Etats-Unis : Une seance de jardinage horrifiante


N’étant pas une adepte d’herbicide chimique, je suis quand même du même avis que les indications importantes devraient être bien indiqué sur la bouteille ou tout emballage de produit qui sont quand même dangereux et peut occasionné de gros problèmes en cas de mauvaises utilisations .. Puis ce n’est pas tout le monde qui vont lire les indications dans un livret quand il est noté un mode d’emploi sur le contenu
Nuage

 

États-Unis

Une séance de jardinage horrifiante

 

Un père de famille de Lake Elmo, aux États-Unis, regrette très amèrement sa dernière séance de jardinage. En voulant éliminer les mauvaises herbes de sa vaste pelouse, Rob Olson a commis une erreur irréparable.

Suivant les indications confuses des employés d’un magasin de jardinage, M. Olson a opté pour un désherbant trop agressif. Trois bouteilles de Double Play Weeds’em Out lui ont suffi pour anéantir toute trace de verdure sur sa propriété.

Le puissant herbicide contient en effet une substance «préventive» qui s’attaque au gazon et qui empêche tous types de végétaux de pousser pendant au moins six mois.

Le produit désherbant trop… efficace! (CNN)

Père de deux jeunes enfants atteints de fibrose kystique, M. Olson a l’habitude d’organiser une grande levée de fonds au profit de la fondation pour la fibrose kystique. L’an dernier, ses efforts accrus avaient permis d’amasser plus de 20 000$.

Cette année, l’organisateur se dit contraint d’annuler l’événement en raison du piètre état de sa propriété. La pelouse devrait peu à peu se décomposer, laissant place à un terrain vasard et boueux.

Rob Olson en compagnie de ses deux enfants atteints de fibrose kystique. (CNN)

Mécontent des indications «confuses» sur la bouteille de l’herbicide qu’il a achetée, le jardinier du dimanche a contacté la compagnie Ferti-lome qui fabrique le produit. Un représentant a rejeté les critiques de M. Olson, l’accusant en retour de ne pas avoir consulté le livret qui accompagnait le produit.

«Je pense néanmoins que l’emballage devrait clairement indiquer que ce désherbant tue le gazon», souligne-t-il, lui qui est à la recherche d’un nouvel emplacement pour sauver sa campagne de financement annuelle.

Une séance de désherbage catastrophique pour Rob olson. (CNN)

http://tvanouvelles.ca