Ce chat a été maire d’une ville pendant près de 20 ans


Vous avez sans doute entendu parler de Stubbs, qui était un chat maire d’une ville en Alaska. Après près de 20 ans de loyaux services, avoir survécu à une attaque de chien, il y a quelques années. Ses maîtres ont annoncé qu’il s’est éteint la semaine dernière, mais laissant derrière lui son apprenti pour reprendre les rennes de la mairie.
Nuage

Ce chat a été maire d’une ville pendant près de 20 ans

 

A Talkeetna en Alaska, les habitants sont en deuil. Stubbs, élu maire honorifique en 1998, est décédé après deux décennies de bons et loyaux services.

Stubbs a eu une vie de chat peu ordinaire. Depuis près de 20 ans, il était la principale attraction de la petite ville de Talkeetna en Alaska aux Etats-Unis. Plus qu’une mascotte pour ses 900 habitants, il en était l’unique figure politique. Le matou avait pris la tête de mairie en 1998 après des élections houleuses et aucun autre candidat ne lui a succédé depuis. Ses propriétaires ont malheureusement annoncé qu’il s’était éteint dans son sommeil dans la nuit de jeudi à vendredi et tous ses concitoyens sont en deuil.

 

stubbs chat maire

Un maire pacha

Son titre était certes symbolique puisque la ville dépend d’une plus grosse agglomération et que le maire n’a pas réellement de pouvoir exécutif mais pour ses citoyens, le matou roux a, à sa façon et probablement sans en avoir conscience, vraiment contribué à changer le paysage politique de la ville. Né en 1997, il avait été présenté comme prétendant aux municipales à quelques mois par les habitants mécontents par les candidats et il avait remporté le scrutin.

Au cours de ses deux décennies de mandat, il a fait le bonheur de ses électeurs.

 « Notre maire n’a pas augmenté les impôts, il ne se mêle pas de commerce, et est d’une intégrité remarquable », s’était félicitée sa maîtresse auprès de CNN il y a 5 ans encore.

Véritable guerrier jusqu’à la fin de sa vie (il avait survécu à l’attaque d’un chien en 2013, au grand soulagement des habitants), il appréciait particulièrement les siestes et siroter de l’eau dans des verres à margarita. 

stubbs chat maire

Beaucoup de regretteront mais se rassurent déjà à l’idée que sa relève est déjà assurée. Denali, un chat appartenant aux mêmes humains et ayant vécu avec Stubbs qui lui a transmis son savoir pourrait reprendre son siège à la mairie.

« Il a exactement la même personnalité que Stubbs. Il aime l’attention et se comporte comme un petit chiot quand il est avec des gens. On n’aurait pas pu espérer meilleur apprenti que lui. Il marche vraiment dans les pas de Stubbs. »

https://wamiz.com

 

Buzz, la mascotte des Cheerios, n’est plus sur les emballages (pour une bonne raison)


Je crois que c’est une bonne façon pour sensibiliser les gens à aider les abeilles en proposant des graines pour semer des fleurs sauvages dans leur jardin
Nuage

 

Buzz, la mascotte des Cheerios, n’est plus sur les emballages (pour une bonne raison)

 

La prochaine fois que vous retirerez de l’étalage une boîte de céréales Cheerios au miel et aux noix à l’épicerie, vous remarquerez peut-être quelque chose de différent.

General Mills Canada a enlevé Buzz, sa célèbre mascotte, de la devanture des boîtes canadiennes de Cheerios, et c’est pour une bonne cause : l’entreprise veut sensibiliser les gens à la disparition de colonies d’abeilles à travers le monde à l’occasion de sa campagne #RamenonsLesAbeilles.

Le but de cette initiative est d’offrir au public autant de semences de fleurs sauvages qu’il y a de résidents au Canada.

« C’est la première fois de notre histoire que nous enlevons « Buzz » de la boîte », a expliqué la directrice du marketing de General Mills Canada, Emma Eriksson, à AdWeek.

Face à la diminution de la population d’abeilles au Canada, « nous voulions montrer cette problématique sur notre emballage et faire un appel à l’action aux Canadiens afin d’aider à planter 35 millions de fleurs sauvages — une par habitant du Canada », a-t-elle poursuivi.

L’entomologue Marla Spivak a expliqué lors d’une conférence TED Talk en 2013 que les colonies d’abeilles ont commencé à disparaître autour de 2006.

Au moment de sa conférence, la population globale était d’environ 2 millions, comparativement à autour de 4,5 millions en 1945.

Plusieurs raisons expliquent ce déclin, entre autres les pesticides utilisés sur les fermes — qui tuent les abeilles — et les fertilisants synthétiques choisis par les agriculteurs — qui éliminent des plantes nécessaires à la survie de cet insecte.

General Mills s’est donc associé à Vaseys Seeds, une compagnie de l’Île-du-Prince-Édouard, pour offrir aux Canadiens la possibilité de planter le plus de fleurs possibles ce printemps.

