Les journées sur Terre rallongent mais… pas très vite


Le temps sur la terre n’est pas vraiment à 24 heures près. Il aurait tendance après les siècles d’avoir des journées plus longues .. Enfin, disons qu’en 27 siècles, nous avons gagné + 1,8 millisecondes de plus.
Nuage

 

Les journées sur Terre rallongent mais… pas très vite

Les

Photo Fotolia

Les journées sur la Terre sont de plus en plus longues, mais nous avons peu de chances de nous en rendre compte: il faudra attendre environ 6,7 millions d’années pour gagner… une minute, selon une étude publiée mercredi dans Proceedings A de la Royal Society britannique.

A très long terme, la planète bleue a tendance à ralentir, en raison de l’attraction gravitationnelle de la Lune et du Soleil, responsable des marées.

Elle est aussi sensible à divers aléas liés aux mouvements atmosphériques, aux variations des calottes glaciaires, aux séismes…

Au cours des 27 derniers siècles, la journée moyenne s’est allongée à un rythme d’environ + 1,8 millisecondes (ms) par siècle selon une équipe de chercheurs britanniques. 

C’est «beaucoup moins» que la valeur de 2,3 ms par siècle précédemment estimée, précisent les chercheurs. On estimait alors que 5,2 millions d’années «seulement» suffisaient pour gagner une minute.

«C’est un processus très lent», explique à l’AFP Leslie Morrison, astronome à la retraite de l’Observatoire Royal de Greenwich et coauteur de l’étude.

Pour obtenir cette nouvelle estimation, les chercheurs se sont basés sur des calculs plus complets des forces et phénomènes qui ralentissent la rotation de la Terre.

Mais ils ont également utilisé d’anciennes observations d’éclipses enregistrées par les Babyloniens, les Chinois, les Grecs, les Arabes et les Européens. Des observations couvrant une large période, de 720 av. JC à 2015.

http://fr.canoe.ca/

Se lever du bon pied


 

C’est peut-être un peu cliché, pourtant se réveiller positivement cela permet
de mieux commencer la journée sans appréhension…
Nuage

 

Se lever du bon pied

 

Voulez-vous vous lever du bon pied ?

Posez-vous tous les matins des questions positives du genre

Quelles sont les personnes qui m’aiment et que j’aime ?
Que vais-je faire pour que ma journée soit bonne ?
Comment m’intéresser aux gens que je vais rencontrer ?
Qu’est ce qui m’attend d’agréable aujourd’hui ?
A qui ma présence ou mon appel fera plaisir ?
Qu’est ce que j’aimerais manger aujourd’hui ?

Michel Poulaert
Réflexion positive

La vie renaît


Une poème d’été, quand la canicule assèchent la terre, laissant planer l’ombre de la mort, la pluie est souvent salutaire repoussant la stérilité pour faire renaitre la nature
Nuage

La vie renaît

Les nuages s’assemblent formant une toile dense
Bercés par le vent invitant à la danse
Abaissant la chaleur torride de la journée
La fête commence, la pluie tombe sur le sol desséché

La vie reprend laissant encore une fois la mort à son compte
La terre savoure toute gorgée de ce nectar sans honte
L’ivresse coulant dans chaque fissure du terrain
Abreuve les racines et les graines pour donner regain

Doucement, la brise pousse les nuages vers d’autres horizons
Des rayons indiscrets miroitent sur une flaque surprise par un frisson
La nature ainsi rassasiée se couvrent des ses plus beaux atours
Acclamant la vie, la résurrection à leur tour

Rachel Hubert (Nuage)
25 Juillet 2001

Plaisirs de nuit


Ce que j’aime les nuits d’été. Dans ses années passées, mes 4 enfants sont petits et pleins d’énergie, une journée ou on est a la fois, femme, épouse, mère, cuisinière, infirmière, créatrice, coordonnatrice d’activité … les nuits sont silence et les bienvenue
Nuage

Plaisirs de nuit

Une autre journée s’achève
Le soleil à son déclin salue la lune
Offrant un ciel de bleu rosé en signe de trêve
Laissant sa place à la nuit sans rancune

Douce nuit fraîche ornée de milles lumières
Sous ces multiples couleurs des cieux
Que de rêves s’élèvent comme prières
Permettant à la magie d’accorder les voeux

Bref instant de plénitude
Le calme et la sérénité, symboles de rémission
Éprouvant chaque nuit un interlude
Après une journée mouvementée de distraction

Permet enfin un soulagement à la dure réalité
Donnant la volonté de reprendre les rênes
Au nouveau jour naissant vers la dureté
Pour attendrir les peines et les gênes

Ainsi continuer ce cycle de la vie
Poursuivre à chacun son histoire
Dans ce monde incompris
D’un but, d’un souhait qui n’est point illusoire

Rachel Hubert (Nuage)
11 juillet 2000