La raison de votre mauvaise haleine du matin


La mauvaise haleine du matin est causée par la sécheresse de la bouche due par une respiration la bouche ouverte, aux ronflements, et même par certains médicaments, mais il se peut aussi être provoqué par une infection
Nuage

 

La raison de votre mauvaise haleine du matin

 

© thinkstock.

Personne n’échappe à la mauvaise haleine du matin, qui s’explique pourtant très simplement.

Embrasser son partenaire dès le réveil, c’est quelque chose qui ne se passe que dans les films, à moins que vous n’acceptiez les bisous malodorants; dans la vie réelle, la fatalité de la mauvaise haleine nous rattrape toujours. Et selon le Dr. Mazen Natour, qui s’est confié au Women’s Health Magazine, c’est principalement dû à notre salive.

En effet, lorsque nous dormons, nous produisons moins de salive. Or, c’est la salive qui nettoie les bactéries responsables des mauvaises odeurs. En d’autres termes, plus notre bouche est sèche, plus nous risquons d’avoir une extrêmement mauvaise haleine au réveil.

Qui plus est, toujours selon le Dr. Natour, le fait de respirer par la bouche, de ronfler et d’utiliser certains médicaments pourrait également contribuer à la sécheresse de notre bouche, et de surcroît aggraver notre haleine du matin.

Mais si vous avez l’impression que votre haleine ne fait qu’empirer, c’est peut-être parce qu’elle cache un autre problème, comme une infection, un abcès ou un problème gastro-intestinal. La meilleure chose à faire si vous pensez être dans ce cas de figure-là, est sans aucun doute d’aller consulter un spécialiste.

http://www.7sur7.be

Truc Express ► 3 façons pratiques et inusitées d’utiliser le rince-bouche!


Le rince-bouche pourrait être utile pour autre chose que l’hygiène dentaire. Il pourrait être utilisé pour la lessive, les pellicules, ou des champignons sur les plantes
Nuage

 

3 façons pratiques et inusitées d’utiliser le rince-bouche!

 

Vous avez probablement tous et toutes une bouteille de rince-bouche à la maison et vous n’avez probablement jamais pensé vous servir de ce liquide rafraîchissant pour autre chose que vous nettoyer les dents.

Eh bien, voici la révélation du jour: le rince-bouche à des utilités très efficaces et bien méconnues!

1. Pour la lessive:

3-utilisations-du-rince-bouche-lessive-odeur

Les mauvaises odeurs tenaces sur les vêtements sont parfois très difficiles à faire disparaître. Elles s’atténuent au lavage, mais on ne peut s’en débarrasser. Eh bien, ces mauvaises odeurs, sont souvent d’origine bactérienne. Pour remédier à ce problème, ajoutez une dose de rince-bouche à votre détergent habituel avant de faire partir la machine. Les vêtements seront donc bien propres et libres de toutes bactéries! Un truc génial pour nettoyer les vêtements et couvertures à la maison suite à une épidémie de gastro ou grippe à la maison ou à la garderie!

 

2. Pour les cheveux:

 Si vous avez tendance à faire des pellicules, nous avons une solution un peu bizarre, mais efficace pour votre cuir chevelu! Utilisez un rince-bouche contenant de l’alcool  pour vous rincer les cheveux après vous les être lavés avec votre shampoing habituel. Donc, appliquez dans l’ordre: Shampoing – Rince-Bouche – Revitalisant doux, en prenant soin de rincer après chaque étape. Si vous faites ceci une fois par semaine, vous devriez pouvoir observer bien vite des résultats!

3. Pour les plantes en pot:

3-utilisations-du-rince-bouche-plante-vaporisateur

Si vous avez remarqué que vos plantes souffraient de la présence de champignon, voici la solution! Dans un flacon vaporisateur, mélangez une dose de rince-bouche avec 3 fois le même volume d’eau. Brassez le liquide et vaporisez le sur la plante pour la débarrasser de ces satanés champignons!

 

http://www.trucsetbricolages.com/

9 ASTUCES POUR ÉLIMINER LES ODEURS DANS LA CUISINE


L’idéal une cuisine sent le pain donne une bonne odeur qui se propage partout dans la maison, et même vers l’extérieur. Cependant, ce n’est pas toujours le cas… Non pas que la cuisine ne soit pas bonne mais juste à penser a la friture, et autres aliments. Voici quelques trucs pour redonner une bonne odeur a la maison ou même au frigo
Nuage


 

9 ASTUCES POUR ÉLIMINER LES ODEURS DANS LA CUISINE

Ces solutions simples vous aideront à vous débarrasser des odeurs persistantes du souper de la veille.

Tiré de: Five Minute Fixes, Reader’s Digest Canada

1. Les odeurs du souper de la veille persistent dans votre cuisine? Faites mijoter des écorces d’orange.

(Photo: Thinkstock))

Si l’odeur semble vouloir s’estomper, il n’est pas nécessaire de prendre des moyens drastiques. Il suffit de la remplacer par un parfum plus agréable.

