Un virus très rare fait surface dans le Maine


Les moustiques si petits mais si embêtants et dangereux si un de ces insectes est porteur d’un virus. Le virus Jamestown Cayon est un très rare, mais il a fait une victime dans le Maine aux États-Unis, Il n’y a que 31 infections ont été recensées à travers le monde depuis 14 ans. Heureusement qu’il n’est pas mortel, mais peut quand apporter bien des problèmes de santé
Nuage

 

Un virus très rare fait surface dans le Maine

Comme plusieurs autres infections transmises par les moustiques,... (PHOTO ARCHIVES AP)

Comme plusieurs autres infections transmises par les moustiques, les symptômes de ce virus incluent une fièvre, des raideurs de la nuque et des douleurs corporelles.

PHOTO ARCHIVES AP

Associated Press
AUGUSTA, Maine

 

Les autorités de santé publique du Maine mettent la population en garde après qu’un homme eut été infecté par un virus extrêmement rare et transmis par les moustiques.

Le résidant du comté de Kennebec a présenté des symptômes du virus Jamestown Canyon en juin. Il pourrait s’agir de la première infection à ce virus jamais constatée dans le Maine.

Seulement 31 infections au virus ont été recensées à travers le monde depuis 14 ans.

La maladie ne s’est jamais révélée mortelle. Comme plusieurs autres infections transmises par les moustiques, ses symptômes incluent une fièvre, des raideurs de la nuque et des douleurs corporelles.

Le virus est similaire à la grippe et peut se transformer en méningite ou en encéphalite.

http://www.lapresse.ca

Rocky 27 lbs, profession: homard


Voilà un homard très chanceux … en plus d’être différent de ses semblables, il a pu se sauver de la casserole et de rester en captivité … Grace a sa grosseur inusité, il a pu voir la liberté .. Espérant qu’il se méfiera des filets de pêches la prochaine fois car qui sait s’il aura la même chance de continuer son petit homard de chemin en toute liberté
Nuage

 

 

Rocky 27 lbs, profession: homard

 

Rocky 27 lbs, profession: homard

Crédit photo : Page Facebook, Maine State Aquarium

Le homard géant de 27 livres capturé au large des côtes du Maine vendredi dernier n’a finalement pas terminé sa vie dans un chaudron d’eau bouillante.

Voyez le reportage de News Center (en anglais)

Celui qu’on a surnommé Rocky a finalement été libéré et relâché dans la baie de Boothbay, dans le Maine, jeudi vers midi.

Le Maine State Aquarium, qui l’avait pris en charge, n’était pas en mesure de le garder : il n’y existe pas de bassin suffisamment gros pour lui permettre d’y rester à long terme.

C’est un pêcheur de fruits de mer, Robert Maloney, qui avait capturé le crustacé géant la semaine dernière au moment même où la saison de pêche se terminait.

Les biologistes de l’endroit jugeaient que la capture d’un aussi gros homard près des côtes était très inhabituelle.

(photo: Page Facebook, Maine State Aquarium)

 

(photo: Page Facebook, Maine State Aquarium)

http://tvanouvelles.ca