Ce chien est capable de dire «maman» pour avoir de la nourriture !


Une maman veut entendre son fils dire maman en approchant la fourchette pour le nourrir. Malgré les efforts de la mère, l’enfant ne dit rien, mais le chien qui aimerait bien avoir une part du dîner réussi très bien à répondre aux exigences. Personnellement, je ne donnerais pas à manger à un enfant qui est au même niveau qu’un chien
Nuage

 

Ce chien est capable de dire «maman» pour avoir de la nourriture !

 

"Ça, tu ne le dis pas à ta mère": les secrets des papas et de leurs enfants


Cela fait sourire et je suis sûr que cela est la même chose avec les mamans qui suggère la même chose quand un évènement dérangeant arrive. Mais au bout du compte, ce n’est pas certain que les enfants gardent de tels secrets.
Nuage

 

« Ça, tu ne le dis pas à ta mère »: les secrets des papas et de leurs enfants

 

© thinkstock.

Les papas sont mis à contribution sur Reddit. Ils racontent les choses qu’ils font avec leur(s) enfant(s) en cachette de leur compagne. Les confidences prêtent à sourire et risquent d’effrayer les mamans les plus craintives.

Extraits.

« D’habitude, on donne le bain à notre enfant de 8 mois. Mais quand je suis pressé, je le prends avec moi sous la douche. Il y a quelques jours, il s’est jeté en arrière, il a glissé et j’ai eu le temps de l’attraper juste avant qu’il ne frappe le sol de la baignoire. Elle n’a pas besoin de savoir ça. C’est bien de savoir que j’ai des réflexes de papa. »

« J’avais construit une cabane en bois derrière la maison pour nos aînés. J’ai décidé de sauter sur le sol pour voir si c’était solide. Ça ne l’était pas. Heureusement, j’étais encore jeune et la chute n’était pas très haute. Mes deux aînés étaient morts de rire et j’ai passé plusieurs semaines à essayer de cacher mes bleus et mes petites coupures à ma femme. Vingt ans plus tard, ma femme me parle de cette histoire: apparemment, le plus jeune avait cafté dès son retour à la maison et ma femme m’a laissé souffrir en silence juste pour voir combien de temps on allait garder notre secret, les grands et moi. »

« J’ai perdu mon fils de 5 ans »

« J’avais emmené mes enfants de 6 et 5 à l’époque au Yankee Stadium. Les garçons étaient assis à côté de moi. Quand j’ai voulu prendre la main de mon fils de 5 ans, il n’était plus là. Je suis entré dans une panique totale. Je criais son nom, j’arrêtais des étrangers pour savoir s’ils l’avaient vu. J’ai cru honnêtement que je l’avais perdu. En fait tout allait bien, il cherchait des toilettes mais je me suis senti hyper mal. Je leur ai dit sur le chemin du retour qu’il ne valait mieux pas raconter ça à maman. Ils étaient d’accord jusqu’à ce qu’ils arrivent à la maison et qu’ils balancent à leur mère.

« Tous les matins dans la voiture avant d’aller à l’école, je lui laisse prendre un chewing-gum. Sa mère dit qu’elle n’y a pas droit donc c’est notre petit secret. C’est important d’avoir des choses que vous ne partagez qu’à deux. »

« Je l’ai laissée boire du soda, elle a café directement à sa mère »

« J’avais 10 ans, mon père a eu un PV pour avoir brûlé un feu rouge en me conduisant à l’école. Il m’a demandé de ne rien dire à ma mère. L’après-midi, je l’ai dit à ma mère. Elle m’a dit: ‘Ne dis pas à ton père que je le sais, je veux voir combien de temps il tient avant de cracher le morceau.’ Il a confessé son méfait lors du repas du soir. »

« J’ai laissé ma fille de trois ans boire du soda. Elle a immédiatement café à sa mère. »

« Je me souviens d’un jour, quand mon aîné commençait à marcher. Je le ‘surveillais de près’. À un moment, il s’est approché de moi très fier avec un couteau de cuisine qu’il avait trouvé je ne sais où. »

« Ma mère est très croyante. Tellement qu’elle m’a dit quand j’avais deux ans que le Père Noël n’existait pas mais que c’est Jésus, qui existe vraiment lui, qui m’apportait mes cadeaux. Un jour mon père et moi étions en train de fabriquer quelque chose quand il a hurlé: « Bordel de Dieu! » Nous avons fermé les yeux. J’ai tout de suite que je ne raconterais pas ça à ma mère. »

http://www.7sur7.be/

Quand une ratte héroïque sauve son petit de l’attaque d’un serpent


L’instinct maternel est très fort quand il s’agit de protéger ses enfants, même pour les animaux. Tant pis pour le danger, tout ce qui compte, c’est sauver le bébé. Cette rate n’a pas hésité à s’attaquer à un serpent … Et il faut toujours se méfier d’une maman en colère
Nuage

