Être artisan de son malheur


Être artisan de son malheur ? Bon, je sais qu’on va me dire oui, mais si quelqu’un fonce dessus avec son auto et je me casse les côtes, c’est un malheur causé par une tierce personne. Mais après, c’est notre attitude, notre manière de penser, nos réactions qui peuvent faire toute la différence
Nuage

 

Être artisan de son malheur

 

Je suis le principal artisan de mon malheur. Les événements et les autres ne sont que des occasions au sujet desquelles j’entretiens des idées qui causent mes émotions. Je peux changer mes idées et mes émotions, mais je n’ai aucun pouvoir pour changer celles des autres.

Ellis, Auger, Borgia