À cette fin, faites mijoter quelques minutes des écorces d’orange et de la cannelle dans de l’eau. Puis éteignez le feu et laissez le contenu de la casserole découverte dégager son agréable parfum tout au long de la journée.

2. Les odeurs du souper de la veille persistent dans votre cuisine? Faites brûler du pain.

(Photo: Thinkstock)

Il n’y a rien de mal à ce que la cuisine sente les plats qu’on y cuisine.

Cependant, contre les odeurs désagréables, les chimistes en alimentation conseillent la chose suivante : faites brûler une tranche de pain dans le grille-pain, ce qui absorbera l’odeur pénétrante.

Assurez-vous seulement que le pain ne s’enflamme pas.

Bien sûr, votre cuisine sentira le pain brûlé mais cette odeur disparaîtra rapidement.

3. Votre frigo sent mauvais? Essayez le bicarbonate de soude, le charbon de bois ou le café

(Photo: Thinkstock)

La première chose à faire consiste, bien évidemment, à identifier l’aliment coupable et à le jeter. Pour absorber les odeurs qui subsistent, le bicarbonate de soude est vraiment efficace.

À titre préventif, vous pouvez tenir au frigo une boîte ouverte.

Cependant, pour vous débarrasser des odeurs persistantes, mettez-en l’équivalent d’une tasse dans une assiette que vous laisserez au frigo une journée.

Pour les odeurs plus fortes, mettez l’équivalent d’une tasse de café, de préférence fraîchement moulu, dans une assiette et gardez-la au frigo quelques jours.

Si l’odeur est aigre, le charbon de bois règlera le problème. Gardez-en quelques morceaux au frigo durant quelques jours.

4. Le frigo sent mauvais? Traitez-le à la vapeur d’eau citronnée

(Photo: Thinkstock)

D’abord, retirez tous les aliments du frigo et mettez-les dans une glacière fermée avec un sac de glaçons.

Ensuite, pressez un citron dans une tasse d’eau, ajoutez les écorces et chauffez .Versez l’infusion dans un bol que vous laisserez quelques minutes au frigo, en veillant à fermer la porte.

La préparation combattra les odeurs mais surtout, elle aura pour effet de détacher des parois et des tablettes les particules d’aliments qui s’y seront déposées et facilitera ainsi le nettoyage.

5. Vos mains sentent le poisson? Essayez le citron

(Photo: Thinkstock)

Que vous manipuliez du poisson frais à la cuisine ou à la pêche, cette méthode permettra à tout coup d’éliminer l’odeur imprégnant vos mains.

Coupez un citron en deux et pressez-en les moitiés sur vos mains. Frottez, puis rincez

 

6. Vos mains sentent le poisson? Ajoutez du sucre à votre savon.

(Photo: Thinkstock)

Si vous ne disposez pas de citron, versez une cuiller à thé de savon liquide pour la peau sur l’une de vos paumes.

Ajoutez une cuiller à thé de sucre et frottez vos mains avec cette préparation. Rincez.

Conjuguée au savon, l’action abrasive du sucre contribuera à éliminer l’odeur.

 

7. Vos mains sentent le poisson? Manipulez de l’acier inoxydable.

(Photo: Thinkstock)

Des chefs ne jurent que par l’acier inoxydable pour éliminer l’odeur de poisson. Avant de laver vos mains, frottez-les contre les parois de votre évier ou contre vos robinets.

8. La cuisine sent la fumée? Faites circuler l’air.

(Photo: Thinkstock)

Si vous souhaitez manger dans la cuisine sans tarder ou si la fumée se propage dans la salle à manger et que vos convives sont sur le point de s’y réunir, il est temps de passer à l’action.

Ouvrez les portes et fenêtres de la cuisine afin de faire circuler l’air. Placez un ventilateur portatif près d’une fenêtre ou d’une porte qui ouvre vers l’extérieur ou vers une pièce opposée au vestibule. Placez-le de sorte qu’il pousse l’air vers l’ouverture. La fumée évacuera la pièce en quelques minutes, dix au plus s’il y en a beaucoup.

9. La cuisine sent la fumée? Disposez un bol de vinaigre.

(Photo: Thinkstock)

Si vous avez du temps devant vous, voilà une manière très simple de débarrasser une pièce d’une odeur de fumée. Disposez un bol de vinaigre qui absorbera l’odeur pendant que la fumée se dissipe.

http://selection.readersdigest.ca

Mes pieds sentent mauvais


Les pieds qui sentent mauvais est assez désagréables pour nous et pour les autres. Certaines solutions existent sinon mieux vaut consulté
Nuage

 

Mes pieds sentent mauvais

 

  1. pieds sentent mauvais-410

Marie-Ève Cousineau, Coup de pouce,

L’été, c’est le temps de montrer ses pieds mais pour certaines, le plaisir de porter des sandales peut être gâché par les mauvaises odeurs. Trucs pour en finir avec les pieds qui sentent mauvais.

