Le Saviez-Vous ► Les 5 Aliments Que Vous Ne Devriez Plus Jamais Mettre Au Micro-Ondes.


Le four micro-ondes est un outil utile pour dépanner, mais il est conseillé quand même d’éviter certains aliments et bien sûr, le plastique.
Nuage

 

Les 5 Aliments Que Vous Ne Devriez Plus Jamais Mettre Au Micro-Ondes.

Le four à micro-ondes, on en a quasiment tous un dans sa cuisine — et parfois même, au bureau.  Contrairement à un four traditionnel, les micro-ondes réchauffent instantanément les molécules, jusqu’à 2-3 cm sous la surface des aliments.  Il faut reconnaître que c’est bien pratique pour réchauffer ses plats ou décongeler un repas.

C’est cette facilité et rapidité qui a fait le succès du four micro-ondes : il nous permet d’économiser du temps.  Mais, prenez garde : voici les 5 aliments qu’il ne faut jamais mettre au micro-ondes.

1. Le lait maternel

Une des raisons principales de nourrir un nouveau-né avec du lait maternel est qu’il possède une teneur élevée en puissants agents anti-bactériens. Or, une étude conduite sur le lait maternel réchauffé au micro-ondes révèle que l’intensité de la chaleur peut avoir des effets néfastes sur les agents anti-bactériens. 

En effet, le lait maternel passé aux micro-ondes à haute température augmente la croissance de la bactérie E. coli. À haute température, ce développement est 18 fois plus élevé que le lait maternel réchauffé sans micro-ondes.  Dans les échantillons de lait maternel passés à basse température au micro-ondes, les chercheurs ont trouvé une baisse d’activité dramatique des iso-enzymes.  En plus, le lait maternel réchauffé à basse température favorise le développement des bactéries nocives aux nouveau-nés.

2. Le brocoli

Le brocoli est un aliment que l’on réchauffe souvent au micro-ondes. C’est parce qu’on en trouve facilement et qu’il se réchauffe rapidement.  Saviez-vous que les aliments perdent des nutriments en fonction de la méthode que l’on utilise pour les cuire ? Par exemple, la préparation la plus douce des aliments est la cuisson à la vapeur.

Eh bien, même cuit à la vapeur, le brocoli perd 11 % de ses antioxydants.  En comparaison, si vous le passez au micro-ondes avec un peu d’eau, le broccoli perd 97 % de ses antioxydants bénéfiques à l’organisme !

3. Les fruits surgelés

On est d’accord, acheter des fruits surgelés, ça permet d’économiser du temps et de l’argent.  On pourrait même dire que les fruits surgelés sont une alternative saine aux fruits frais, car le procédé de surgélation conserve leurs nutriments. En effet, les fruits commencent à perdre leurs nutriments dès qu’ils sont cueillis. Du coup, les fruits surgelés qui proviennent d’une autre région peuvent avoir une teneur plus élevée en nutriments que les fruits frais cueillis près de chez soi. C’est parce que les fruits frais passent du temps en entrepôts, puis en transport, et enfin en étal. Et à chaque étape, leur teneur en nutriments diminue.

Des scientifiques russes on étudié la décongélation des fruits surgelés dans les années 70. Ils ont découvert que décongeler les fruits avec un four à micro-ondes transforme certains composants (la glucoside et la galactoside). En effet, ces composants, bénéfiques à l’organisme, deviennent cancérigènes quand ils sont décongelés au micro-ondes. Les Russes ont approfondi leurs recherches sur les fours à micro-ondes jusqu’au début des années 90. Leurs recherches ont conclu que les micro-ondes ont un impact important sur le système immunitaire. Conclusion, le meilleur moyen de décongeler les fruits est la décongélation à l’air libre ou dans le réfrigérateur.

4. La viande décongelée

Les fours à micro-ondes qui n’ont pas de plaque tournante peuvent provoquer une distribution inégale de la chaleur lors de la cuisson et de la décongélation.  La viande est un aliment difficile à décongeler avec un four à micro-ondes.

