Maladie de Horton : ce qu’il faut savoir


Une maladie qui n’est pas fréquente et qui touche sur les femmes de plus de 50 ans. Donc les hommes aussi peuvent en souffrir
Nuage

Maladie de Horton : ce qu’il faut savoir

La maladie de Horton se manifeste par des maux de tête insupportables, accompagnés de douleurs dans la mâchoire qui irradient toute la face. Sans traitement rapide, elle peut entraîner de graves complications. Heureusement, sa prévalence est rare : Elle est estimée à 1 pour 1 000, chez les personnes âgées de plus de 50 ans.

Maladie de Horton : les femmes plus touchées que les hommes

La maladie de Horton est diagnostiquée, dans six cas sur dix, chez une femme, notamment en raison du nombre plus élevé de femmes dans la population âgée de 80 ans et plus, âge à partir duquel le plus de cas de maladies de Horton sont décelés.

Des migraines ou maux de tête à répétition, ainsi que des douleurs dans la mâchoire, mais aussi, des troubles de la vision, voire une cécité partielle, ou un dédoublement de la vison, peuvent être les signes de la maladie de Horton, du fait de l’inflammation des artères temporales, caractéristique de la maladie. Le malade, fatigué, est également souvent fiévreux lors des crises.

Maux de tête à répétition : il faut consulter

Une fois diagnostiquée, la maladie est traitée à l’aide de corticoïdes et d’anti-inflammatoires stéroïdiens. Un traitement rapide permet de réduire rapidement les symptômes et de retrouver une vie normale, mais les corticoïdes, comme toujours, ne sont pas sans effets secondaires. Les doses administrées sont donc progressivement réduites, mais il arrive qu’il faille relancer le traitement si les symptômes de la maladie réapparaissent. 

http://www.passeportsante.net/