Quand l’odorat permet d’identifier un criminel


Je me demande si en Justice cela serait acceptable d’identifier un criminel par son odeur corporelle. Surtout que le témoin ne pourrait pas identifier avec assez précision, plus de 3 odeurs
Nuage

 

Quand l’odorat permet d’identifier un criminel

 

Lors d’une enquête, la police fait souvent appel aux témoins oculaires pour démêler les faits et arrêter le coupable.   D’après les chercheurs, l’odorat permettrait également d’identifier les coupables.

Photo : MEHDI FEDOUACH / AFP

AVOIR DU FLAIRD’après une récente étude, une personne serait capable d’identifier un malfaiteur sans le voir… juste à l’odeur.

Lors d’une enquête, la police fait souvent appel aux témoins oculaires pour démêler les faits et arrêter le coupable. Et si la vue n’était pas le seul sens capable de démasquer les criminels. C’est en tout cas ce que suggère une étude suédoise. D’après les chercheurs, l’odorat permettrait également d’identifier les coupables. Les résultats de cette recherche ont été publiés dans le journal médical Frontiers in Psychology et relayée par Science Daily.

► Méthodologie : 73 volontaires et différentes expériences

Pour cette étude, des expériences ont été menées avec la participation de 73 volontaires âgés de 18 à 30 ans. Ils ont regardé des vidéos truquées représentant différentes scènes de crime. Pour chaque clip visionné, les participants ont senti une odeur corporelle présentée comme appartenant au coupable. La sueur de ces derniers avait été prélevée en amont grâce à des serviettes placées sous les aisselles. Les volontaires ont ensuite aussi des films neutres. Ils ont ensuite été soumis à des tests olfactifs.

Comme le décrit Top Santé, les participants devaient « reconnaître un criminel de la première vidéo par son odeur corporelle parmi cinq odeurs différentes ».

Il a également été donné aux volontaires le choix entre trois ou huit échantillons. Grâce à d’autres expériences, les chercheurs ont voulu évaluer si la force de l’odorat persistait dans le temps pour un délai allant de 15 minutes à une semaine.

► Ce que l’étude a démontré : de 96 % à 46 % de réussite

Quand le choix était réduit à trois échantillons, le taux de bonnes réponses concernant l’identification du criminel grimpait à 96 %, il atteignait 56 % pour une gamme de cinq. Quan 46 % pour les huit échantillons. Pour ceux qui ont attendu le plus de temps, la capacité d’identification des participants diminue.

 « Notre travail montre que nous pouvons distinguer avec certitude l’odeur corporelle d’un coupable », souligne le Pr Mats Olsson. « Cela pourrait être utile dans les affaires pénales où la victime était en contact étroit avec son agresseur mais sans l’avoir vu. »

http://www.metronews.fr/

Il fait arrêter le voleur, puis lui offre un travail


Voilà bien, un principe mit en pratique du proverbe : ne donne pas un poisson à un homme, mais apprends lui à pêcher. Je crois que si des gens ayant les moyens pouvaient aider un peu plus les gens défavorisés, cela aiderait a diminué les vols qui pour certains n’est qu’une manière de survivre
Nuage

 

Il fait arrêter le voleur, puis lui offre un travail

 

Paolo Pedrotti a surpris un voleur en flagrant délit chez lui, l’a menacé avec un couteau et l’a fait arrêter par la police. Mais lorsqu’il a découvert que le malfaiteur était au chômage, il lui a offert un travail.

Ancien galeriste, M. Pedrotti, 62 ans, habite à Cerreto Guidi, près de Florence, où il gère une nouvelle résidence dont tous les appartements sont en vente. Sauf le sien.

Convaincu que la résidence était complètement inhabitée, le voleur Marcello Mucci, 54 ans, s’est faufilé lundi matin dans l’appartement de M. Pedrotti pour y dérober le cuivre des fils électriques.

« J’ai ouvert la porte et j’ai vu la silhouette d’un homme. Terrorisé, il a commencé à hurler qu’il n’avait rien fait », a raconté M. Pedrotti qui, après avoir immobilisé le malfaiteur, a appelé la police.

Quelques minutes plus tard, le cambrioleur était arrêté.

Mais le lendemain, lorsque M. Pedrotti a appris que ce dernier était au chômage et vivait avec les 250 euros (332  dollars cad) mensuels de retraite d’invalidité de sa femme, il a eu une idée.

« Cher voleur (…) je te fais une proposition », a-t-il écrit, dans une lettre, publiée par le journal local, le Tirreno. « Après quelques heures de prison et quelques jours d’assignation à résidence, je t’invite à passer chez moi. Prends une tondeuse et je te promets que je te ferai couper l’herbe pour 8 euros de l’heure. En plus, si tu as une compagne, viens avec elle, on a 50 appartements à nettoyer ».

D’abord incrédule, M. Mucci a accepté cet emploi avec enthousiasme après un procès express mardi matin à l’issue duquel le juge l’a relâché.

« Je volais le cuivre pour le modeler afin de créer des vides-poches ou des candélabres que je vendais en porte-à-porte », a expliqué cet ancien jardinier, licencié après un accident qui le handicapait pour réaliser des travaux physiques.

