Des excréments sur les écrans tactiles de McDonald’s


Cela faisait longtemps que je n’avais pas mis les pieds dans un McDo et leur aménagement avec les écrans tactiles pour passer des commandes est vraiment pitoyable et cela n’a pas améliorer du tout le service, c’est même pire. Enfin bref, les écrans tactiles sont des nids a microbes qu’il est vraiment mieux de se laver les mains avant de manger.
Nuage

 

Des excréments sur les écrans tactiles de McDonald’s

 

THAD VIA GETTY IMAGES

Peut-être voudrez-vous porter des gants lors de votre prochaine visite chez McDo. Il semblerait que beaucoup d’écrans tactiles libre-service sur lesquels les clients sont invités à prendre leur commande contiennent des traces de… crotte.

Une enquête menée par le journal Metro au Royaume-Uni en collaboration avec le département de microbiologie de l’Université métropolitaine de Londres a révélé que TOUS les écrans testés dans huit succursales de la chaîne de restauration rapide présentaient des coliformes fécaux. Pensez au fait que c’est ce que les clients ont touché juste avant de manger. Probablement avec les mains, en plus. Miiiam…

 

HUFFPOST

«Nous étions tous surpris de la quantité de bactéries intestinales et fécales présentes sur les machines. Ces [bactéries] provoquent le type d’infections que les gens contractent dans les hôpitaux», a affirmé le Dr. Paul Matawele de l’Université métropolitaine de Londres.

Un écran étudié a aussi montré des traces de Staphylocoque, une bactérie pouvant causer une intoxication sanguine contagieuse responsable du syndrome du choc toxique. La bactérie Listeria, qui peut affecter les femmes enceintes et les personnes avec un faible système immunitaire, a aussi été trouvée pendant l’enquête, à la grande surprise des scientifiques.

McDonald’s qui a commencé à implanter son service de libre-service numérique au Québec dès 2015 affirme nettoyer ses écrans avec du désinfectant. Le Dr. Matawele suggère toutefois qu’il n’est pas assez puissant.

Il n’est pas exclu que d’autres chaînes utilisant le même type de dispositif que McDonald’s pour les commandes soient aux prises avec un problème d’exposition aux coliformes fécaux et à d’autres bactéries dangereuses.

Conseil d’ami : lavez-vous les mains avant d’engloutir votre Big Mac la prochaine fois.

https://quebec.huffingtonpost.ca/

Le Saviez-Vous ► 9 pays qui ont fermé la porte à McDo


Alors qu’il y a des Mc Donald’s un peu partout en Amérique du Nord, une seule capitale aux États-Unis, ce restaurant rapide n’est pas le bienvenu. Il y a aussi des pays que le McDonald est comme dit l’auteur McInterdit, soit à cause d’une loi, ou de conflit car certains pays ne veulent que les américains installent leurs tentacules, cependant si cela peut-être économiquement rentable pour McDo alors, il a fort a parier qu’il essaiera de revenir à la charge
Nuage

 

9 pays qui ont fermé la porte à McDo

McInterdit

TY LIM / SHUTTERSTOCK

Contre toute attente, McDonald’s, le géant de la restauration rapide, n’est pas le bienvenu partout.

McInterdit

Aux États-Unis, on trouve toujours un McDonald’s dans un rayon d’environ 150 km, quand ce n’est pas à quelques coins de rue. Il y en a plus de 1400 au Canada. D’où la surprise d’apprendre qu’il existe des pays qui n’en ont pas un seul. Dans le cas de ces nations, il semble que la situation économique ou politique soit parvenue à tenir la célèbre arche dorée à distance.

Bermudes

Jusqu’en 1995, il n’y avait qu’un seul McDonald’s dans cet archipel de l’océan Atlantique. Et aujourd’hui, c’est le vide. Une loi des années 70 y interdisait toute chaîne de restauration rapide étrangère. McDonald’s avait réussi à la contourner en 1985 en s’installant dans une base aéronavale américaine. Cependant, en 1995, la base ainsi que son McDo ont été fermés. Selon mic.com, la franchise de McDonald’s a tenté de faire un retour en 1999, mais la loi a primé.

