Suisse : une autre Joconde existe


Il y a quelques temps on a parlait d’un deuxième chef d’oeuvre .. ou d’une copie de la Monna Lisa ..Joconde : d’où vient la nouvelle Mona Lisa présentée à Genève ?. mais il semble que Léornard de Vinci aurait bel et bien fait deux Monna Lisa d’après certains examans … Pourquoi ???
Nuage

 

Suisse : une autre Joconde existe

 

 

La "Monna Lisa d'Isleworth" est bel est bien l'oeuvre de Léonard de Vinci, une version précédente de la Joconde.

La « Monna Lisa d’Isleworth » est bel est bien l’oeuvre de Léonard de Vinci, une version précédente de la Joconde. © SIPA

Une précédente version du célèbre portrait de Monna Lisa a été l’objet d’une batterie de tests à Zurich. Léonard de Vinci en est bien l’auteur.

De nouveaux tests effectués sur une peinture considérée comme une précédente version de La Joconde, oeuvre peinte par Léonard de Vinci au XVe siècle, ont montré qu’elle était bien de la main du maître de la Renaissance, a indiqué mercredi une fondation d’art basée en Suisse. L’un des tests a été effectué par un spécialiste en « géométrie sacrée », l’autre par l’Institut fédéral de technologie de Zurich, dans la foulée de la découverte, en septembre dernier, de la Monna Lisa d’Isleworth.

« Lorsque nous ajoutons ces nouvelles découvertes à la somme des études scientifiques et physiques déjà existantes, je pense que tout le monde y verra la preuve écrasante que Léonard de Vinci en est bien l’auteur », a déclaré le vice-président de la fondation, David Feldman.

 La Monna Lisa exposée au Louvre depuis plus de trois siècles a longtemps été considérée comme unique, et certains experts ont remis en cause l’authenticité de celle qui se trouve en Suisse. Mais de nombreux soutiens ont conduit la Fondation Monna Lisa à prouver l’authenticité de cet autre portrait, qui représenterait la Joconde dix ans auparavant

http://www.lepoint.fr

Joconde : d’où vient la nouvelle Mona Lisa présentée à Genève ?


Léonard de Vinci pourrais se vanter d’avoir fait parler de lui avec une oeuvre telle que sa Mona Lisa.. Aurait-elle une soeur jumelle .. ?? Le tableau présenté à Genève a t’elle vraiment été peint par le célèbre artiste italien
Nuage

 

Joconde : d’où vient la nouvelle Mona Lisa présentée à Genève ?

 

mona

 

A Genève, un autre tableau de la Joconde a été présenté, non pas comme une copie de l’original, mais bien comme une oeuvre de Léonard de Vinci. D’où vient-il ?

Publié le 28 septembre 2012, 15h56

D’où vient cette version de la Joconde présenté par la Mona Lisa Foundation à Genève ? Aussi incroyable que cela puisse paraître, la toile a été conservée pendant plus de quarante ans dans un coffre en Suisse. L’oeuvre n’est pourtant pas inconnue des amateurs et professionnels de l’art. On sait notamment qu’elle a été achetée en 1914 par l’artiste Hugh Blaker qui vivait tout près de Londres. Lui-même affirmait que le tableau était auparavant conservé dans un manoir du Somerset.

Le britannique Henry Pulitzer en a fait ensuite l’acquisition dans les années 1960. Il l’avait exposé quelques temps dans une galerie commerciale de Phoenix, affirmant déjà qu’il s’agissait d’un original de Léonard de Vinci. Difficile de savoir si le tableau a bien été peint par le maître italien. Selon Alessandro Vezzosi, directeur du musée communal de Vinci, la toile pourrait bien être celle que Léonard aurait donnée au commanditaire de la Joconde, Francesco del Giocondo. Le peintre aurait alors peint la Joconde du Louvre une dizaine d’années après.

Selon plusieurs experts, cette hypothèse est difficilement crédible. Des tests réalisés par réflectographie infrarouge ne révèlent aucun repentirs sur le tableau, alors que la version du Louvre en comporte un certain nombre, ce qui laisse présager que la Mona Lisa de Genève n’a pas pu précéder celle de Paris.

Ce débat vient en tout cas s’ajouter à une série de révélations mystérieuses sur le célèbre tableau. Il y a quelques semaines, le squelette de la Joconde a par exemple fait l’objet de controverses après qu’une équipe de chercheurs ait affirmé l’avoir découvert à Florence.

mona tableau

La « Mona Lisa » présentée à Genève © Mona Lisa Foundation

http://www.linternaute.com

Des archéologues italiens sur les traces de La Joconde à Florence


La femme qui aurait peut-être servie de modèle de La Joconde fait encore la une dans le monde de l’archéologie. Pourront-il prouver avec certitude que Lisa Gherardini et le portrait célèbre de Léonard de Vinci ne fond qu’une
Nuage

 

Des archéologues italiens sur les traces de La Joconde à Florence

 

 

Une équipe d’archéologues italiens a mis au jour mardi un squelette en bon état de conservation dans un couvent abandonné de Florence où des recherches sont en cours pour éclaircir le mystère de la femme qui aurait servi de modèle à La Joconde de Léonard de Vinci (1452-1519).