 

Quand une ratte héroïque sauve son petit de l’attaque d’un serpent

 

Parole d’enfant ► Les bisous


Les mamans aiment leurs enfants même s’ils sont tous barbouillés, et qu’ils ont mauvaise haleine …
Nuage

 

Les bisous

 

 

Maman raconte

Ce matin Mlle me regarde et me donne un bisou
– « Maman, je suis certaine que tu es ma maman »
–  » Ah oui, pourquoi ? »
– « Moi, je le sais, car tu me donnes des bisous avant que je me brosse les dents »

Ana-Jézabelle / 3 ans / Novembre 2015

Parole d’enfant → Bébé sur commande


Pas facile d’avoir un petit frère ou une petite soeur sur mesure .. même si on passe la commande
Nuage

 

Bébé sur commande

 

 

« Maman, je veux un petit frère noir…
Ah, ben là, il va falloir changer de papa…
Ah non, je veux pas en changer…(elle réfléchit), on va le faire cuire alors… »

Marion 2 ans

Pardon Maman


Être mère n’est pas toujours facile, il n’y a pas de mode d’emploi et chaque enfant est différent. Peut importe ou elle viens d’un côté du monde ou de l’autre, qu’une mère soit en milieu urbain ou rural, elle  a passer les épreuves, les tempêtes parfois gauchement, parfois avec brios. Saïd a voulu souligner l’importance qu’a eu sa mère dans sa vie.
Nuage

 

Pardon Maman

 

 

J’étais quelque part dans le néant
Un lieu magnifique et bienfaisant
Oh maman ! J’étais bien dans ton sein
Sans peur de vivre le lendemain

Souvenir de pollen, de douceur
Des images, qui laissent rêvasseurs
Et embuent mes yeux avec chaleur
Malgré regret de mon coeur en pleur

Tant de fois les souvenirs me hantent
Sur tes lèvres, ton sourire chante 
Je retourne au temps de mon enfance
Maman, je revois ton indulgence

Oh Mère, quel est ton grand secret ?
Avec ton tempérament discret
Pour affronter la grande misère
Pour moi, ta vie demeure un mystère

Tôt, tu es devenue orpheline
Et combattu contre la famine
Avec amour et grande tendresse
Pour tes enfants, sacrifier jeunesse

Blotti dans tes bras, je t’ai fait peine
Failli aux règles sous ton étrenne
Mon entêtement, j’ai eu pardon
Tu ne m’as laissé à l’abandon

La famille grandi, le temps passe
Tu reste sur la terre tenace
Maintenant, une simple paysanne
Maman, dans mon coeur, tu es sultane

L’exclusion devenue nécessaire
Ainsi échapper au temps précaire
Et pour trouvé ton utilité
Sur une terre en toute sérénité

Mère, tant d’amour à partager
Sur terre, une militante engagée
Pour livrer l’affection maternelle
À tout animaux sous ton ombrelle

Pourtant maman, une vie de bergère
Semble difficile et austère
Ce soleil qui dessine tes rides
Tes os ressentent le vent humide

Ton but, nous assurer héritage
Voyons-nous vraiment ton grand courage ?
Je crains que non, ma très chère mère
Nous sommes pris dans notre galère

Néanmoins, cette terre, ta nourrice
Nulle trahison dans sa matrice
Un jour, elle préservera ton âme
Pour te protéger très loin des flammes

Oh mère, je ne suis rien devant toi
Mes souvenirs causent tant d’émoi
Qu’il est grand temps de te remercier
De tout ce que tu as sacrifier

Oh maman, malgré ton ignorance
Tu nous as donnée cette assurance
Que Dieu récompense un jour nos oeuvres
Ta vie est pour moi un grand chef-d’oeuvre

Oh maman, que puis-je encore te dire ?
Mère, sans aller jusqu’au délire
Je n’ai que mots de petits gamins
Merci, sans musique et tambourin

Maman

Merci pour ce que tu es
Merci pour ce que tu as donné
Merci pour ce que tu laisseras
Pardon pour les tristesses causé

Rachel Hubert (Nuage) Saïd
25 mars 2004