Cela tient probablement à une mauvaise hygiène, selon Charles Faucher, podiatre et professeur clinicien à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Les bactéries et les champignons raffolent des milieux humides, chauds et noirs, comme les pieds emprisonnés dans des bas.

Pour éloigner les mauvaises odeurs, il faut bien laver nos pieds et surtout sécher la peau entre les orteils avec une serviette. On privilégie les bas de coton ou de laine, qui absorbent mieux la transpiration, et on alterne nos chaussures afin de les laisser sécher complètement. Charles Faucher recommande aussi de les nettoyer (intérieur et extérieur) deux fois par mois avec un linge imbibé d’eau de Javel afin d’enlever les peaux mortes qui s’y accumulent.

Nos pieds sentent mauvais malgré tout? On souffre peut-être du pied d’athlète, une infection fongique qui se traite avec un médicament topique en vente libre (ex.: clioquinol).

La transpiration excessive peut aussi en être la cause. Charles Faucher conseille d’appliquer un antisudorifique à bille sur la plante des pieds avant d’aller au lit: ses sels d’aluminium bloquent les pores de la peau et empêchent la sudation. Si le problème perdure, on consulte un dermatologue ou un podiatre. 

http://www.coupdepouce.com

Sent-bon: désodorisants ou polluants


Toutes sortes de produits sont vendus pour donner une bonne odeur dans la maison … que ce soit des produits ménagers, des produits de beautés mais aussi des produits que l’on diffuse en aérosol, des chandelles, qu’on branche, qu’on brule .. bref une panoplies qui attire beaucoup de monde .. Mais a quel prix pour l’environnement et pour la santé ?
Nuage

 

Sent-bon: désodorisants ou polluants

sent-bons

Photo: Shutterstock, Réjean poudrette, istockphoto

Par Isabelle Ducas

En tentant de chasser les mauvaises odeurs de la maison, vous y introduisez peut-être des substances nocives pour la santé.

On trouve certains parfums d’intérieur sous forme de chandelles; d’autres se branchent ou fonctionnent à piles, propulsant un jet à intervalles réguliers, alors que d’autres encore sont dotés d’un détecteur de mouvement ou même d’un détecteur de mauvaises odeurs qu’ils tentent aussitôt de masquer.

Les trois quarts des ménages américains utilisent des «sent-bon». Au cours de la dernière décennie, leurs ventes ont augmenté de 6 % par année, pour atteindre un total de 3,3 milliards de dollars en 2010 chez nos voisins du Sud, selon la firme de marketing Kline & Company.

Les consommateurs, qui ont réduit leurs dépenses depuis la récession et font moins de sorties, voient dans ces produits une façon peu coûteuse d’améliorer leur intérieur.

Pourtant, depuis quelques années, les parfums d’intérieur ont mauvaise presse.

«Des études ont démontré que, comme de nombreux produits parfumés, ils contiennent des substances chimiques, dont l’utilisation est liée à plusieurs problèmes de santé comme le cancer ou des problèmes respiratoires», explique Rick Smith, directeur d’Environmental Defence Canada, un groupe qui milite pour une meilleure réglementation des ingrédients utilisés pour fabriquer des produits de consommation.

Plusieurs organismes tels que la Direction de santé publique du Québec et la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) recommandent carrément aux consommateurs de ne pas utiliser de désodorisants pour la maison.

Santé Canada ne fait toutefois au­cune mise en garde particulière au sujet de ces produits. L’organisme indique seulement que «certaines personnes particulièrement sensibles aux polluants chimiques» peuvent être incommodées par les désodorisants d’intérieur.

La plus récente phase de son Plan de gestion des produits chimiques (PGPC), annoncée en octobre 2011, prévoit l’examen de centaines de substances chimiques présentes dans les produits de consommation, indique Olivia Caron, porte-parole de Santé Canada.

«Si une substance présente un risque pour les consommateurs ou l’environnement, le gouvernement prendra les mesures qui s’imposent pour atténuer ce risque», explique-t-elle.

Des études alarmantes
En attendant, plusieurs recherches indépendantes sur la composition des chasse-odeurs donnent aux consommateurs des raisons de s’inquiéter. L’une des dernières, publiée en 2010 par une ingénieure en environnement de l’Université de Washington, Anne Steinemann, fait état d’une trentaine de substances toxiques trouvées dans 25 désodorisants d’intérieur et autres produits parfumés d’entretien ménager et de soins personnels.

