Âgé d’un an Le petit Jaxon a défié les pronostics des médecins


Quand on attend un bébé, on espère qu’il soit en santé, mais la nature est parfois capricieuse. Les parents qui acceptent qu’un enfant soit fragile et très différent vivent vraiment au jour le jour. Car pour eux rien n’est acquis
Nuage

 

Âgé d’un an

Le petit Jaxon a défié les pronostics des médecins

 

Le petit Jaxon a défié les pronostics des médecins

Crédit photo : Courtoisie

Le petit Jaxon est né avec une malformation des plus navrantes, et les médecins croyaient qu’il ne survivrait pas longtemps. Il vient de faire mentir les experts, en célébrant son premier anniversaire de naissance.

Jaxon est atteint de micro-anencéphalie, c’est dire que la plus grande partie de son cerveau et de son crâne est absente. Un enfant sur 4,859 en est atteint aux États-Unis, et la plupart de ces enfants meurent rapidement.

Ses parents, Brandon et Brittany Buell, sont des Floridiens fervents chrétiens, et il n’était pas question d’avortement quand ils ont su que leur bébé serait très handicapé.

(Photo courtoisie)

Jaxon a passé les premières semaines de sa vie aux soins intensifs, souffrant de multiples convulsions, et poussant constamment des cris perçants.

Jaxon vit à la maison avec ses parents. Des médicaments soulagent ses malaises. Son pronostic est incertain, et ses parents tentent de rester positifs, vivant chaque journée à la fois.

(Photo courtoisie)

On leur a dit que leur enfant ne marcherait pas, ne parlerait pas, serait dans un état quasi-végétafif.

L’enfant qui est surnommé «Jax Strong» a sa propre page Facebook, avec près de 90 000 mentions «j’aime».

http://tvanouvelles.ca/