Iran

Au cours des dernières années, les relations entre le Moyen-Orient et les États-Unis ont été très tendues, et les franchises occidentales comme McDonald’s en ont fait les frais. Il ne s’est ouvert aucun nouveau McDo en Iran depuis 1979. Toutefois, dans la perspective d’une nouvelle relance diplomatique entre les deux pays, on a parlé d’un possible retour de Ronald McDonald dans les lieux. Mais la création d’un substitut iranien nommé Mash Donald’s ne facilite pas la démarche.

Macédoine

Ce petit pays européen situé dans les Balkans possédait exactement sept restaurants McDonald’s, dont la plupart dans la capitale, Skopje. Pourtant, en 2013, le responsable macédonien de McDonald’s a perdu sa licence, ce qui a entraîné la fermeture définitive de tous les restaurants dans ce pays. On a parlé d’une dispute entre les franchisés et la direction de McDonald’s/Europe.

Yémen

Au départ, McDonald’s ne trouvait pas la situation économique du Yémen assez stable pour s’y installer à long terme. De plus, des groupes extrémistes avaient menacé McDonald’s d’une éventuelle riposte partisane en cas d’implantation de sa part. On comprend le problème…

Monténégro

En 2003, McDonald’s a ouvert un petit restaurant dans cette petite république dans le but d’évaluer un possible marché. En dépit du grand succès de ses aliments emblématiques auprès de la population, le gouvernement s’est ligué avec les commerçants locaux pour bloquer son implantation. Et depuis, la franchise a gardé sa McDistance…

Corée du Nord

Sans étonnement, cet état totalitaire s’oppose à toute forme de commerce américain incluant McDonald’s. Cependant, d’après le journal The Telegraph, des officiels du gouvernement nord-coréen auraient importé en douce des aliments de McDonald’s depuis la Corée du Sud pour leur propre consommation.

Zimbabwe

En 2000, McDonald’s était en plein processus d’implantation dans ce pays africain lorsque ce dernier s’est retrouvé en pleine débâcle économique (le Zimbabwe, pas McDo…) Le personnel de McDonald’s a rapidement quitté les lieux, et le Zimbabwe est resté sans McDo. La rumeur veut qu’il s’essaie à nouveau, même si McDonald’s International Franchising affirme n’avoir aucun projet en ce sens. Saviez-vous qu’il existe une capitale américaine où il n’y a pas de McDonald’s. (Oui, il n’y en a qu’une !) : Montpelier, Vermont.

Bolivie

McDonald’s n’a pas eu besoin de se faire interdire dans ce pays sud-américain pour fermer son dernier restaurant en 2002, à la suite d’un long conflit avec le gouvernement bolivien. Selon The Daily Meal, l’échec de McDonald’s vient du refus du peuple bolivien de dépendre d’une multinationale pour ses hamburgers. Et le président bolivien actuel a déclaré que cette chaîne « n’était motivée que par ses gains et ses profits et pas du tout par la santé de la population ». Et au-delà de vos sentiments pour les grandes chaînes, ne commandez jamais cette boisson pour l’amour de votre santé !

Islande

Tout comme le Zimbabwe, l’Islande a subi une crise économique majeure qui a repoussé McDonald’s de ce pays insulaire. Mais à l’encontre du Zimbabwe, l’Islande avait déjà un McDonald’s dans sa capitale avant le krach financier de 2009. Il semble bien que le gouvernement n’ait pas encouragé les Joyeux Festins dès le départ, car l’Islande se caractérise par sa tendance pro santé. Malgré ceci, il se pourrait que l’Islande change de cap. En effet, McDonald’s aurait, selon Iceland Mag, un projet de développement en cours.

http://selection.readersdigest.ca

Ce Londonien s’est lancé un défi McDonald’s vraiment stupide


James Ware, un jeune Anglais également animateur radio à ses heures perdues Il a lancé un défi de manger dans tous les restaurants McDonald’s de Londres en une seule journée. Un autre défi vraiment stupide autant pour la quantité de malbouffe que pour inciter d’autres à faire la même chose
Nuage

 

Ce Londonien s’est lancé un défi McDonald’s vraiment stupide

 

Les salades McDonald’s plus grasses que les hamburgers?