« Aujourd’hui, nous avons découvert une nouvelle tombe contenant un squelette complet », a annoncé Silvano Vinceti, le coordinateur des recherches.

Plusieurs corps ont déjà été exhumés dans le cadre de ces recherches qui visent à découvrir la sépulture de Lisa Gherardini, considérée par ces chercheurs italiens comme la noble dame florentine ayant posé pour le plus célèbre portrait de l’histoire de la peinture.

« Nous sommes arrivés à l’étape qui est vraiment excitante pour les chercheurs. Nous nous approchons enfin du résultat de tout le travail que nous avons entrepris: est-ce que nous trouverons ou pas les restes de Lisa Gherardini? », a expliqué M. Vinceti à l’AFP.

Même si la découverte de ce nouveau squelette est particulièrement stimulante, M. Vinceti reconnaît que des tests doivent encore être réalisés afin d’en déterminer l’identité.

Les archéologues ont commencé à explorer le sous-sol du couvent de Sainte-Ursule l’an dernier, après que de nouveaux documents eurent confirmé que la veuve d’un riche marchand de soie florentin, Francesco del Giocondo, y avait vécu avec ses deux filles religieuses et y avait été inhumée.

Francesco del Giocondo aurait été le commanditaire de La Joconde et, selon la thèse défendue par M. Vinceti, son épouse aurait servi de modèle au génie de la Renaissance, qui composa entre 1503 et 1506 son chef-d’oeuvre, aujourd’hui conservé au musée du Louvre à Paris.

Le squelette découvert mardi doit faire l’objet de tests pour permettre de confirmer qu’il s’agit bien de celui de Lisa Gherardini. Les chercheurs souhaitent également reconstruire son visage et le comparer avec celui du fameux portrait.

Silvano Vinceti avait déjà par le passé affirmé avoir trouvé des symboles cachés dans La Joconde, ajoutant que l’apprenti de Léonard aurait lui aussi inspiré la peinture même si le modèle principal resterait Lisa Gherardini. Une théorie accueillie à l’époque avec un grand scepticisme par le musée du Louvre.

© 2012 AFP

http://actualites.ca.msn.com

Le squelette de la Joconde aurait ete decouvert


Je ne crois pas que les scientifiques vont affirmer a 100 % qui a été le modèle de la Joconde. Est-ce que cela changerait quelque chose a la valeur du tableau? Dans le fond ce n’est pas plutôt Léonard De Vinci qui mérite plus un regard pour son grand savoir de l’époque, son esprit visionnaire et ces rêves dont plusieurs sont réalisé aujourd’hui, ne fut que maintenant l’homme peut voler ?
Nuage

Le squelette de la Joconde aurait été découvert

 

Le squelette de Lisa Gherardini, l'hypothétique modèle de Léonard de Vinci pour la Joconde .
Le squelette de Lisa Gherardini, l’hypothétique modèle de Léonard de Vinci pour la Joconde . Crédits photo : CLAUDIO GIOVANNINI/AFP

Des experts italiens affirment avoir retrouvé les ossements de Lisa Gherardini, le supposé modèle du fameux tableau.

Les Italiens n’en finissent plus de faire des prétendues découvertes. Après les dessins du Caravage , le squelette de Lisa Gherardini, l’hypothétique modèle deLéonard de Vinci pour la Joconde aurait été découvert. Les ossements ont été retrouvés près du couvent de Sant’Orsola, à Florence, et vont être envoyés au Département pour la conservation des biens culturels, afin d’y être examinés. La trouvaille est le fruit de recherches entamées l’an dernier et interrompues pendant plusieurs mois, faute de fonds.

Ce sont les notes d’une connaissance du peintre, datant de 1503, qui font apparaître le nom de Lisa Gherardini (1479-1542), connue aussi sous le nom de Lisa del Giocondo. Elles mentionnent le fait que Léonard de Vinci était en train de travailler sur un portrait de cette femme, à la suite d’une commande de son mari, un riche marchand de soie. En outre, Giuseppe Pallanti, un historien auteur de trois livres sur l’histoire de Mona Lisa, a déterminé après vingt-cinq ans de recherches que le père de Léonard de Vinci était voisin des Gherardini.

Lisa Gherardini est considérée par certains experts comme le modèle du fameux portrait de La Joconde, exposé au Musée du Louvre à Paris, même si l’identité du modèle n’a jamais été établie de manière certaine. Diverses hypothèses fluctuent autour du célèbre tableau, des chercheurs italiens assurant même qu’un jeune homme a servi de modèle, une thèse qui laisse très sceptiques les experts du Louvre.

Pour les descendants de Lisa Gherardini, la traque au modèle de La Joconde relève de l’acharnement. Récemment, l’une des descendants de Lisa Gherardini, Natalia Guicciardini Strozzi, une princesse italienne, s’est insurgée contre ce qu’elle qualifie «d’acte sacrilège», revendiquant qu’on laisse les restes de son aïeule en paix.

http://www.lefigaro.fr