Pourquoi ? C’est parce que le procédé est tellement long que la viande peut commencer à cuire. La partie extérieure de la viande cuit en prenant une couleur marron peu ragoûtante — alors que la partie intérieure n’a pas décongelé.  Quand la température de la viande est entre 5 °C et 60° C, cela favorise le développement de bactéries et de micro-organismes. Si vous ne cuisez pas rapidement la viande après l’avoir décongelée, celle-ci devient un véritable nid à bactéries.   Par ailleurs, des scientifiques Japonais ont découvert que la viande qui cuit pendant plus de 6 min perd la moitié de sa teneur en vitamine B12. Le meilleur moyen de décongeler votre viande est de la mettre au frigo avant de vous coucher. Vous pouvez aussi la décongeler avec de l’eau froide, mais c’est un geste qui n’est pas très écologique.

5. Les aliments enveloppés de film plastique

Si vous achetez des repas à emporter, prenez garde à ceux qui sont en récipients en plastique ou enveloppés de film plastique. La règle générale est qu’il ne faut jamais passer au micro-ondes des aliments en contact avec du plastique.

Pourquoi ? C’est parce que réchauffer des aliments dans du plastique est cancérigène. Le réchauffement de ces emballages et récipients en plastique peut dégager des produits chimiques nocifs et, ce, directement dans vos repas et aliments.

Voici quelques exemples de produits chimiques qui peuvent être dérivés du plastique : le bisphénol A (BPA), le polytéréphtalate d’éthylène (PET), le benzène, le toluène, et le xylène. 

On peut aussi faire un rapprochement avec les problématiques liées au lait maternel, mentionnées ci-dessus. On se rend vite compte que passer du lait pour bébé au micro-ondes et dans un récipient en plastique est une mauvaise idée. 

Pour conclure Malgré les innovations et améliorations des fabricants, réchauffer ses aliments avec un four à micro-ondes est une solution de dernier recours.  L’idéal est de préparer ses repas à la méthode « traditionnelle » et d’éliminer (ou, du moins, réduire) notre utilisation du micro-ondes.

http://www.comment-economiser.fr/

Le lait maternel est différent pour les garçons et les filles


Lors de l’allaitement avoir une fille ou un garçon change la composition de ce lait. Pourquoi ? Les savants ne savent pas vraiment, mais il semble que c’est le cas aussi pour certains animaux. Étant donné que le lait maternel est donc différent dépendant du sexe, il y a probablement intérêt de revoir les formules de lait maternisé ainsi que les banques de lait pour mieux servir les mamans qui ne peuvent allaiter
Nuage

 

Le lait maternel est différent pour les garçons et les filles

 

Photo Fotolia

Le lait des mères a une composition différente selon qu’elles donnent naissance à un garçon ou à une fille, révèle une recherche.

«Les mères produisent des recettes biologiques différentes pour un garçon et pour une fille», a expliqué Katie Hinde, une biologiste de l’Université de Harvard.

Des études sur des humains, des singes et d’autres mammifères ont révélé une variété de différences dans le contenu du lait et la quantité produite.

Ainsi les petits garçons ont du lait plus riche en graisse et en protéines donc énergétique tandis que les petites filles obtiennent de plus grande quantités de lait.

Plusieurs théories ont été avancées pour expliquer ce phénomène, a relevé Katie Hinde lors d’une présentation à la conférence annuelle de l’Association américaine pour l’avancement de la science (AAAS) réunie à Chicago du 13 au 17 février.

Chez les singes rhésus par exemple, la femelle a tendance à produire plus de calcium dans son lait destiné à des progénitures femelles qui héritent du statut social de leur mère.

«Cela permet aux mères de donner plus de lait à leurs filles ce qui va permettre d’accélerer leur développement pour commencer à se reproduire plus jeune», a expliqué la biologiste de l’évolution.

Les mâles n’ont pas besoin de parvenir à la maturité sexuelle aussi vite que les femelles car leur seule limite sur la fréquence de leur reproduction dépend du nombre de femelles qu’ils peuvent conquérir.

Les femelles chez les singes sont nourries au lait maternel plus longtemps que les mâles qui passent plus de temps à jouer et qui ont de ce fait besoin d’un lait plus énergétique.