Manger santé dans les restaurations rapides est une réalité ? Il semble que non, en tout cas pas chez Mcdo. Choisir une salade grecque au lieu de Big Mac serait en fait un mauvais choix
Nuage

 

Les salades McDonald’s plus grasses que les hamburgers?

Les salades McDonald's plus grasses que les hamburgers?

Les informations données par McDonald’s ne seraient pas complètes.Photo RelaxNews

Certaines salades proposées par la chaîne de restauration rapide McDonald’s sont plus caloriques qu’un double hamburger Big Mac, selon des experts en nutrition canadiens interrogés par le site CBC News.

Des experts de santé canadiens viennent de casser l’image «santé» que le groupe McDonald’s cherche désormais à se donner, en intégrant par exemple des légumes vitaminés tendance comme le Kale dans ses wraps ou ses salades.

Contre toute attente, un double Big Mac est moins riche en calories et beaucoup moins gras que la fameuse salade César. D’après les propres chiffres de l’entreprise, avec 730 calories, 53 g de graisses et 1,4 mg de sel, la salade César bat le hamburger (680 calories).

«En mangeant cette salade, vous obtenez votre dose de sel pour la journée», dénonce le Dr Lindzon.

Au Canada, les autorités de santé recommandent aux adultes de ne pas excéder 2,3 mg de sel par jour et de viser idéalement 1,5 mg.

LA SALADE GRECQUE: 420 CALORIES

Selon cette experte en diététique, les gens devraient savoir exactement ce qu’ils mangent. Les Canadiens n’ont pas accès au détail des ingrédients et des calories sur les menus comme aux États-Unis depuis décembre dernier.

Également scrutée par les experts, la salade grecque: en ajoutant des morceaux de poulet grillés et du sel, l’apport calorique explose: 420 calories, l’équivalent d’un double cheeseburger. Le dessert, façon muesli avec flocons d’avoine et érable, malgré ses 5 g de fibres, contient quant à lui 33 grammes de sucre, l’équivalent d’une canette de soda.

Les experts, après recherches, ont bien trouvé des informations nutritionnelles sur le site internet de McDonald’s, mais seulement celles liées aux salades ou desserts de base sans les ingrédients possibles à intégrer pour composer son menu (feta, poulet frit, sucre brun, etc.).

Les diététiciens préconisent de faire attention à la teneur en gras et en sel des ingrédients sans même regarder s’il s’agit d’un burger ou d’une salade. Ils rappellent qu’en cuisinant soi-même, on limite les risques d’être dupés par les différents types de restauration.

http://fr.canoe.ca/

Il a perdu 25 kg en mangeant McDo et fait la promo du fast-food à l’école


Ce n’est pas fort, fort, qu’un professeur fasse la promotion du Mcdo en autant de s’en tenir à 2000 calories par jour et un peu d’exercices, et prétendre qu’on peut maigrir ainsi, Mais toutes les calories ne sont pas égales. 100 calories de fruits sont mieux que 10o calories de frites
Nuage

 

Il a perdu 25 kg en mangeant McDo et fait la promo du fast-food à l’école

 

Repéré par Claire Levenson

L’Américain John Cisna a perdu beaucoup de poids en se nourrissant exclusivement de burgers, frites et glaces dans les restaurants McDonald’s. Il est devenu ambassadeur de la marque, y compris auprès des jeunes enfants.

En 2014, un prof de sciences dans un collège de l’Iowa a décidé de perdre du poids en mangeant tous les jours chez McDonald’s. Son idée était de contester le documentaireSuper Size Me, dans lequel Morgan Spurlock a pris onze kilos en ne mangeant que du McDo pendant un mois. À l’inverse, John Cisna a mangé du McDo pendant six mois, mais a instauré une limite de 2.000 calories par jour, avec quarante-cinq minutes de marche quotidienne.

