Le Saviez-Vous ► Mon chien peut-il me transmettre des maladies ?


Bien que les animaux de compagnie apportent beaucoup aux humains, mais il est important de les faire vacciner et vermifugés. Car certains parasites transmettent des maladies aux animaux et qui peuvent contaminer aussi les humains.
Nuage

 

Mon chien peut-il me transmettre des maladies ?

 

chien malade

    Certaines maladies, appelées zoonoses, peuvent se transmettre de l’animal à l’Homme. 

    La Dr Hélène Gateau, vétérinaire, chroniqueuse animalière et animatrice télé, vous en dit plus dans cet extrait de son livre Tout sur votre chien !

    Prendre soin de votre chien et veiller sur lui au quotidien est important pour sa santé, mais aussi pour celle de votre famille. En effet, certaines maladies infectieuses ou parasitaires peuvent se transmettre du chien à l’homme, et parfois inversement : on les appelle les zoonoses. 

    La leptospirose 

    La maladie la plus grave est la leptospirose. Votre chien peut se contaminer en se baignant dans une eau stagnante, souillée par l’urine de rats, par exemple. Une fois atteint, votre chien va lui-même excréter des bactéries dans ses urines par l’intermédiaire desquelles vous risquez de contracter la maladie. Si elle n’est pas soignée à temps, elle entraîne des lésions hépatiques graves, voire mortelles. Pour prévenir tout risque de la contracter, vaccinez chaque année votre chien contre la leptospirose et mettez toujours des gants lorsque vous êtes amené à ramasser ou nettoyer les déjections de votre chien.

    La leishmaniose et la maladie de Lyme 

    La leishmaniose et la maladie de Lyme sont aussi des zoonoses. Cependant, votre animal ne peut pas directement vous contaminer. Il faut nécessairement un vecteur le phlébotome, un insecte piqueur, dans le cas de la leishmaniose et la tique pour la maladie de Lyme. Pour éviter que votre chien ne soit un réservoir potentiel de ces maladies et ne représente un risque pour votre santé, la prévention passe par un traitement antiparasitaire externe.

    Les parasites intestinaux

    Certains parasites intestinaux peuvent aussi causer des zoonoses, comme l’ascaris, responsable de la toxocarose, et le ténia, responsable de l’échinococcose. Le chien rejette les œufs de ces parasites dans ses selles et votre environnement peut être contaminé.

    L’échinococcose

    L’échinococcose est asymptomatique chez le chien. En revanche, chez l’homme, le parasite s’enkyste dans le foie, voire les poumons, avec de graves conséquences sur ces organes. Dans le cas de la toxocarose chez l’homme, l’œuf ingéré se transforme en larve qui migre dans l’organisme et peut avoir des répercussions diverses selon sa localisation finale (œil, encéphale). Pour prévenir le risque de contamination, vermifugez votre chien régulièrement. 

    La teigne

    La teigne fait également partie des zoonoses. C’est une mycose cutanée assez contagieuse. Si votre compagnon en est atteint, vous aurez peu de chance d’y échapper. Chez l’homme, cela se manifeste par des petites plaques squameuses, bien délimitées, souvent rondes et dont le contour est rouge. Le traitement à base d’antifongique est contraignant, mais nécessaire et efficace.

    La gale

    La gale sarcoptique est une autre maladie de peau transmissible du chien à l’homme. Chez le chien, la maladie peut prendre une grande ampleur (démangeaisons, boutons, croûtes, perte de poils…), tandis que chez l’homme, l’acarien causera des symptômes plus modérés qui évolueront vers une guérison souvent naturelle. Les jeunes chiens, les chiens de chasse ou ceux séjournant en chenil sont les plus touchés, mais ce n’est pas une pathologie fréquente.

    D’autres zoonoses plus rares existent, comme la pasteurellose ou encore la rickettsiose. La rage est également une zoonose, systématiquement mortelle dès que les symptômes apparaissent, mais elle a disparu du territoire français.

    En surveillant la santé de votre chien, en le traitant régulièrement contre les différents parasites internes et externes, mais aussi en respectant les mesures d’hygiène classiques, vous minimiserez le risque de zoonoses !

    Le conseil d’Hélène Gateau

    Conseil Les enfants sont les plus exposés aux zoonoses. Il est alors très fortement conseillé de les sensibiliser le plus tôt possible aux règles élémentaires d’hygiène :

  • ne jamais frotter son visage sur un animal ;

  • bien se laver les mains après chaque contact et surtout ne pas mettre ses doigts dans sa bouche…

Dr Hélène Gateau
Vétérinaire

https://wamiz.com/

Embrasser son chien, oui, mais pas sur la bouche !


