Le saviez-vous ► La vie sexuelle des truffes


Je ne pense pas avoir gouter et même déjà vue des truffes dans ma vie, mais je sais que c’est très cher et en grande demande pour la fine cuisine. Ce champignon a une façon particulière de se reproduire a comparer aux autres champignons .. et a l’ère de détesté les mauvaises herbes, voilà qu’on en découvre leur utilités pour leur propagation
Nuage

La vie sexuelle des truffes

IStock_000004771796XSmall

Une étude publiée à l’Institut national de recherche agronomique (INRA) sur la truffe noire du Périgord en France a révélé que les truffes ne sont pas comme les autres champignons… Elles sont hétérothalliques. Ce qui veut dire qu’elles se reproduisent par la fusion de deux parties infiniment petites ayant chacune son type sexuel (dans le jargon ces ramifications s’appellent les mycéliums). En clair, elles sont dotées d’organes féminin ou masculin.

Mais en plus d’avoir compris le mécanisme de reproduction des truffes, les chercheurs ont identifié l’ADN de ces deux organes et les gènes de compatibilité sexuelle. On sait maintenant que les truffes sont hétérosexuelles et que celles récoltées à l’automne se reproduisent au printemps.

Les scientifiques s’étaient intéressés en 2008 à comprendre comment elles se reproduisaient, car les truffes sauvages sont devenues rares et celles qu’on voit sur le marché sont issues de plantations suivant un procédé établi dans les années 70. Cependant, il s’est avéré peu efficace dans certaines plantations. Ces recherches permettront de trouver de moyens pour stimuler leur croissance. Mais comme il fallait savoir si les deux genres sexuels se retrouvaient dans chaque plantation, une vérification a été faite.

Ce travail a permis aussi d’établir le lien entre la diminution des truffes sauvages et le changement des écosystèmes. On apprend donc que pour se reproduire ces truffes ont besoin, entre autres, d’une pelouse calcaire avec de la mauvaise herbe.

http://lafouinecuisine.ca