50 ans après la mort de JFK, le sort du cercueil de son assassin se joue devant les tribunaux


Je trouve cela glauque qu’une tombe d’un celui qui aurait supposément tué John F Kennedy soit vendu aux enchères. De plus, d’après un documentaire bien détaillé, il serait plus plausible qu’après le tir manqué Oswald, se serait un des membres des services secret qui aurait accidentellement tué le président des États-Unis
Nuage

 

50 ans après la mort de JFK, le sort du cercueil de son assassin se joue devant les tribunaux

 

NEW YORK |  Le cercueil de l’assassin de John F. Kennedy se retrouve au coeur d’une bataille juridique après avoir été vendu près de 90 000$ lors d’une vente aux enchères.

En 2010, une maison funéraire de Forth Worth au Texas a vendu le cercueil de Lee Harvey Oswald lors d’une vente aux enchères à Los Angeles. Un acheteur anonyme a payé 87 468$ pour la sinistre relique.

Scandalisé, le frère de l’assassin, Robert Oswald, aujourd’hui âgé de 80 ans, a intenté un procès pour bloquer la vente, soutenant que la commercialisation du cercueil était «horrible» et n’avait aucune valeur historique, rapporte le New York Times.

Le cercueil de Lee Harvey Oswald

Photo courtoisie Nate D. Sanders

Deux cercueils

Trois jours après avoir assassiné le président Kennedy, Lee Harvey Oswald, abattu dans le sous-sol de la station de police de Dallas, a été a été inhumé dans un cimetière de Fort Worth.

Son frère Robert Oswald a acheté un cercueil à la maison funéraire Baumgardner Funeral Home pour une valeur de 710$.

En 1981, son corps a été exhumé pour faire taire les adeptes des théories du complot qui disaient que le cercueil était vide ou qu’il était occupé par un imposteur soviétique.

Après une série de tests médicaux, l’identité d’Oswald a été confirmée et il a été enterré dans un nouveau cercueil puisque l’ancien était trop endommagé.

Le cercueil original a été entreposé pendant 30 ans au salon funéraire de Fort Worth.

Certificat de décès de Lee Harvey Oswald

Photo courtoisie Nate D. Sanders

De mauvais goût

Robert Oswald, qui a témoigné en Cour cette semaine via une vidéo, à cause de son état de santé précaire, a décrit la vente du cercueil comme étant de «mauvais goût».

Il a dit être le propriétaire légitime du cercueil et déclaré qu’il pensait que le cercueil avait été détruit après l’exhumation dans les années 80.

«Il ne veut pas d’argent. Il ne veut pas que le cercueil se retrouve dans un musée. Il veut qu’il soit détruit», a déclaré son avocat au New York Times.

Le salon funéraire se défend en disant qu’ils sont devenus les propriétaires légitimes du cercueil parce qu’aucun membre de la famille d’Oswald ne l’a réclamé pendant toutes ces années.

Il a aussi été révélé lors du procès que la maison funéraire a utilisé la maison de vente aux enchères pour vendre d’autres objets liés à la famille Oswald, dont une table d’embaumement et le certificat de décès original de l’assassin.

La vente du cercueil a été annulée en attendant le verdict du procès.


Cercueil de Lee Harvey Oswald

Photo courtoisie Nate D. Sanders

Cercueil de de Lee Harvey Oswald

Photo courtoisie Nate D. Sanders

http://www.journaldemontreal.com