Certaines de ces substances, comme le formaldéhyde et le chlorure de méthylène, sont des cancérigènes potentiels. D’autres peuvent provoquer des problèmes de fertilité, des irritations des yeux ou de la peau, des étourdissements, des maux de tête, des nausées, de l’asthme ou divers problèmes respiratoires.

D’autres études menées aux États-Unis et en Europe au cours des dix dernières années pointent du doigt les phtalates, un groupe de produits chimiques accusés de perturber le sys­tème endocrinien et de causer des cancers.

Un rapport publié en 2007 par le Natural Resources Defense Council souligne que, parmi 14 désodorisants choisis au hasard, 12 contenaient des phtalates, utilisés pour prolonger l’effet des parfums. On retrouve ces substances tant dans les produits à vaporiser que dans les gels ou les huiles. Les phtalates seraient particulièrement présents dans les appareils que l’on branche pour chauffer une huile et en diffuser l’odeur.

Santé Canada affirme «surveiller étroitement les données scientifiques sur ces ingrédients», précisant que certains phtalates seront évalués en priorité dans son PGPC. «Mais jusqu’à maintenant, Santé Canada a déterminé qu’un seul phtalate pose un risque pour la santé humaine, soit le DEHP, une substance qui n’est pas présente dans les assainisseurs d’air», soutient Olivia Caron.

«Naturels», mais pas toujours inoffensifs
Même des produits qui semblent a priori plus naturels soulèvent des doutes. D’après l’Union fédérale des consommateurs, une association française,
l’encens, le papier d’Arménie et la lampe Berger peuvent émettre entre autres des phtalates, du benzène, du ­formaldéhyde (trois cancérigènes potentiels) ou du toluène (qui affecterait le système nerveux).

Et les chandelles parfumées, qui semblent bien inoffensives? Elles dégageraient les mêmes substances. En plus, leur combustion libère de la suie, dommageable pour la qualité de l’air.

Les huiles essentielles ne seraient pas en reste: certaines diffuseraient des terpènes, substances irritantes – d’ailleurs, plusieurs des huiles vendues dans le commerce sont en réalité des produits synthétiques.

À cause des préoccupations grandissantes des consommateurs quant aux effets de ces produits sur leur santé, les fabricants développent de nouvelles formules, mais les mentions «bio» ou «naturel» sur les emballages ne garantissent pas l’absence de nocivité, selon l’étude d’Anne Steinemann.

Des étiquettes peu bavardes
Aucune loi n’oblige les fabricants de désodorisants pour la maison à divulguer la liste de leurs ingrédients, une aberration que dénonce Rick Smith, d’Environmental Defence. Une telle obligation inciterait les entreprises à changer leurs recettes,
croit-il.

«Dès que les manufacturiers seront obligés de révéler tous les produits chimiques qu’ils utilisent, ils les élimineront, parce qu’ils savent que ça nuira à leurs ventes», soutient-il.

L’Association canadienne de produits de consommation spécialisés (ACPCS), dont font partie certains fabricants de désodorisants d’intérieur tels que S.C. Johnson (Glade et Oust), Procter & Gamble (Febreze) et Reckitt Benckiser (Air Wick), souligne que ses membres divulguent volontairement leurs ingrédients depuis 2010.

Au départ, la composition des fragrances qui parfument leurs produits n’était pas précisée – on indiquait seulement «fragrance» ou «parfum» sur la liste d’ingrédients. Mais depuis janvier 2012, les membres de l’ACPCS s’engagent à dévoiler aussi la liste des produits chimiques qui composent leurs fragrances.

«L’industrie a pris les devants pour répondre aux préoccupations des consommateurs et être plus transparente», souligne Shannon Coombs, présidente de l’ACPCS.

Cependant, rares sont les fabricants qui divulguent les ingrédients sur l’emballage de leurs produits. Il faut plutôt chercher sur leur site Web pour obtenir l’information, qui n’est pas toujours facilement repérable.

De toute façon, plutôt que de scruter les ingrédients des «sent-bon», les consommateurs devraient tout simplement éviter ces produits, selon Marc Geet Éthier, auteur des guides écolos Ménage vert et Zéro toxique.

«Nous sommes devenus dépendants des odeurs, lance-t-il. Mais l’odeur du propre n’est pas nécessairement parfumée. Il y a un gros ménage à faire dans nos produits ménagers et les gens n’en sont pas assez conscients.»

fenetre

Aérez!
La meilleure façon d’éliminer les mauvaises odeurs et d’améliorer la qualité de l’air de votre maison, c’est d’aérer tous les jours.

En été, il est conseillé d’aérer surtout le matin, alors que l’ozone (polluant principal de l’atmosphère en cette saison) est au plus bas.

En hiver, on aère le soir quelques minutes, alors que les polluants les plus présents à cette période de l’année (dioxyde de soufre et d’azote) sont à leur plus bas.

http://www.protegez-vous.ca/