Il invente des gants qui convertissent la langue des signes en sons audibles


Parmi les choses intelligentes, ce jeune homme a trouvé le moyen d’aider à la communication entre une personne qui signe et les autres. Grâce a des gants et une application sur Android, il est possible de convertir en parole la langue des signes. Un gros bravo a cet homme pour son innovation.
Nuage

 

Il invente des gants qui convertissent la langue des signes en sons audibles

 

Crédits : Roy Allela

par Brice Louvet, rédacteur scientifique

Roy Allela, 25 ans, a réussi à créer des gants intelligents capables de convertir les mouvements de la langue des signes en sons audibles. Le tout en temps réel. Cette innovation pourrait, à terme, permettre aux sourds et malentendants de mieux communiquer avec leur entourage

En France, un peu plus 180 000 personnes vivent avec une surdité complète (environ 0.3 % de la population totale). Par ailleurs, plus de 7 millions de personnes reconnaissent avoir au moins une déficience auditive. Dans le monde, ce sont plus de 360 millions de personnes qui sont concernées. La langue des signes reste un excellent moyen de communiquer pour les plus touchées. Malheureusement, beaucoup de la maîtrisent pas. Pour pallier ce problème, un jeune kenyan de 25 ans a imaginé une paire de gants capables de retranscrire les mouvements des mains en sons parfaitement audibles.

Ma nièce porte aujourd’hui les gants. (..) Et je suis capable de comprendre ce qu’elle dit”

“Ces gants ont pour objectif de combattre la stigmatisation associée à la surdité et à un trouble de la parole“, explique Roy Allela, à l’origine de l’innovation. “Si les gants ont l’air cool, chaque enfant voudra savoir pourquoi vous les portez”.

Le jeune homme explique avoir été inspiré par sa nièce malentendante.

 “Ma nièce porte aujourd’hui les gants, les associe à son téléphone ou au mien, puis commence à parler. Et je suis capable de comprendre ce qu’elle dit“, explique-t-il au Guardian.

Effectivement, vous aurez besoin d’un smartphone pour les utiliser. Si ce n’est pour l’heure qu’un prototype, voilà comment ça fonctionne : les gants nommés Sign-IO reconnaissent les mouvements de vos mains grâce à des capteurs de flexionsinstallés à l’intérieur. Puis ils transmettent ces données à une application smartphone sur Android où elles sont ensuite vocalisées. L’application permet par ailleurs à l’utilisateur de définir la langue, le sexe et le ton de la voix.

Sign-IO gants

Les capteurs installés dans les gants sont reliés par Bluetooth à votre smartphone. Crédits : Brett Eloff / Académie royale d’ingénierie

Des millions d’enfants concernés

Quant au “style”, Roy Allela, diplômé en technologie et instrumentation des microprocesseurs de l’Université de Nairobi, compte laisser le choix.

“Le plus important est peut-être que les gants peuvent être définis dans le style souhaité par l’utilisateur, qu’il s’agisse d’un gant de princesse ou d’un gant Spiderman“, dit-il.

Son principal objectif est aujourd’hui de pouvoir fournir des paires de gants dans chaque école spécialisée du Kenya. À terme, il espère pouvoir aider les 34 millions d’enfants dans le monde souffrant de surdité.

On note par ailleurs que ce prototype a récemment remporté le premier prix décerné par l’American Society of Mechanical Engineers (ASME), la plus grande organisation d’ingénieurs en mécanique du monde.

https://sciencepost.fr/

Ils apprennent le langue des signes à leur chien sourd


Et pourquoi pas ?? Le langage des signes permet aux malentendants de communiquer sans la parole, alors pourquoi pas les chiens qui ont une grande capacité d’apprentissage
Nuage

 

Ils apprennent le langue des signes à leur chien sourd

 

 

Lorsque l’on voit Rudi, il est impossible de savoir qu’elle est différente des autres chiens. Pourtant, cette énergique chienne Pitbull est atteinte de surdité.

Elle aime être au centre de l’attention et jouer. Elle est vive, dynamique, et est loin de se laisser abattre par son handicap. Rudi est sourde, mais grâce à ses propriétaires, Angi et Don Holt-Parks qui lui apprennent le langue des signes, elle vit comme n’importe quel chien. 

« Personne ne la regardait »

 

Le couple a adopté la chienne dans un refuge  où Angi Holt-Parks est elle-même bénévole.

« Après avoir travaillé et marché avec elle, j’ai vu qu’elle avait beaucoup de potentiel », dit-elle.

« Elle n’a tout simplement pas eu de chance car elle est sourde. Personne ne la regardait. Je pensais tout le temps à elle et j’ai même fait quelques recherches en ligne sur les chiens sourds et la langue des signes avant que je l’adopte. »

Une histoire semblable à celle de Horus, un autre chien sourd qui avait appris ce langage.

Capter l’attention d’un chien sourd

Pour capter l’attention de Rudi, un comportementaliste qui s’était occupé d’elle au refuge a suggéré l’utilisation d’un collier électrique qui émet de légères vibrations.

« Tant que nous n’utilisons pas de collier vibrant, Rudi apprend par d’autres méthodes de contact, telles que piétiner le sol pour attirer son attention ou mettre une touche de lumière devant elle qui l’amène à établir un contact visuel » a déclaré Angi Holt-Parks.

Un exemple pour les chiens handicapés

Pour l’heureuse propriétaire, avoir un chien sourd est une merveilleuse expérience d’apprentissage. Elle espère que son histoire avec Rudi inspirera d’autres personnes à envisager d’adopter un chien handicapé.

« Mon conseil pour les personnes désireuses d’avoir un chien sourd à la maison est de ne pas le traiter différemment. Rudi est comme mes autres chiens, et la plupart des gens ne savent même pas qu’elle est sourde. Vous avez juste à communiquer avec eux différemment avec des signes manuels et des expressions faciales. »

Mais alors que la chienne connait d’ores et déjà quelques signes tels que « non », « bonne fille », « amour », et « assis », elle demeure victime de « racisme » canin :

« Nous devons éduquer les gens sur la race Pitbull qui a injustement une mauvaise réputation, mais aussi sur la façon dont on peut communiquer avec des êtres sourds, aussi bien des humains que des chiens » affirme Angi Holt-Parks.

C’est pourquoi cette dernière espère que Rudi pourra être certifiée chien de thérapie, afin qu’elle puisse se rendre dans les écoles, hôpitaux et centres de soins pour délivrer un message d’espoir et apporter du bien-être à ceux qui en ont besoin.

http://wamiz.com