Ce «régime» de burgers, frites et glaces lui a fait perdre vingt-cinq kilos et lui a permis de réduire son taux cholestérol. Il a ensuite posté une vidéo sur YouTube, a été invité partout dans les médias américains. Il a même écrit un livre intitulé «Mon régime McDonald’s», dans lequel il écrit:

«Manger chez McDonald’s au petit-déjeuner, déjeuner et dîner a probablement sauvé ma vie.»

Assez vite, McDonald’s l’a embauché pour devenir ambassadeur de la marque à travers le pays, particulièrement dans les écoles publiques. Ensemble, ils ont créé un documentaire de vingt minutes parfois diffusé dans des écoles.

Informations nutritionnelles malhonnêtes

 

Comme le rapporte le Washington Post, cetteintrusion de la chaîne ne plaît pas à tout le monde:

«À partir du moment où ils ont décidé de montrer le documentaire à des collégiens, ils ont dépassé les bornes, explique une spécialiste du droit de l’alimentation. Faire comme si c’était des informations nutritionnelles essentielles n’est pas honnête.»

Selon McDo, il s’agit d’apprendre à mieux manger, à savoir faire des choix qui permettent de ne pas prendre du poids tout en mangeant au fast-food

Mais si l’ambassadeur de McDo est invité dans les écoles, c’est aussi pour une raison simple: McDonald’s donne de l’argent aux associations de parents d’élèves et d’enseignants. Aux États-Unis, ces associations passent leur temps à lever des fonds pour mettre en œuvre des projets supplémentaires dans les écoles, comme des voyages ou des cours de musique, et elles acceptent parfois de l’argent venant de grandes entreprises.

Les liens entre la chaîne et les écoles vont plus loin encore. Les restaurants McDonald’s ont dépensé plus de 2,5 millions de dollars pour accueillir des soirées«McTeacher» (McProf), des événements de fundraising pour les écoles.

Le point de vue de McDonald’s sur le documentaire et sur les interventions de John Cisna est qu’il s’agit d’apprendre à mieux se nourrir chez McDo, à savoir faire des choix qui permettent de ne pas prendre du poids tout en mangeant au fast-food. Mais certains enseignants qui ont vu le documentaire sont sceptiques.

«Ce qui est suggéré, c’est que si vous faites attention, vous pouvez manger chez McDonald’s plusieurs jours par semaine», expliquait une professeure interviewée par le Washington Post.

Sur le site Change.org, une pétition pour interdire ce programme a déjà été signé par 45.000 personnes.

http://www.slate.fr/

Des brocolis goût chewing-gum, bientôt chez McDonald’s ?


Hey,  »kossé ça » Pis quoi encore, les jeunes vont préférer les légumes du McDo avec évidemment des aliments moins sains que les légumes maisons ? Étant donné que comme dit le PDG, c’est aux parents que reviennent la tâche de faire aimer le vrai goût du brocoli, il serait logique de bouder brocolis à saveur de gomme à mâcher .. Imaginer ce qu’ils ajoutent aux brocolis pour arriver à changer la saveur
Nuage

 

Des brocolis goût chewing-gum, bientôt chez McDonald’s ?

 

NSOLITE – Le PDG de McDonald’s a révélé que la célèbre chaîne de fast-food développait des brocolis goût chewing-gum, pour inciter les plus petits à manger sainement.

 

Certes, il n’est pas toujours évident de faire manger des légumes aux enfants. Reconstitution sous des formes diverses, dressage amusant, petit mensonge sur la véritable identité du produit, les techniques sont nombreuses pour y parvenir. McDonald’s a surpassé l’imagination de tous les parents de la terre réunis.

Jeudi, Don Thompson, le PDG de la compagnie, a évoqué le dernier projet de McDonald’s : développer des brocolis au goût de chewing-gum en guise d’accompagnement. Le but étant d’encourager les enfants à manger sainement.


