Concentration, mémoire : au top en fin de matinée


 

La plupart d’entre nous hypothèque leur sommeil pour commencer tôt les activités de la journée. Alors que le sommeil est important pour la mémorisation et la concentration. On croit que les adolescents devraient commencer leurs cours vers les 10 heures am, et les heures de travail a 9h am. Cependant, je me demande comment nous avons fait pour survivre à l’école qui commençait tôt.
Nuage

Concentration, mémoire : au top en fin de matinée

 

Pressmaster/shutterstock.com

Faire coïncider notre temps biologique à notre rythme social constitue un défi quotidien. Il s’agit de s’atteler aux bonnes tâches au moment de la journée où notre cerveau est le plus apte à les réaliser. Une certitude : tout part d’un bon sommeil !

« Le sommeil n’est pas un état passif », rappelle le Dr Marc Rey dans son ouvrage intitulé Quand le sommeil nous éveille. « C’est un état actif dans lequel notre cerveau effectue un retraitement des informations acquises dans la journée. Les neurosciences montrent l’importance du sommeil dans la construction cérébrale et la mémorisation ».

Il ajoute qu’il « existe des moments privilégiés pour manger, dormir etc ». Pour apprendre et se concentrer aussi.

A tel point que le Pr Paul Kelley de l’Université d’Oxford, préconise aux pouvoirs publics de faire commencer les cours des collégiens et des lycées, à 10h du matin. Avant ?

« C’est une torture », rétorque-t-il, avant d’ajouter que les actifs ne sont pas non plus au meilleur de leurs capacités avant cette heure. « La plupart des gens de 10 à 55 ans sont en dette permanente de sommeil de 2 à 3 heures tout simplement car leur horloge biologique n’est pas en phase avec le rythme actuel de vie qui fait que nous devons commencer à travailler à 9h ».

Vive la sieste

La fin de matinée serait ainsi propice aux activités qui exigent de la concentration. Autrement dit, lorsque notre température corporelle est progressivement remontée depuis le réveil. Ensuite, la vigilance tend à baisser, d’autant plus entre 13h et 15h, après le repas. C’est pourquoi, une sieste ou une micro-sieste à cette période de la journée est fortement préconisée et procure le plus grand bien. Histoire de terminer ensuite la journée de travail au top de sa concentration. Avant de basculer – pourquoi pas – vers son activité physique et sportive préférée.

https://destinationsante.com

Le Saviez-Vous ► Soir et matin, admirez l’ombre de la Terre et la ceinture de Vénus


Peut-être vous avez déjà vu l’ombre de la Terre sans le savoir. Il est possible en effet de voir l’ombre de notre planète juste avant le lever ou le coucher du soleil sur le côté opposé de l’astre.
Nuage

 

Soir et matin, admirez l’ombre de la Terre et la ceinture de Vénus

 

L’ombre de notre planète est cette bande sombre surmontée de rose que l’on peut admirer soir et matin à l’opposé du point où le Soleil se couche ou se lève. Elle est facile à voir à l’œil nu, mais son contraste apparent est d’autant plus fort que l’atmosphère est limpide.

© Guillaume Cannat

Chaque soir après le coucher du Soleil et chaque matin avant son lever, l’ombre de notre planète est visible à l’œil nu pendant quelques minutes, en ville comme en pleine nature.

Toute forme éclairée par le Soleil projette une ombre à l’opposé de celui-ci. Notre planète ne déroge pas à cette règle et, soir et matin, elle projette son ombre sur le seul écran suffisamment vaste pour l’afficher : son atmosphère.

Le soir, lorsque le ciel est limpide, il suffit de regarder vers l’est, à l’opposé de l’endroit où le Soleil vient de se coucher, pour voir l’ombre terrestre ; le matin, c’est face à l’ouest qu’il faut se tourner pour commencer à la distinguer, une demi-heure environ avant le lever du Soleil. L’ombre terrestre a l’aspect d’une longue bande s’étendant sur près de 180 degrés à l’horizon et centrée sur le point antisolaire. Elle peut atteindre une vingtaine de degrés de hauteur et ses extrémités sont effilées. Bien plus sombre que le ciel qui la domine – elle est d’une teinte bleu ardoise –, l’ombre de notre planète est surmontée d’une lueur rose appelée « ceinture de Vénus » ou « arche anticrépusculaire » par opposition à l’arche crépusculaire présente au-dessus de l’horizon sous lequel se situe le Soleil. Cette lueur rosée, diffusée par la haute atmosphère, provient de la lumière du Soleil couché ou pas encore levé qui éclaire les couches gazeuses situées très loin au-dessus de nous.


Ce schéma n’est bien évidemment pas à l’échelle, mais il montre comment l’ombre de la Terre est projetée sur l’atmosphère après le passage du Soleil sous l’horizon. D’une teinte bleu ardoise, l’ombre de la Terre est surmontée d’une lueur rose appelée « ceinture de Vénus » ou « arche anticrépusculaire » par opposition à l’arche crépusculaire présente au-dessus de l’horizon sous lequel se situe le Soleil.
 

Depuis un site offrant un horizon lointain, la forme apparente arrondie de l’ombre terrestre est parfaitement visible à l’œil nu. Ce panorama a été réalisé en août 2016 au Météosite du mont Aigoual (parc national des Cévennes), lors de l’Estival de l’Aigoual, une manifestation qui permet de découvrir ce site exceptionnel sous toutes ses facettes : météo, botanique, histoire et astronomie. L’édition 2017 de l’Estival de l’Aigoual se déroulera le week-end prochain, les 5 et 6 août. Téléchargez le programme (pdf).
© Guillaume Cannat

 

http://autourduciel.blog.lemonde.fr

L’automne


Le temps change, les nuits sont plus fraiches, les matins humides et quelques fois le brouillard cachent les maisons ,.. mais quand le soleil tassent les nuages c’est une journée riche en couleur qui s’offrent a nous
Nuage

L’automne

 

 

Ce qu’il y a parfois de beau avec l’automne,
c’est lorsque le matin se lève
après une semaine de pluie,
de vent et brouillard
et que tout l’espace, brutalement, semble se gorger de soleil.
 
Victor-Levy Beaulieu

Se lever du bon pied


 

C’est peut-être un peu cliché, pourtant se réveiller positivement cela permet
de mieux commencer la journée sans appréhension…
Nuage

 

Se lever du bon pied

 

Voulez-vous vous lever du bon pied ?

Posez-vous tous les matins des questions positives du genre

Quelles sont les personnes qui m’aiment et que j’aime ?
Que vais-je faire pour que ma journée soit bonne ?
Comment m’intéresser aux gens que je vais rencontrer ?
Qu’est ce qui m’attend d’agréable aujourd’hui ?
A qui ma présence ou mon appel fera plaisir ?
Qu’est ce que j’aimerais manger aujourd’hui ?

Michel Poulaert
Réflexion positive