Abolition du registre des armes à feu Vidéo controversée d’un député


Avec le gouvernement conservateur Harper on a l’impression de reculer a bien des domaines dont le registre des armes a feu. A vrai dire je ne comprend pas pourquoi qu’ils veulent abolir ce registre. Si tu n’a rien a caché alors pourquoi ne pas déclarer avoir une arme ? Est-ce une question d’argent ? Quoiqu’il en soit, le geste de Monsieur  Jim Hillyer est irrespectueux même Claude Poirier ce matin jugeait cela de criminel ..
Nuage

Abolition du registre des armes à feu

Vidéo controversée d’un député

Vidéo controversée d'un député

Crédit photo : TVA Nouvelles

Par Julie Marcoux | TVA Nouvelles

Un député conservateur se retrouve aujourd’hui sur la sellette.

Le 1er novembre, alors que le projet de loi C-19 portant sur l’abolition du registre des armes d’épaule se trouvait en deuxième lecture, Jim Hillyer, visiblement enthousiaste, a mimé des coups de feu en direction de l’opposition, comme s’il venait symboliquement de tuer ses adversaires politiques.

La scène, qui a été captée par une des caméras de la Chambre des communes, vient d’être publiée sur Internet.

Les libéraux ont été les premiers à commenter:

«C’est un manque de respect profond envers tous ceux qui ont été victimes d’agressions et de crimes avec une arme à feu», a souligné leur porte-parole Daniel Lauzon.

Tristement, cette publication survient 22 ans après la tragédie de la Polytechnique, qui a coûté la vie à 14 jeunes femmes.

Jim Hillyer a été élu le 2 mai dernier dans la circonscription de Lethbridge, en Alberta.

Le mari d’une victime outré

Jean-François Larrivée, qui a perdu son épouse lors de la tuerie de Polytechique, n’en revient pas du geste du député conservateur.

«J’ai regardé plusieurs fois consécutives pour être sûr que j’avais bien vu et bien interprété le geste», a-t-il confié en entrevue à Mon Topo.

L’homme croit que le gouvernement fédéral actuel nous ramène «au Far West» et que ce geste du député Hillyer constitue une preuve de mépris pour la sécurité publique et les victimes des armes à feu.

M. Larrivée en a profité pour encourager tout le monde à aller voir cette vidéo, qui ne sort pas un 6 décembre par hasard, d’après lui.

«Je pense que la personne qui avait ce document avec lui est une personne qui veut qu’on continue à avoir le contrôle des armes et qui a sorti cette vidéo-là aujourd’hui – un 6 décembre – pour aider notre cause», estime-t-il.

Jean-François Larrivée était marié à Maryse Laganière, une employée de Polytechnique qui a péri sur son lieu de travail le 6 décembre 1989.

Vidéo de la réaction du député Jim Hillyer.

http://tvanouvelles.ca