Si vous êtes intéressés, vous pouvez commander vos graines sur le site dédié à la campagne. Vous avez aussi une chance de gagner, grâce à un concours, un jardin de fleurs sauvages d’une valeur de 5 000 $.

La campagne #RamenonsLesAbeilles se termine en juillet.

Cet article initialement publié sur le HuffPost Canada a été traduit de l’anglais.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Jake, le chien victime des flammes devenu sapeur-pompier


Même chez les animaux, il peut arriver qu’un malheur entraîne un heureux dénouement. Ce Pitt Bull, brulé lors d’un incendie, puis abandonné à cause des coûts pour le soigner et adopté pour devenir un membre à part entière de l’équipe de pompiers qui l’avaient sauvé
Nuage

 

Jake, le chien victime des flammes devenu sapeur-pompier

 

Jake, le chien victime des flammes devenu sapeur-pompier

Il n’avait que trois semaines lorsqu’il fut retrouvé prisonnier des flammes dans un cabanon. Sauvé in extremis, ce chien officie aujourd’hui au sein de la caserne de pompiers de la ville d’Hanahan (Etats-Unis)…

Il arrive parfois que la vie soit une épreuve dès son commencement. Et pour cause, Jake n’était qu’un petit chiot âgé de tout juste trois semaines lorsqu’il s’est retrouvé pris au piège des flammes qui s’étaient emparées du cabanon dans lequel il vivait.

Sauvé in extremis par un pompier du voisinage dépêché sur place par sa famille, il a finalement été abandonné par cette dernière. La raison ? Elle ne pouvait pas financièrement assumer les dépenses médicales nécessaires au toutou pour se remettre sur pattes.

Mais suite à cet enchaînement de malheurs, sa vie a basculé.

Jake, le chien victime des flammes devenu sapeur-pompier

Jake, le chien victime des flammes devenu sapeur-pompier

Jake, le chien victime des flammes devenu sapeur-pompier

Le jeune Pitt Bull était brûlé à 75% suite à l’incendie. Même ses coussinets n’avaient pas été épargnés. William Lindler, le pompier qui lui avait sauvé la vie de justesse, était d’ailleurs très inquiet pour lui. Si inquiet qu’il a fini par appeler le vétérinaire où avait été amené le chiot pour avoir de ses nouvelles.

Et qu’elle ne fut pas sa surprise d’apprendre par le spécialiste que le petit avait été abandonné par ses maîtres en raison de ses blessures, jugées trop coûteuses.

Jake, le chien victime des flammes devenu sapeur-pompier

Jake, le chien victime des flammes devenu sapeur-pompier

Avec les siens, il a alors pris une décision qui leur a changé la vie à tous : adopter le malheureux.

Et Jake a très vite récupéré de ses blessures ! S’il est tout de suite devenu le toutou le plus aimé au monde par sa nouvelle famille, il s’est également offert (officiellement) le poste de mascotte dans le cœur des pompiers locaux.

Jake, le chien victime des flammes devenu sapeur-pompier

« Moi, Jake le chien pompier, en tant que Mascotte de la caserne de pompiers de la ville d’Hanahan, promets par la présente d’aider à faire sourire les enfants avec ma personnalité attachante et les aider à connaître les règles de sécurité liées aux incendies et savoir quoi faire en cas d’urgence. A travers mes efforts, j’aiderai à promouvoir la Mission, la Vision et les Valeurs du service de pompiers de la ville d’Hanahan. Aucun travail n’est trop ou pas assez important quand il y a des enfants impliqués », stipule en effet le « contrat » sur lequel le toutou a apposé sa patte.

Aujourd’hui, il honore vraiment sa mission puisque accompagné d’autres sapeur-pompiers, il intervient dans les écoles.

Jake, le chien victime des flammes devenu sapeur-pompier

« J’aimerais bien lui faire obtenir une certification pour qu’il devienne un chien de thérapie pour les enfants brûlés », a par ailleurs écrit son nouveau papa.

Jake, le chien victime des flammes devenu sapeur-pompier

Jake, le chien victime des flammes devenu sapeur-pompier

Toutefois rien est arrêté pour l’heure.

« Il s’entraîne pour devenir un chien détecteur d’incendies criminels », a en effet fait savoir le pompier qui a fait de son nouveau compagnon, une petite star du Web.

Jake, le chien victime des flammes devenu sapeur-pompier

Par Deborah Koslowski

Crédits photo : Facebook – Jakes Page

http://wamiz.com/

Bubba, le chat devenu officiellement étudiant au lycée


Toutes les écoles devraient avoir un ou deux animaux comme des chats et des chiens dans leurs écoles. Cela serait sûrement très bénéfique
Nuage

 

Bubba, le chat devenu officiellement étudiant au lycée

 

Par Sophie Le Roux

Crédits photo : Facebook – Bubba the cat

Un étudiant pas comme les autres arpente les allées et couloirs de la Leland High School, située à San Jose en Californie. Bubba porte la moustache, marche à quatre pattes… et ronronne quand on lui fait des papouilles ! Ce matou blanc et roux est devenu la mascotte du campus, qui lui a même délivré sa carte d’étudiant.

