L’activité physique, une «solution miracle»


Ceux qui ne sont pas très actifs physiquement ont toutes les raisons du monde pour ne pas en faire. Pourtant, juste marcher rapidement a tous les jours seraient suffisant pour éviter certains troubles de santé en ajoutant quelques exercices de musculation surtout pour les personnes ayant un certain âge
Nuage

 

L’activité physique, une «solution miracle»

 

L'activité physique, une «solution miracle»

L’exercice physique devient aussi de plus en plus important avec l’âge.Photo Darren Staples / Reuters

C’est un commentaire qui a le mérite de la clarté. Une équipe de chercheurs américains a déclaré que l’activité physique était la manière la plus efficace pour lutter contre la recrudescence de maladies cardiovasculaires, la comparant même à une «solution miracle».

Des professeurs du Charles E. Schmidt College of Medicine de l’université Florida Atlantic ont donné leurs conclusions après avoir évalué les bienfaits de l’activité physique sur de nombreux sujets. Ils les ont publiées dans un éditorial de la dernière édition du magazine Cardiology.

Malgré les multiples études publiées sur les bienfaits de l’exercice physique ces dernières années, notamment pour faire reculer les risques d’AVC, d’infarctus, de diabète de type 2, d’ostéoarthrite et certains cancers, mais aussi pour doper l’humeur, l’énergie, le sommeil et la sexualité, on note que seulement 20 % des Américains suivent les recommandations concernant l’exercice et que 64 % n’ont pas la moindre activité physique.

Les Européens ne font guère mieux. Seuls 33 % font régulièrement du sport et 42 % sont complètement inactifs.

L’exercice physique devient aussi de plus en plus important avec l’âge, puisqu’on a tendance à emmagasiner les kilos superflus les années passant. De nombreuses personnes commencent par prendre entre 500 g et 1 kg par an à la trentaine, ce qui résulte pour certains à une prise de kilos superflus de 13 à 20kg lorsqu’ils atteignent l’âge de 55 ans.

Les auteurs ont tenu à préciser que l’obésité était devenue un important facteur de maladies cardiovasculaires, la première cause de décès à travers le monde. C’est pourquoi il est nécessaire de se donner des moyens éducatifs pour encourager l’exercice physique, ce dernier pouvant être le moyen plus efficace pour garder un poids stable, plus que les régimes.

«Il existe de nombreuses erreurs de perception sur le rôle de l’activité physique régulière, les apports caloriques et le nombre de calories dépensées pendant l’exercice», a commenté Steven Lewis, l’un des co-auteurs de cet éditorial. «Par conséquent, la restriction calorique est recommandée parce que plus pratique pour contrôler le poids que l’activité physique, et c’est un gros problème.»

20 MINUTES DE MARCHE RAPIDE PAR JOUR

«La plupart des personnes ont de grandes difficultés à perdre du poids et à maintenir cette perte seulement en réduisant leur apport calorique», a ajouté l’autre co-auteur Charles H. Hennekens.

Les chercheurs ont aussi souligné que de la marche rapide pendant à peine 20 minutes par jour pouvait permettre de dépenser environ 700 calories par semaine, et ainsi réduire le risque de maladies cardiaques de 30 à 40 %.

Certains types d’activités physiques comme la marche sont à la portée de tous, même les personnes âgées. Les auteurs conseillent cependant d’ajouter des exercices de résistance comme la musculation pour des bienfaits encore accrus sur la santé.

Mais malgré leurs recommandations, les auteurs pensent que les recommandations d’exercice physique régulier sont encore trop difficiles à atteindre pour de nombreuses personnes. Par exemple, 42 % des Européens interrogés ont noté que le manque de temps était la principale raison de leur sédentarité.

«Si l’activité physique régulière était un médicament, alors peut être qu’un plus grand nombre de personnes le prendrait», commente ironiquement le professeur Hennekens.

http://fr.canoe.ca/

La marche rapide préviendrait les maladies cardiaques


Suivez ma fille,  vous allez marcher vite très vite et ce même dans les pentes .. En tout cas, c’est sur que marcher vite, tout les muscles participent ainsi que l’apport pulmonaire
Nuage

 

La marche rapide préviendrait les maladies cardiaques

 

Photo Fotolia

De la marche rapide ou un jogging quotidien permettrait de réduire les risques de maladie cardiaque et de diabète, selon une étude danoise publiée le 8 octobre.

De nombreuses études déjà parues conseillent de rester actif, en marchant ou en courant par exemple trente minutes par jour, afin de rester en bonne santé. Mais cette étude apporte un angle différent, et laisse entendre que ce n’est pas la durée qui compte, mais l’intensité de l’effort.

Les chercheurs danois du Bispebjerg University de Copenhague ont pris en compte des données concernant plus de 10 000 adultes de tous âges résidant à Copenhague, qu’ils ont suivi sur dix années.

Leurs résultats ont montré que les marcheurs rapides et les joggers qui pratiquaient leur sport de deux à quatre heures par semaine avaient deux fois moins de chance de développer un syndrome métabolique (une série de problèmes de santé) pouvant déboucher sur une maladie cardiaque ou du diabète. Ces problèmes de santé ne sont autres qu’une forte tension artérielle, une importance glycémie et aussi un surplus de graisse abdominale.

Les participants qui avaient l’habitude de marcher à vitesse modérée, une heure par jour, ne réduisaient pas leur risque de développer un syndrome métabolique.

Ces résultats ont été publiés en ligne sur BMJ Open.

http://sante.canoe.ca