Toujours fraîche, la robe en viande de Lady Gaga est entrée au musée


Je n’aime pas Lady Gaga et cet épisode m’avait complétement dégouté et maintenant, il met la robe dans un musée … ? Pourquoi ?
Nuage

 

Toujours fraîche, la robe en viande de Lady Gaga est entrée au musée

 

Un conservateur du musée avec une botte et la fameuse robe en viande, imaginée par Franc Fernandez.

Un conservateur du musée avec une botte et la fameuse robe en viande, imaginée par Franc Fernandez

Photo: Mark Duncan/AP/SIPA

TOUT CRU – La robe-carpaccio portée par Lady Gaga aux MTV Video Music Awards en 2010 est exposée jusqu’à la fin de l’année au Rock and Roll Hall of Fame de Cleveland.

Les végétariens auront peut-être du mal à avaler ça. C’est pourtant officiel : la robe en viande de Lady Gaga est devenue une pièce de musée jeudi 9 septembre. Le Rock and Roll Hall of Fame de Cleveland a décidé de l’exposer pour célébrer son cinquième anniversaire. Constituée de plusieurs pièces de bœuf argentin assemblées par le designer Franc Fernandez, elle a ensuite été conservée grâce à un traitement spécial.

« Elle a été plongée dans une cuve de produits chimiques et, même s’il est toujours possible de la plier, elle a été placée sur un mannequin de forme humaine pour la faire sécher », a précisé le musée dans un communiqué. La robe a ensuite été peinte pour avoir l’air « plus fraîche ».

Lady Gaga avait porté cette tenue improbable lorsqu’elle avait reçu sa récompense de la meilleure vidéo de l’année pour son titre « Bad Romance », en 2010. Cette apparition avait alors déclenché un débat pour savoir quel était le message caché : Lady Gaga voulait-elle simplement choquer ou dénoncer quelque chose ? La chanteuse américaine, habituée aux tenues excentriques, avait expliqué un peu plus tard que sa robe appelait à s’engager pour défendre ses principes, et à ne pas rester « de la viande sur un squelette ». Le groupe de défense des animaux Peta avait déjà fait part de son mécontentement vis-à-vis de cette robe, et espère que son exposition à Cleveland va pousser les gens à devenir végétariens

.

http://www.metronews.fr/

La robe carpaccio de Lady Gaga exposée à Washington


Je suis sidéré de voir un tel gaspillage de nourriture juste pour faire réagir les gens face a Lady Gaga. Pour ma part, j’avoue ne pas aimer cette artiste extravagante Une telle robe pour moi est un manque de respect envers les animaux et ceux qui vivent de pauvreté qui peine a se nourir convenablement a tous les jours
Nuage

 

La robe en viande de Lady Gaga exposée à Washington

 

Lady Gaga dans sa robe fabriquée avec de... (PHOTO MARIO ANZUONI, REUTERS) 

Lady Gaga dans sa robe fabriquée avec de la viande.

PHOTO MARIO ANZUONI, REUTERS

 

La célèbre robe en viande crue, avec bottines assorties, que portait la chanteuse américaine Lady Gaga en 2010 lors d’une cérémonie de prix, est exposée à Washington aux côtés d’une étole en renard de Billie Hollyday ou de boots de Patti Smith.

 

gaga

Le boeuf ficelle, c’est bien connu, affine la silhouette. Photo : Mark Duncan/AP/SIPA

Même sous vitrine, elle fait forte impression. La robe en viande crue, avec bottines assorties, que portait Lady Gaga aux MTV Video Music Awards en 2010, est exposée aux côtés d’une étole en renard de Billie Holiday et des boots de Patti Smith.

Agence France-Presse
Washington

 

La robe rouge en vraie viande de boeuf, avec laquelle la chanteuse avait fait sensation lors des MTV Video Music à Los Angeles, est l’un des clous d’une exposition consacrée aux femmes chanteuses, du 7 septembre au 6 janvier 2013, au National Museum of Women in the Arts de la capitale américaine.

La tenue, qui appartient toujours à la chanteuse, a été collée sur un mannequin de plâtre et la matière vivante traitée par des taxidermistes, avec des produits chimiques, pour sa conservation.

Un piano droit sur lequel l’excentrique vedette a plaqué ses premiers accords quand elle était enfant fait également partie de l’exposition, qui évoque 70 artistes des années 1920 à nos jours, avec quelque 250 objets.

«Women who Rock: Vision, Passion, Power» organisée par le Rock and Roll Hall of Fame de Cleveland (Ohio, nord) entend montrer «le rôle essentiel joué par les femmes à faire bouger le rock and roll et la culture américaine».

Tout en retraçant les grands événements du siècle dernier qui ont accompagné les différents mouvements musicaux, l’exposition évoque les grandes figures de la chanson américaine avec des objets venus de musées, de collections privées, ou des chanteuses elles-mêmes, des films ou des affiches.

On peut ainsi voir des boots éculées de Patti Smith, un blouson rouge de Chrissie Hynde (The Pretenders), des robes de scène des Supremes, une tenue d’Indienne très décolletée portée par Cher, une robe Jean-Paul Gauthier de Madonna, un pantalon à paillettes de Britney Spears aux côtés de carnets manuscrits de Janis Joplin ou d’une guitare de Taylor Swift.

L’exposition sera ensuite présentée à Omaha (Nebraska), Seattle (Washington) et Phoenix (Arizona).

http://www.metrofrance.com

http://www.lapresse.ca