Gagner la confiance des parents

A vrai dire, la firme américaine tente d’innover pour se racheter une réputation, notamment auprès des parents. Elle avait déjà réduit la taille de ses sodas et portions de frites. Depuis fin octobre, la chaîne a même entrepris les grands moyens avec une large opération de communication aux États-Unis.

Baptisée « Our food, your questions », elle permet d’informer précisément les consommateurs quant à la qualité nutritionnelle et la provenance de la nourriture, vivement critiquées. Une initiative nécessaire face aux chiffres en berne. Au dernier trimestre de cette année, les bénéfices de McDonald’s ont diminué de 30% d’après Les Échos.

Les petits français mangent leurs légumes

En France, le restaurant rapide reçoit un accueil plus chaleureux. La firme annonce une croissance de 4,8% depuis janvier selon Le Monde. La politique destinée à améliorer l’image du géant du fast-food entreprise au début des années 2000 n’est pas étrangère à ce succès.

L’ajout de fruits et légumes dans les Happy Meal et « 340 combinaisons de menus possibles qui ne dépassent pas les besoins caloriques d’un enfant de 6 ans pour un repas », selon McDonald’s France, ont su rassurer les parents et convaincre les enfants.

Pour autant, tomate ou ananas dans le menu, goût fraise taggada ou flageolet, on reste quand même loin de la cantine bio. De l’autre côté de l’Atlantique, le big boss s’est d’ailleurs déchargé de cette responsabilité en précisant que l’éducation parentale jouait également un rôle dans l’alimentation de leur enfant. A vous aussi de tenter de leur faire aimer un brocoli qui aurait un goût de brocoli !

Justine Knapp

http://www.metronews.fr/i

Non, on ne peut pas vivre avec un salaire McDo !


Je trouve choquant qu’un restaurant qui fait des affaires d’or avec la restauration-rapide se moquent éperdument de leurs employés et en plus MC DO s’unit avec Visa pour conseiller un budget  Est-ce que Visa s’inquiète de voir ses crédits en souffrance avec les employés du McDO
Nuage

 

Non, on ne peut pas vivre avec un salaire McDo !

 

Stéphanie Thibault

Parce que les salariés les moins payés ont du mal à boucler leurs fins de mois, la chaine de restauration rapide McDonald’s vient de créer un site de conseil financier, dans lequel elle leur conseille carrément de prendre un second job !

McDonald’s vient-il implicitement de reconnaître qu’on ne peut pas vivre correctement en étant salarié de la chaine ? Le géant américain du fast food vient en effet de mettre en ligne, en partenariat avec Visa, un site de conseils avisés pour aider ses employés les moins bien payés à gérer leur budget et leur permettre de boucler leurs fins de mois plus facilement.

Le slogan : « Chaque jour, chaque dollar fait la différence ».

Eteignez le chauffage !

Il faut dire qu’avec un salaire net de 1 105 dollars mensuel (ce que touche en moyenne un caissier de la chaine de restauration rapide estime un journaliste d’Irregular Times), la vie est plutôt difficile. McDo, « soucieux » de la qualité de vie de ses employés, met donc à leur disposition une sorte de budget type, et leur prodigue même quelques bons conseils financiers, comme éteindre le chauffage ou encore se trouver un deuxième emploi, à temps-plein si possible, afin d’augmenter leurs revenus mensuels !

Des conseils mal venus

McDonald’s reconnait-il ainsi que le salaire versé à ses employés est loin d’être suffisant pour pouvoir vivre convenablement ? Le géant du burger se veut en tout cas optimiste.

« Vous pouvez obtenir presque tout ce que vous voulez, tant vous vous y prenez à l’avance et que vous économisez dans ce but » indique-t-il.

Devant les réactions suscités par ces conseils, la chaine a toutefois publié un communiqué via le site ThinkProgress.org, précisant que

ces budgets-types « sont des exemples génériques destinés à aider à fournir un aperçu général de ce à quoi un budget individuel peut ressembler ».

http://www.planet.fr