J’aime les chiens, mais quand je vois des chiens lécher les mains et surtout les visages de quelqu.un … ouf il me semble que cela n’est vraiment pas hygiénique surtout qu’ils ont le museau qui farfouille un peu partout
Nuage

 

Embrasser son chien, oui, mais pas sur la bouche !

 

Difficile de résister à l’envie de câliner son compagnon à 4 pattes. Si caresser son chien, le prendre dans ses bras, ne représente bien heureusement aucun risque pour la santé, l’embrasser est en revanche bien moins recommandé.

Evitez le bouche-à-bouche !

Certains toutous particulièrement affectueux couvrent leurs maîtres bien-aimés de tendres baisers, ou plutôt de tendres léchouilles. Mais si ces démonstrations d’amour sont touchantes, mieux vaut les éviter, surtout les bisous sur la bouche !

De nombreuses études médicales montrent en effet que des maladies peuvent être transmises d’un animal à un humain par ce contact de bouche-à-bouche.

Les risques ne sont certes pas très élevés, mais ils existent bel et bien. C’est pourquoi les médecins déconseillent vivement aux maîtres d’animaux d’embrasser leurs chiens sur la bouche, et de laisser leurs compagnons à 4 pattes leur lécher le visage.

N’oublions pas que les chiens lèchent souvent leurs parties intimes…

Des risques, surtout pour les enfants

Nos toutous peuvent nous transmettre des vers ronds. Or cette catégorie de vers peut entraîner des conséquences très graves, chez les enfants notamment, telles que la cécité.

De nombreuses maladies parasitaires, comme la leptospirose, la toxoplasmose, la giardiase, la cryptosporidiose, ou encore la leishmaniose, sont transmissibles de l’animal à l’homme. Et c’est la raison pour laquelle les propriétaires d’animaux, et surtout les enfants, doivent garder leur bouche et leurs mains loin de la gueule des chiens.

Bien que les risques de maladies graves soient assez faibles, il est important de s’assurer que son chien est propre, sain, et en bonne santé.

Chaque jour, pensez à nettoyer les matières fécales qui peuvent subsister sur votre animal. Faites régulièrement surveiller votre compagnon par votre vétérinaire, et procéder si besoin est à undéparasitage.

Enfin, ne négligez pas l’hygiène, et apprenez à vos enfants à laver soigneusement leurs mains après avoir joué avec le chien !

On pensera aussi à bien fermer la bouche chaque fois que l’on embrasse son compagnon canin !

http://wamiz.com

Quand notre animal de compagnie nous rend malade


Nos animaux peuvent aussi transporter des maladies et les transmettre a l’être humain. Certaines précautions peuvent être pris ainsi qu’une surveillance des symptômes pour que tout le monde s’en porte mieux
Nuage

 

Quand notre animal de compagnie nous rend malade

 

pitou malade-410

MARIE-ÈVE COUSINEAU, COUP DE POUCE

 

Les animaux domestiques nous donnent de l’affection mais ils peuvent parfois transmettre certaines maladies aux humains. Trucs pour éviter que pitou nous rende malade.

Ces maladies, qui se transmettent des animaux aux humains, s’appellent zoonoses. Voici des façons de les éviter.

• Leptospirose. Cette infection bactérienne, qui ressemble à une grippe (fièvre, maux de tête, courbatures, etc.), se transmet par l’urine du chien. Un vaccin la prévient.


• Parasites intestinaux (ex.: vers ronds). Le chat et le chien nous contaminent par le biais de leurs selles. On offre un traitement vermifuge à notre animal et on met un couvercle au carré de sable des enfants pour empêcher les bêtes errantes d’y déféquer.

• Puces. Leurs piqûres provoquent des démangeaisons chez certaines personnes allergiques. Un traitement anti-puces préviendra ce problème.

• Rage. Cette maladie (heureusement rare, car elle est mortelle chez l’humain) se transmet par la salive à la suite d’une morsure. On fait vacciner notre animal.

• Salmonellose. Cette bactérie est transmise par les excréments, l’habitat ou la nourriture (contaminée par leurs selles) des reptiles et des poissons. On ne laisse pas l’animal circuler dans la maison, le cas échéant. On enfile des gants pour nettoyer sa cage ou l’aquarium, et on se lave bien les mains après avoir manipulé la bête.

• Toxoplasmose. Cette maladie parasitaire, qu’on contracte en touchant aux selles du chat, peut causer une fausse couche ou des malformations congénitales. Pendant la grossesse, on demande à notre conjoint de vider la litière.

Merci à Joël Bergeron, président de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec. MEC

http://www.coupdepouce.com