Mais on ne sait pas vraiment encore pourquoi chez les humains les mères produisent des laits différents pour leur nourrissons selon leur sexe, admet la scientifique.

Grossesse

Il y a des indications montrant que tout est déjà programmé quand le bébé est encore dans le ventre de sa mère.

Une étude de Katie Hinde publiée la semaine dernière montre que le sexe du foetus influence la production de lait des vaches longtemps après la séparation de leurs veaux, le plus souvent dans les heures après avoir mis bas.

Cette recherche menée sur 1,49 million de vaches a montré qu’au cours de deux cycles de lactation de 305 jours, elles ont produite en moyenne 445 kilos en plus de lait quand elles donnaient naissances à des femelles comparativement à des mâles.

Ces chercheurs n’ont pas non plus constaté de différences dans le contenu de protéines ou de graisse dans le lait produit pour une progéniture femelle ou mâle.

Comprendre les différences dans le lait maternelle humain et l’impact sur le développement de l’enfant pourrait aider à améliorer les formules de lait pour enfant destinées aux mères incapables d’allaiter.

«Si la valeur nutritionnelle du lait maternel est bien reproduite dans les formules, les facteurs favorisant l’immunité du nourrisson ainsi que les signaux hormonaux sont absents», a expliqué la chercheuse.

Pouvoir mieux comprendre comment le lait est «personnalisé» selon chaque enfant permettrait également d’aider les hôpitaux à trouver du lait provenant du sein donné pour aider à mieux nourrir des enfants malades et nés prématurément, a-t-elle ajouté.

http://sante.canoe.ca/

Du lait maternel toxique?


Je peux comprendre qu’une mère qui ne veut pas allaiter ou ne peut pas allaiter, ce qui est formidable, ce sont les banques de lait maternel qui ont été mises sur pied justement pour que bébé puisse avoir le meilleur lait … Cependant, je ne comprends pas comment on peut préférer acheter du lait en ligne alors que les garantis d’un lait sans danger est inexistant
Nuage

 

Du lait maternel toxique?

 

Contrairement aux banques de lait maternel, qui filtrent... (Photothèque La Presse)

Contrairement aux banques de lait maternel, qui filtrent leurs donneurs et pasteurisent le lait distribué, le lait offert en ligne n’est soumis à aucun contrôle de la qualité.

PHOTOTHÈQUE LA PRESSE

ssociated Press
CHICAGO

Le lait maternel offert en ligne pour seulement quelques dollars est potentiellement contaminé par des bactéries dangereuses, comme la salmonellose, prévient une nouvelle étude.

Des chercheurs américains ont acheté et testé 101 échantillons offerts par des femmes sur un site populaire – qui, la fin de semaine dernière, a annoncé qu’il modifiait ses procédures.

Les trois-quarts des échantillons contenaient suffisamment de bactéries pour rendre un bébé malade, ont indiqué les scientifiques.

Ces résultats sont «très épeurants», a dit le docteur Kenneth Boyer, un pédiatre d’une université de Chicago qui n’a pas participé à cette étude. «Imaginez simplement si le donneur est un toxicomane. On ne peut pas savoir.»

Contrairement aux banques de lait maternel, qui filtrent leurs donneurs et pasteurisent le lait distribué, le lait offert en ligne n’est soumis à aucun contrôle de la qualité.

Avec les sites Internet, «il est très difficile de savoir si ce qu’on obtient est vraiment du lait maternel ou si c’est sécuritaire pour votre bébé, a dit l’auteure principale, la docteure Sarah Keim d’un hôpital pédiatrique de l’Ohio. Parce que les conséquences pourraient être désastreuses, ce n’est pas une bonne idée de se procurer du lait maternel de cette manière.»

Les bactéries retrouvées dans le lait analysé pouvaient notamment provenir de la peau de la mère, des pompes utilisées pour le prélever ou de méthodes d’expédition insalubres, a ajouté Mme Keim.

Les échantillons avaient tous été achetés sur le site onlythebreast. Un responsable du site a annoncé que leur sélection des donneurs serait améliorée, mais le site ne semblait pas disponible lundi.

L’étude a été publiée lundi dans le journal médical Pediatrics.

http://www.lapresse.ca