Adopté en 2009 par un couple vivant près du lycée, Bubba a toujours aimé explorer le quartier, à la recherche d’attention et d’affection. Ses humains ont tenté de faire de lui un chat d’intérieur, mais à force de plaintes et airs attendrissants, Bubba a fini par les convaincre de le laisser vivre sa vie de chat curieux et avide de rencontres.

Au fil des années, ses visites dans le lycée voisin sont devenues quotidiennes. Lycéens, professeurs et autres employés de l’établissement se sont pris d’amour pour la boule de poils. Bubba est libre de se balader où il le souhaite et d’assister à tous les cours qui l’intéressent.

Alors que la rentrée scolaire approche, le lycée a estimé qu’il était temps d’officialiser la présence de Bubba et lui a donc délivré sa carte d’étudiant. Le matou, qui réunit 5000 fans sur le compte Facebook Bubba the Cat, décrochera-t-il son diplôme ? N’hésitez pas à suivre ses folles aventures pour le savoir !


chat étudiant
chat étudiant
chat étudiant
chat étudiant
chat étudiant

 

http://wamiz.com/

Un chat caché dans l’aile fait involontairement son baptême de l’air


Je me demande si le chat va continuer à s’installer sur les ailes des avions pour faire son roupillon. Pauvre poilu, il a du trouver que la marche était haute
Nuage

 

Un chat caché dans l’aile fait involontairement son baptême de l’air

 

La vidéo que vous vous apprêtez à voir est un double baptême de l’air. Celui d’une femme et celui d’un chat qui n’avait pas vraiment prévu de prendre de l’altitude.

Mise en ligne dimanche par Romain Jantot, membre du club ULM 16-34 de Kourou en Guyane, cette vidéo montre le décollage d’un biplace et quelques secondes plus tard l’apparition d’un chat dans l’aile gauche de l’engin.

Voici la tête du pilote quand il a réalisé la présence de ce passager clandestin:

« Un baptême de routine, jusqu’à ce que…de l’importance de regarder dans les ailes avant chaque vol, a écrit le pilote dans la description de sa vidéo. Pour info le chat va très bien, il continue avec application son rôle de mascotte du club. »

« C’est un chat qui est au club depuis des années, il a pris l’habitude de dormir dans les ailes », a confirmé au HuffPost le président du club d’ULM en question, Bernard Birebent.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Pologne Winnie l’ourson est jugé «inapproprié»


Je trouve des fois que les adultes vont chercher un peu trop loin ce qui pourrait  »traumatiser » les enfants. Je suis sûr que ceux qui ont vécu avec ce personnage n’ont jamais paniqué parce qu’il n’avait pas de pantalon et on ne se posait pas de question non plus sur l’absence d’organes génitaux. D’ailleurs, il est jaune et se promène sur deux pattes et a un gilet qui avec les années est toujours propre et intact.
Nuage

 

Pologne Winnie l’ourson est jugé «inapproprié»

TUSZYN, Pologne – Les habitants d’une petite ville de Pologne ont refusé que Winnie l’ourson devienne la mascotte d’un parc de jeux pour enfants, jugeant que le célèbre petit ourson est «inapproprié».

«Le problème avec cet ours est qu’il n’a pas une tenue complète», a indiqué le conseiller municipal de la ville de Tuszyn, Ryszard Cichy. «Il est à moitié nu ce qui est totalement inapproprié pour des enfants», a-t-il ajouté.

Un autre conseiller a suggéré que Winnie ne porte pas de pantalon «parce qu’il n’a pas de sexe. C’est un hermaphrodite».

Sur ce point, une autre conseillère a d’ailleurs insinué que l’auteur du célèbre conte pour enfants, Alan Alexander Milne, aurait «coupé les testicules de son ours avec son rasoir parce que lui-même avait des problèmes d’identité». «Imaginez, c’est très perturbant!», s’est-elle écriée en plein conseil municipal.

Les propos tenus lors de ce conseil ont été enregistrés et transmis à la presse locale, a rapporté le journal le Croatian Times.

Le conte Winnie l’ourson est inspiré de la véritable histoire de Winnie, un ours noir orphelin dont la mère avait été tuée par un chasseur en Ontario. Recueilli en 1914 par le lieutenant Harry Colebourn, de l’armée canadienne, il est alors baptisé Winnie en l’honneur de la ville de Winnipeg, où vivait le lieutenant avant la guerre.

Winnie devient le fidèle compagnon de Colebourn, il divertit les troupes et il l’accompagne même en Grande-Bretagne. Le lieutenant en fera don au zoo de Londres, où il finira ses jours et mourra en 1934.

À Winnipeg, on trouve dans le parc Assiniboine une galerie dédiée au célèbre ourson. Une statue de bronze du lieutenant Colebourn avec son fidèle Winnie trône d’ailleurs sur le terrain de jeux du parc.

http://www.journaldequebec.com/