se fait greffer son pied au niveau du genou

Gabi Shull s’est vu diagnostiquer une tumeur osseuse à  l’âge de 9 ans et a dû subir une plastie de rotation.Photo Gentside

À la voir danser comme une véritable ballerine, difficile de croire que Gabi Shull a perdu l’une de ses jambes. Pourtant, c’est bien le cas. Tout a commencé en 2011, alors que cette Américaine originaire du Missouri n’avait que 9 ans. Elle était partie avec des amis faire du patin quand elle est tombée sur le genou. Au départ, son médecin n’a rien découvert d’anormal.

C’est quelques semaines plus tard alors que son genou droit était toujours enflé que celui-ci s’est inquiété et a prescrit une imagerie par résonance magnétique à la fillette. Le scanner a révélé qu’elle souffrait d’un ostéosarcome, une tumeur maligne qui se forme dans l’os.

«Nous étions choqués. Il a dû répéter ce qu’il avait dit parce que je ne le croyais pas. Je pensais ne pas avoir bien entendu», a confié sa mère à Barcroft.

Entrez la légende de la vidéo ici

LA PLASTIE DE ROTATION: UNE CHIRURGIE EXCEPTIONNELLE

Pour tenter de réduire la tumeur à  une taille opérable, Gabi est passée par douze semaines de chimiothérapie avant que les médecins ne lui proposent différentes alternatives. Parmi elles, l’amputation d’une partie de sa jambe. L’opération a été réalisée le 15 juin 2011. Elle a consisté à  amputer la jambe droite de la fillette jusqu’au genou.

Le but était de retirer le genou, la zone où se trouvait la tumeur. Mais il ne s’agissait pas d’une simple amputation. Les médecins ont réalisé ce qu’ils appellent une rotation-plastie ou plastie de rotation. Cette chirurgie a consisté à prendre sa cheville et son pied, à les retourner à  180° et à les rattacher à la partie supérieure de sa jambe.

Bien qu’elle paraisse étrange, ce type de chirurgie est parfois utilisé en cas de tumeur osseuse, lorsque le cancer ne s’est pas étendu à  la cheville et au pied. Cette solution offre même de vraies bénéfices pour les malades. Ceci leur permet de retrouver une articulation au niveau de la jambe et donc de porter et d’actionner une prothèse pour marcher.

«Nous en avons parlé avec Gabi et nous avons commencé à  regarder des vidéos d’enfants faisant du patin à roulettes […] après une plastie de rotation», a expliqué sa mère. «Nous avons appris qu’il n’y a absolument aucun inconvénient à la plastie de rotation excepté l’aspect et si vous arrivez à surmonter ça et vous concentrez sur la qualité de vie, alors vous avez beaucoup à gagner et rien à perdre».

UNE VRAIE RÉUSSITE

Cinq ans plus tard, la chirurgie a été une vraie réussite pour Gabi. La jeune fille a bien entendu dû passer par de la rééducation et des moments difficiles, mais elle a tout de même réussi à devenir une danseuse accomplie.

«Au début, c’était douloureux. J’avais peur de mettre du poids sur ma jambe et puis j’ai dû retrouver le mouvement au niveau de ma cheville parce qu’elle était coincée à  90°», a raconté l’adolescente aujourd’hui âgée de 14 ans.

«Cela m’a pris au moins un an et plusieurs sessions d’entrainement personnelles pour réaliser mes premiers pas sans aide. Un an après ça, je dansais à  nouveau sur scène», a-t-elle poursuivi.

Deux ans après la chirurgie, elle réalisait sa première compétition de danse. Depuis, Gabi qui est même devenue pom-pom girl, vit une vie normale et ne recule devant aucune activité sportive.

«C’est une chirurgie unique. Pas destiné à  tout le monde mais cela valait le coup pour moi», a assuré Gabi.

«Si je peux battre le cancer, vivre avec une prothèse de jambe et ré-apprendre à tout faire, alors je crois que je peux faire n’importe quoi».

http://fr.canoe.ca/

Deux enfants aveugles sauvent la vie de leur mère


Ces petits vont être débrouillards dans la vie malgré leur handicap. Ils ont pu contacter le 911 et malgré leur peur, ils ont obéi aux indications de la répartitrice pour sauver leur maman
Nuage

 

Deux enfants aveugles sauvent la vie de leur mère

 

Deux enfants aveugles sauvent la vie de leur mère

Le garçon de 6 ans et sa sœur de 7 ans ont immédiatement appelé le 9-1-1.Capture d’écran YouTube

Une Américaine victime d’un arrêt respiratoire doit vraisemblablement la vie à ses deux enfants aveugles qui ont su la réanimer rapidement.

Mitchel Copeland et sa sœur Cora Copeland étaient seuls avec leur mère, Laura Copeland, lorsqu’elle a été victime d’une attaque à Hannibal, au Missouri.

Le garçon de 6 ans et sa sœur de 7 ans ont immédiatement appelé le 9-1-1, selon WGEM, une station locale affiliée au réseau NBC.

Sous les indications de la répartitrice, les deux enfants ont commencé à pratiquer les manoeuvres de réanimation cardiorespiratoire (RCR).

«J’ai vraiment été surprise de voir qu’elle [Cora Copeland] se débrouillait aussi bien et qu’elle en savait autant», a indiqué Laiken James, la répartitrice du service de police du comté de Marion/Lewis.

Cette dernière, mère de deux filles, a dit à la station WGEM qu’elle leur expliquait quoi faire comme si c’était ses enfants. Elle a expliqué qu’elle était claire dans ses instructions tout en tentant de calmer les petits.

«Nous étions calmes, mais effrayés», a de son côté confié Cora Copeland à la station.

