«Sleepy hollow» La mystérieuse maladie que personne ne peut expliquer


Une curieuse épidémie sévit quelque part en Asie Centrale, les gens s’endorment, ont des hallucinations, vertiges et autres symptômes que les médecins n’arrivent pas à diagnostiquer
Nuage

 

 

«Sleepy hollow»

La mystérieuse maladie que personne ne peut expliquer

 

 

Les résidants du petit village de Kalachi, dans le nord du Kazakhstan, souffrent d’un mal très mystérieux depuis près de quatre ans, mais les médecins sont incapables de poser un diagnostic.

Les faits ont été rapportés dans un documentaire de la chaîne Russia Today, qui vient tout juste d’être diffusé sur Internet.

Près d’une soixantaine de personnes ont été traitées à l’hôpital l’été dernier pour des symptômes comme des étourdissements, des vertiges, de la fatigue, et des problèmes de mémoire. Au total, environ 14% des résidants de l’endroit ont souffert à un moment ou à un autre de ce mal étrange, surnommé «sleepy hollow».

Si certains malades disent avoir eu des hallucinations, d’autres prétendent avoir dormi pendant plusieurs jours, rapporte le Daily Mail.

Krasnogorsk, une autre ville située tout près de la mine d’uranium, complètement laissée à l’abandon

Les médecins ont rejeté l’hypothèse d’un virus ou même d’une bactérie. De plus, aucun polluant n’a été trouvé dans le sol ou dans l’eau selon les experts.

Nombreuses hypothèses

 

Certains citoyens croient que les problèmes sont directement liés à une ancienne mine d’uranium abandonnée non loin de là. Toutefois, les mineurs qui y ont travaillé pendant de nombreuses années n’ont jamais été malades.

L’équipe du documentaire a fait le test et a noté des niveaux de radiations 16 fois plus élevées à l’entrée de la mine abandonnée qu’ailleurs sur le terrain. Des résidants disent que les vents transportent la poussière de cette ancienne mine vers leur ville.


D’autres personnes affirment que des déchets toxiques sont enterrés dans la région, ce qui pourrait contaminer l’eau potable.

Les médecins ont constaté que les personnes malades souffraient d’œdème cérébral. Il s’agit d’une accumulation anormale de liquide dans le cerveau.

Les experts craignent que l’œdème cérébral puisse avoir des conséquences à long terme sur le développement neurologique des enfants.

L’origine de cette affection demeure toutefois inconnue.

Si d’autres hypothèses font état de narcolepsie ou de fatigue chronique, les experts rencontrés pour le documentaire de Russia Today affirment que ce n’est pas le cas.

L’équipe de Russia Today a également affirmé qu’elle n’avait pas été malade lors du tournage qui s’est tenu en septembre dernier.

http://tvanouvelles.ca/