« Je ne suis pas un saint, je ne suis même pas catholique, mais je crois aux enseignements de Confucius: ne donne pas un poisson à un homme, mais apprends lui à pêcher », a confié de son côté M. Pedrotti, qui a conclu sa lettre sur un ton ironique: « je t’attends, de toute manière l’adresse tu la connais ».

http://www.lepoint.fr

A 82 ans, elle empêche un braquage


Attention aux grands-mère, elles peuvent être plus alertes que l’ont pense
Cette grand-maman a usé de beaucoup d’audace, elle a été quand même chanceuse qu’elle ne soit pas blessé … En tout cas, elle a une piète opinion des hommes qui étaient présent
Nuage

 

A 82 ans, elle empêche un braquage

Une femme âgée dans une rue

AFP/Archives

Une grand-mère de 82 ans d’un petit village de l’est de l’Autriche a empêché un braquage dans une banque, en démasquant un malfaiteur armé d’un pistolet et en lui retirant son butin, rapporte mercredi le quotidien populaire autrichien Österreich.

Hertha Wallecker a enlevé le masque d’un homme qui avait sorti son arme dans une banque à Sankt-Egyden et s’était fait remettre un sac rempli de billets. Puis elle lui a arraché le sac et lui a lancé:

« L’argent appartient à la banque! ».

Le braqueur de 62 ans, Gerhard P., qui a été identifié par la suite, a pris la fuite dans une voiture conduite par son amie. Les deux personnes ont été interpellées quelques heures plus tard par la police.

« Peut-être que je regarde trop souvent des séries policières à la télévision. Des hommes se trouvaient également autour. Mais aucun n’a levé le petit doigt », a-t-elle expliqué à Österreich.

© 2012 AFP

http://actualites.ca.msn.com

Zoo en Pologne Des girafes victimes de vandales


Juste faire le trouble, apeurer des animaux qui sont confiné dans un petit territoire, des imbéciles qui se pensent plus fins que d’autres ont semé la terreur que des girafes par la peur sont mort ..
Nuage

 

Zoo en Pologne

Des girafes victimes de vandales

 

Des girafes victimes de vandales

Crédit photo : archives Reuters

Le porte-parole du zoo a précisé que la girafe est un animal «extrêmement farouche» et que «chaque stress provoque chez elles une réaction de fuite».

TVA Nouvelles selon AFP

Deux girafes n’ont pas tardé à rendre leur dernier souffle après avoir été témoins d’une visite de vandales survenue en pleine nuit, entre samedi et dimanche.

Les deux grandes bêtes auraient succombé au stress qu’a provoquée cette visite nocturne, soutient la direction du jardin zoologique où elles vivaient, en Pologne.

Lors de leur passage, les malfaiteurs ont brisé des bancs, des panneaux de direction et des éléments décoratifs. Ils s’en sont également pris aux animaux, en leur lançant des morceaux.

Lien de cause à effet

 

Quelques heures à peine après l’incident, une première girafe a rendu l’âme. Sa compagne n’a pas tardé à la rejoindre dans l’au-delà, alors que les employés du zoo l’ont retrouvée sans vie dans la matinée de lundi.

«L’autopsie de la première girafe, une femelle de 3 ans, a permis de constater la fissure d’une valvule et des ecchymoses au coeur, qui témoignent d’un grand stress. La deuxième, une femelle de 6 ans, était légèrement malade avant ces incidents. Le stress a pu l’achever», a déclaré à l’AFP le directeur adjoint du jardin zoologique de Lodz.

Le porte-parole a précisé que la girafe est un animal «extrêmement farouche» et que «chaque stress provoque chez elles une réaction de fuite».

Quant aux vandales, ils jouissent toujours de leur liberté, puisqu’ils n’ont pas été épinglés par les forces de l’ordre. Le jardin zoologique endeuillé n’est malheureusement pas équipé de caméras de surveillance; par ailleurs, les gardiens chargés d’assurer la sécurité de nuit admettent n’avoir rien remarqué.

http://tvanouvelles.ca

Le saviez-vous ► Les empreintes digitales


Les empreintes digitales font partie des preuves pour relier un criminel a son méfaits mais aussi permet a certaines personnes de prouver leur innocence et maintenant plusieurs dans plusieurs domaines on demande de prouver grâce aux empreintes digitales qu’on est blanc comme neige
Nuage

Les empreintes digitales

Les empreintes digitales sont ces petites stries que nous possédons tous aux bouts des doigts des mains. Elles forment des méandres sur les phalanges et sont propres à chaque individu. Aucune n’est pareille.

En 1902, le chef de service de l’identité de la police parisienne qui se nommait Alphonse Bertillon arrête un malfaiteur grâce à ses empreintes digitales et l’année d’après, l’armée et le système pénitencier américain adoptent cette méthode pour identifier les personnes.

Depuis, elle s’est étendue au monde entier pour démasquer les criminels et autres personnes ayant un problème avec la justice.

http://www.pourquois.com