Selon des membres de la famille, les enfants ont fourni des informations cruciales aux premiers répondants qui ont pu prendre le relais et transporter leur mère à l’hôpital.

«Ce sont mes petits héros, a dit la mère. Je me suis réveillée après avoir arrêté de respirer, ne me souvenant de rien, et mes enfants étaient devant moi.»

Laura Copeland a toutefois soutenu qu’elle n’était pas surprise de la réaction de ses enfants, puisqu’elle leur avait montré quoi faire en cas d’urgence. La mère a affirmé qu’il n’est jamais trop tôt pour informer ses enfants des urgences qui peuvent se produire.

«Quelque chose peut toujours arriver tout d’un coup», a-t-elle souligné.

Elle espère que sa mésaventure sera une leçon pour d’autres parents.

http://fr.canoe.ca/

Un serpent donne naissance sans interaction avec un mâle


Certains animaux sauf des mammifères ont la possibilité de se reproduire sans mâle, le bébé n’aura donc aucune contribution génétique mâle
Nuage

 

Un serpent donne naissance sans interaction avec un mâle

 

SNAKE

This 2015 photo provided by the Missouri Department of Conservation shows a female yellow-bellied water snake at the Cape Girardeau, Mo., Conservation Nature Center that for the second time in two years has given birth without any help from a male member of the species, conservationists say. The offspring did not survive this summer, but they did in 2014. It is believed to be the first documented cases in the species of parthenogenesis, or asexual reproduction. (Candice Davis/Missouri Department | ASSOCIATED PR

SAINT-LOUIS — Pour la deuxième fois en deux ans, un serpent en captivité dans le sud-est du Missouri, aux États-Unis, a donné naissance sans avoir eu une quelconque interaction avec un serpent mâle.

Des responsables du centre de la nature de Cape Girardeau ont expliqué que la femelle s’était reproduite toute seule en 2014 et pour une nouvelle fois cet été.

Le serpent marin à ventre jaune vit en captivité, sans compagnon mâle, depuis huit ans. Un préposé qui s’occupe du serpent a découvert le rejeton en juillet, mais il n’a pas survécu. Les deux serpents nés l’an dernier sont toutefois toujours en vie et peuvent être vus au centre de Cape Girardeau, situé à environ 160 kilomètres de Saint-Louis.

L’herpétologiste Jeff Briggler, de l’agence de conservation du Missouri, a expliqué que les naissances virginales étaient rares mais pouvaient survenir chez certaines espèces par l’entremise d’un phénomène appelé parthénogénèse. Certains insectes, poissons, amphibiens, oiseaux et reptiles peuvent y parvenir, mais pas les mammifères, a-t-il précisé.

La parthénogénèse est un type de reproduction asexuée au cours de laquelle un embryon est formé à partir d’ovules non fécondés, ce qui implique qu’il n’y a pas de contribution génétique mâle.

Selon l’agence de conservation, il n’y a pas d’autres cas documentés de parthénogénèse chez des serpents marins à ventre jaune.

Le professeur de biologie spécialisé dans l’étude des serpents à l’Université Avila à Kansas City, Robert Powell, soutient que le serpent aveugle du Brahminy — qui vit en Asie du sud-est — a longtemps été le seul serpent connu qui se reproduisait régulièrement sans mâle.

Dans le cas du serpent du Missouri, il est possible, mais improbable, que la femelle ait conservé du sperme du temps où elle vivait en liberté.

Une hypothèse farfelue selon Michelle Randecker, biologiste au centre, qui ne croit pas que du sperme puisse être stocké pendant une si longue période. Robert Powell est du même avis, soulignant que les femelles serpent peuvent conserver du sperme pendant une durée maximale d’un an, même si certains cas laissent entendre que des femelles serpent auraient gardé du sperme pendant trois ans.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Missouri : À 11 ans, il tue un cambrioleur


Encore une histoire d’arme à feu dans les mains d’enfant. Si l’adolescent avait fait plusieurs tentatives d’infractions, pourquoi l’enfant n’a pas appelé la police ? La voisine raconte une tout autre version qui est encore plus terrifiante.
Nuage

Missouri : À 11 ans, il tue un cambrioleur

(Capture d’écran, CNN)

Un garçon de 11 ans qui gardait sa petite sœur n’a eu d’autre choix que d’abattre un adolescent qui tentait de s’introduire dans le domicile familial, rapporte la police de St. Louis dans le Missouri.

Selon les policiers, l’incident aurait eu lieu en début d’après-midi jeudi, alors que l’adolescent de 16 ans avait tenté à plusieurs reprises de s’introduire dans la maison où se trouvait la fratrie.

Lorsqu’ils sont arrivés sur place, les policiers de St. Louis ont découvert le corps du jeune homme, abattu d’une balle dans la tête.

«L’adolescent de 16 ans avait tenté d’entrer illégalement dans la maison à trois reprises dans la journée», a expliqué l’officier Brian Schellaman.

Cependant, une voisine a expliqué à la chaîne de télévision KMOV, affiliée à CNN, que les deux garçons se disputaient devant la maison lorsque la fillette de quatre ans est sortie avec une arme et a tiré sur le jeune homme de 16 ans.

«Ils étaient juste en train de se disputer. Ça parlait fort, disons», a-t-elle précisé.

«Il est resté assis sur les marches du porche tout le temps. Il n’a jamais cherché à entrer dans la maison.»

Il n’était pas possible de savoir vendredi midi de quelle façon les enfants ont pu avoir accès à cette arme à feu.

Selon ce qu’a pu apprendre CNN, la mère des enfants impliqués dans cette histoire se serait procuré cette arme, car elle avait déjà été victime d’intrusion dans son domicile.

(

Capture d’écran, CNN)