Leishmaniose canine : protégez votre chien toute l’année


Les phlébotomes sont des parasites qui peuvent transmettre la leishmaniose chez les chiens. Il n’y a pas de guérison possible, mais la prévention peut éviter de rendre le chien malade. Sois la vaccination ou encore les antiparasitaires.
Nuage

 

Leishmaniose canine : protégez votre chien toute l’année

 

La leishmaniose est une maladie parasitaire touchant principalement le chien et pouvant avoir de graves conséquences sur la santé de l’animal. E

lle est transmise par un insecte vecteur, le phlébotome. Les premiers symptômes peuvent apparaître des mois, voire des années, après l’infection, ce qui rend le diagnostic de la maladie parfois compliqué.

Les symptomes de la leishmaniose chez le chien

Les signes cliniques de cette maladie sont très variables : les chiens atteints de leishmaniose peuvent présenter des problèmes de peau, avec perte de poils, pellicules, ulcérations, croûtes, ou encore des escarres. La leishmaniose peut entraîner un amaigrissement de l’animal, avec un état général qui se dégrade progressivement.On peut également observer un gonflement des ganglions, une pousse anormale des griffes ou des boiteries. Cette maladie peut également atteindre des organes internes, ce qui peut entraîner une anémie, une atteinte oculaire ou encore une insuffisance rénale par exemple.

Le traitement et le pronostic

Le pronostic de la leishmaniose est sombre, car cette maladie peut être fatale en l’absence de réponse au traitement. Le traitement est long et parfois coûteux : il ne permet pas de guérir l’animal mais de contrôler les symptômes. En effet, il s’agit d’un traitement palliatif, car il ne permet pas d’éliminer complètement le parasite responsable de la leishmaniose. Ainsi, des rechutes ultérieures sont toujours possibles.

Les facteurs de risque

La saison classique d’activité des phlébotomes, les insectes porteurs du parasite, s’étend d’avril-mai à septembre-octobre. Les phlébotomes aiment la chaleur et sont don cplus particulièrement répandus dans les zones méditerranéennes. Des variations existent, qui sont dues aux conditions climatiques. Dans ces périodes et ces zones à risque, il est donc indispensable de protéger son animal contre ces insectes, afin d’éviter la contamination par le parasite de la leishmaniose.

Comment protéger son chien contre la leishmaniose ? 

Pour protéger son chien, il existe deux solutions complémentaires : la vaccination qui permet de prévenir le risque de développer la maladie, et les antiparasitaires qui ont une action répulsive contre les phlébotomes. Cette action répulsive permet de prévenir la piqûre et le repas de sang du phlébotome sur le chien traité et ainsi réduire les risques de contamination par le parasite responsable de la leishmaniose. Ces antiparasitaires sont donc des alliés précieux dans la lutte contre la leishmaniose pour la protection du chien en zone à risque.

Demandez conseil à votre vétérinaire.

https://wamiz.com/

Embrasser votre chien pourrait vous rendre très malade


Même si je n’ai pas de chien, je les aime beaucoup. Cependant que ce soit un chien ou un chat, aucun animal ne devrait nous lécher le visage. Et après une séance de câlins, il est important de se laver les mains pour éviter des contaminations
Nuage

 

Embrasser votre chien pourrait vous rendre très malade

 

Vanessa Hauguel

Même si entre votre chien et vous, c’est l’amour fou, il vaudrait mieux éviter ses bisous bouche-à-bouche.

Toutou, qui met son museau un peu partout, pourrait en effet vous transmettre certaines maladies parasitaires ou infectieuses, comme la leptospirose, latoxoplasmose, la giardiase, la cryptosporidiose et d’autres toutes aussi déplaisantes. 

Comme le souligne John Oxford, professeur en virologie et bacteriologie à l’Université Queen Mary de Londres, au Hippocratic Post :

«Il n’est pas seulement question de ce qui est contenu dans la salive. Les chiens passent la moitié de leur vie à fourrer leur nez dans des coins sales, ou à renifler les déjections des autres chiens, donc leurs museaux sont recouverts de bactéries, de germes et de virus en tout genre.»

Sceptique? Certains se souviendront peut-être du cas de cette femme britannique qui s’est retrouvée aux soins intensifs après une léchouille de son chien. Ce «bisou» lui aurait transmis la bactérie du nom de Capnocytophaga canimorsus, entraînant unesepticémie, ou sepsis, une infection du sang.

Évidemment, les risques de contracter ces différentes maladies sont relativement faibles, mais il faut rester vigilant, d’autant plus avec les enfants. Apprenez-leur à éviter de toucher la gueule du chien, à se laver les mains après avoir joué avec toutou, et bien sûr à fermer la bouche si jamais Fido leur fait un bisou canin.

http://www.sympatico.ca/

Embrasser son chien, oui, mais pas sur la bouche !


J’aime les chiens, mais quand je vois des chiens lécher les mains et surtout les visages de quelqu.un … ouf il me semble que cela n’est vraiment pas hygiénique surtout qu’ils ont le museau qui farfouille un peu partout
Nuage

 

Embrasser son chien, oui, mais pas sur la bouche !

 

Difficile de résister à l’envie de câliner son compagnon à 4 pattes. Si caresser son chien, le prendre dans ses bras, ne représente bien heureusement aucun risque pour la santé, l’embrasser est en revanche bien moins recommandé.

Evitez le bouche-à-bouche !

Certains toutous particulièrement affectueux couvrent leurs maîtres bien-aimés de tendres baisers, ou plutôt de tendres léchouilles. Mais si ces démonstrations d’amour sont touchantes, mieux vaut les éviter, surtout les bisous sur la bouche !

De nombreuses études médicales montrent en effet que des maladies peuvent être transmises d’un animal à un humain par ce contact de bouche-à-bouche.

Les risques ne sont certes pas très élevés, mais ils existent bel et bien. C’est pourquoi les médecins déconseillent vivement aux maîtres d’animaux d’embrasser leurs chiens sur la bouche, et de laisser leurs compagnons à 4 pattes leur lécher le visage.

N’oublions pas que les chiens lèchent souvent leurs parties intimes…

Des risques, surtout pour les enfants

Nos toutous peuvent nous transmettre des vers ronds. Or cette catégorie de vers peut entraîner des conséquences très graves, chez les enfants notamment, telles que la cécité.

De nombreuses maladies parasitaires, comme la leptospirose, la toxoplasmose, la giardiase, la cryptosporidiose, ou encore la leishmaniose, sont transmissibles de l’animal à l’homme. Et c’est la raison pour laquelle les propriétaires d’animaux, et surtout les enfants, doivent garder leur bouche et leurs mains loin de la gueule des chiens.

Bien que les risques de maladies graves soient assez faibles, il est important de s’assurer que son chien est propre, sain, et en bonne santé.

Chaque jour, pensez à nettoyer les matières fécales qui peuvent subsister sur votre animal. Faites régulièrement surveiller votre compagnon par votre vétérinaire, et procéder si besoin est à undéparasitage.

Enfin, ne négligez pas l’hygiène, et apprenez à vos enfants à laver soigneusement leurs mains après avoir joué avec le chien !

On pensera aussi à bien fermer la bouche chaque fois que l’on embrasse son compagnon canin !

http://wamiz.com