Tendance : des sous-vêtements sexy pour les chiens


Encore une fois, la Chine se démarque en stupidité pour leur bêtises qu’ils font envers les animaux. Cette mentalité de penser qu’on peut ainsi se servir des animaux dans je ne sais dans quel but. Quelle humiliation envers les chiens de porter des bas collants n’a tout simplement aucun bon sens
Nuage

Tendance : des sous-vêtements sexy pour les chiens

 

Hype ou pas hype ? Un site hong-kongais se fait l’écho d’une tendance en vogue chez les propriétaires de chiens : les affubler de collants, bas et autres accessoires plus ou moins glamour. Buzz et colère des associations de défense des animaux en perspective.

Les photos mises en ligne ont de quoi surprendre. On connaissait ces clichés rigolos qui circulent sur le net, comme ceux des chats affublés de petits souliers, ou des chiens portant chapeaux ou accessoires. Mais c’est bien la première fois que le plus fidèle ami de l’homme hérite d’une lingerie parfois digne de certaines maisons spécialisées.

Le buzz a émergé sur Weibo, un site de microblogging chinois, avant d’être repris sur SharpDaily.hk. Des labradors affublés de bas noirs… et de talons aiguilles, un chow-chow placide en collants noirs, un malheureux dalmatien stoïque en dépit de son équipement violet , ou encore un husky observant navré son arrière-train, gainé de nylon transparent. Quant à la pauvre bête, qui a hérité d’une parure couleur chair, son sort semble difficile à accepter.

Dévorés ou déguisés, les chiens semblent connaître en Chine un environnement pas toujours simple à vivre. Et l’hypothèse d’une intervention des associations de défense des animaux ne saurait être écartée.

http://actualite.portail.free.fr

Inde : un soutien-gorge "taser" pour lutter contre le viol


Quand une femme est rendue à s’habiller comme si elle était un taser pour éviter d’être victime de viol, c’est qu’il y a vraiment un problème sur la mentalité de certains hommes. C’est probablement mieux que celui qui a suggéré aux femmes indiennes de transporter un couteau avec elle …
Nuage

 

Inde : un soutien-gorge « taser » pour lutter contre le viol

 

Un bus en Inde réservé aux femmes (photo prétexte). © Rafiq Maqboo / SIPA

Par NICOLAS GUÉGAN
     
Un soutien-gorge pour endiguer les viols en Inde, une drôle d’idée ?

C’est en tout cas celle qu’ont eue trois étudiants (deux filles et un garçon) d’une école d’ingénieurs de Chennai, au sud de l’Inde, qui viennent de mettre au point un soutien-gorge quelque peu électrique.

« Cette lingerie fine, dotée de capteurs de tension, peut envoyer des décharges de 3 800 kilovolts », assure Manisha Mohan, l’une des étudiantes à l’origine du projet, au Times of India.

Mais que les femmes se rassurent : aucun risque que le dispositif ne se retourne contre elles.

Derrière cette invention étonnante se cache un triste constat. En sortant de leur école pour jeunes filles, ces futures ingénieurs ont été confrontées à la dure réalité de la rue : « un monde cruel », où un simple « sourire » peut menacer « leur intégrité physique et leur pureté », explique Manisha.

Les trois étudiants ont donc décidé d’agir.

Et ce, afin que les femmes puissent « se défendre contre le harcèlement domestique, social et professionnel dont elles sont victimes », affirme Manisha.

PHOTO © DR

Un soutien-gorge aussi efficace qu’un taser

Grâce à cette invention aussi efficace qu’un taser, « quiconque essaierait de molester une femme prendrait le choc de sa vie », certifie la jeune femme.

Jusqu’à 82 décharges d’affilée peuvent être envoyées pour éloigner l’agresseur, précise le descriptif du soutien-gorge. Cette lingerie high-tech équipée de puces GPS et GSM permet aussi de prévenir la police et les parents de la victime. Le soutien-gorge devrait être commercialisé au cours du mois d’avril et ses inventeurs cherchent déjà des moyens de l’améliorer en le rendant résistant à l’eau et en réduisant sa taille.

Le soutien-gorge taser rejoint la liste des gadgets anti-viol, au côté de la montre qui alerte les forces de police indiennes en cas de problème… en attendant un durcissement et une meilleure application de la loi contre les agressions sexuelles.

  http://www.lepoint.fr/

 

Decouverte de soutiens-gorge datant du Moyen-Age en Autriche


La lingerie féminine a fait du chemin .. un temps c’était trop serré, puis très enveloppant pour finir dans minuscule .. Semble t’il que le soutien-gorge existait plus longtemps que l’on pense ..
Nuage

 

Découverte de soutiens-gorge datant du Moyen-Age en Autriche

 

storybild

Les spécialistes considéraient que l’apparition du soutien-gorge remontait à il y a plus de 100 ans. (photo: Keystone/AP)

Publié par Associated Press

IENNE, France – VIENNE (Sipa) — Découverte surprenante dans le monde de la lingerie: les femmes portaient déjà des soutiens-gorge il y a 600 ans.

L’université d’Innsbruck a fait savoir mercredi que des archéologues avaient retrouvé quatre soutiens-gorge datant du Moyen-Age dans un château autrichien.

Pour les spécialistes de la mode, cette découverte est étonnante: ils considéraient en effet que l’apparition de ce sous-vêtement remontait à l’abandon du corset, il y a plus de 100 ans.

Hilary Davidson, conservatrice au London Museum, a souligné qu’un des exemplaires « ressemblait exactement à un soutien-gorge » moderne.

Une culotte moyenâgeuse.

L’archéologue Beatrix Nutz a précisé que les sous-vêtements avaient été mis au jour en 2008, sans faire la « une » des journaux. Elle en avait parlé l’an dernier lors d’une conférence, mais l’information n’avait pas dépassé le monde universitaire jusqu’à ce qu’une émission de la BBC en parle récemment.

http://www.985fm.ca