Le Saviez-Vous ► Gare aux superstitieux : les 13e étages obligatoires à Vancouver


Quelle relation qu’il y a avec le chiffre 13 et les pompiers ? En cas de feu, cela peut causer un gros retard pour une intervention rapide.
Nuage

 

Gare aux superstitieux : les 13e étages obligatoires à Vancouver

 

La Ville interdit désormais aux constructeurs de faire l’impasse sur l’étage numéro 13 et sur ceux contenant le chiffre 4, peu vendeur pour les promoteurs locaux, car il sonne, dans plusieurs dialectes chinois, comme le mot « mort ». Le but est de faciliter le travail des pompiers en intervention, qui peinent parfois à localiser le bon étage.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Chirurgie au cerveau Une intervention qui fait des miracles


Imaginez trembler de tous ses membres tout le temps, comment la perte d’autonomie peut-être moralement difficile a accepter qu’importe l’âge que la personne est atteinte .. Les recherches avancent et ont des résultats vraiment étonnants
Nuage

 

Chirurgie au cerveau

Une intervention qui fait des miracles

 

Une chirurgie au cerveau est parfois inévitable pour des patients qui souffrent de tremblements excessifs.

Huguette Turgeon

Huguette Turgeon souffre de tremblements essentiels, une maladie neurologique qui affecte les mains, le cou, la tête et les cordes vocales. Il y a 3 ans, la femme de 63 ans s’est faite implanter un neurotransmetteur dans le cerveau. Depuis, les tremblements ont arrêté.

«Je regarde mes mains pour voir si elles tremblent tellement je suis impressionnée par ça.»

Mme Turgeon était dépendante des autres. Elle ne pouvait ni taper son NIP au guichet automatique, ni manger une soupe ou boire un verre d’eau.

Elle a choisi la chirurgie, même si celle-ci est pénible et risquée. Son neurochirurgien a implanté deux électrodes dans le centre de son cerveau, qui ont interrompu le signal cérébral causant les tremblements.

«Le patient, on a besoin de sa collaboration parce qu’on lui fait faire des mouvements pendant l’intervention pour vérifier la position des électrodes pour voir les effets bénéfiques. voir si les tremblements vont arrêter avec le courant. Donc, c’est une chirurgie qui se fait éveillé», explique le Dr Léo Cantin, chef du département des sciences neurologique du CHA.

Cette chirurgie s’applique parfois à d’autres maladie connues, comme la maladie de Parkinson.

Financement

C’est la recherche qui permet ce genre de miracles, mais elle est évidemment très dispendieuse.

Kilimanjaro

Pour appuyer la cause, le CHA organise, le 16 juin prochain, le défi Kilimanjaro au Parc de la Chute Montmorency pour une deuxième année consécutive. La première édition avait permis d’amasser 100 000 $ pour la recherche.

http://tvanouvelles.ca

Est-ce que vous cuisinez à la maison ?


C’est une bonne question, surtout avec tous ces produits préparés dans les épiceries, c’est assez tentant d’acheter la facilité .. Par contre on peut y perdre au point de vue économie, nutritif et rassasiant. Je ne sais pas si cela a un rapport avec les aliments préparés mais j’ai remarquer que beaucoup d’enfants sont très difficiles Ils refusent de manger des fruits et légumes, refusent tout aliments normal car il préfère les boites de macaronis au fromage, pogo, spaghetti au jus de tomates .. rien de très nutritif .. et en plus ils n’osent pas essayer de nouveautés santé
Nuage

 

Est-ce que vous cuisinez à la maison ?

- Est-ce que vous cuisinez à la maison ?

La cuisine occupe énormément de place dans les médias, depuis quelques années. Mais ironiquement, bien que l’on consacre de plus en plus de temps à regarder des émissions de cuisine et de recettes, celui passé devant les fourneaux diminue.

Anne Bouillon, diététiste à Santé publique Ottawa, abonde dans le même sens. À son avis, les gens mangent des repas « prépréparés », qu’ils n’ont souvent qu’à réchauffer au micro-ondes, en croyant sauver du temps.

Cette dépendance aux produits transformés inquiète les autorités de la santé publique.

Une tendance qu’il faut renverser

Anne Bouillon croit que la tendance peut être renversée, en ramenant les cours d’économie familiale dans les écoles, qui sont devenus facultatifs dans les écoles ontariennes, et abolis avec la réforme, au Québec.

Le ministère de l’Éducation de l’Ontario promet une révision. Les jeunes Ontariens pourraient suivre de nouveaux cours d’économie familiale dès la prochaine rentrée scolaire.

De son côté, le ministère de l’Éducation du Québec n’envisage pas de les réintégrer, malgré la demande de la part de nombreux parents.

Entre-temps, les directions de la santé publique, comme le médecin en chef de la Ville d’Ottawa, préparent des interventions et des campagnes, dont certaines se feront sur les réseaux sociaux, afin de capter l’attention des jeunes.

http://actualites.ca.msn.com

Reconnaître les troubles de l’alimentation


Peut-être a cause de l’obsession de la beauté, des clichés qu’on nous impose, sans parler des multiples publicités pour le corps parfait, beaucoup souffre de problème de comportement face à la nourriture. Savoir reconnaitre les signes, permettra peut-être d’aider une personne souffrant des maux relier a la nourriture .. Mais a mon avis, les publicité, film, revue doivent faire leur part pour donner une image plus adapter et plus réaliste de la beauté, de la forme physique, et du poids santé
Nuage

 

Reconnaître les troubles de l’alimentation

 

Étant donné que, de nos jours, tout le monde semble se préoccuper de son poids et que la plupart des gens se mettent au régime de temps en temps, il est difficile de distinguer un comportement normal d’un problème qui risque de prendre de l’ampleur et de menacer la vie et le bonheur de quelqu’un.

Les caractéristiques ci-dessous ne se manifesteront pas toutes chez la même personne, mais plusieurs d’entre elles seront présentes chez la personne qui a un trouble de l’alimentation.

Signes à rechercher :

  • perte de poids marquée en une courte période (dans les cas d’anorexie et de boulimie) ;
  • impression d’être « gros » en l’absence d’embonpoint (anorexie et boulimie) ;
  • obsession de faire de l’exercice continuellement (anorexie et boulimie) ;
  • restriction alimentaire évidente et privation de nourriture jusqu’à l’inanition (anorexie et boulimie) ;
  • plusieurs visites à la salle de bains immédiatement après un repas (anorexie et boulimie) ;
  • piètre estime de soi ;
  • habitudes alimentaires secrètes ;
  • perte ou détérioration des dents (anorexie et boulimie) ;
  • difficulté à se concentrer ;
  • obsession touchant la nourriture et le poids ;
  • avoir des exigences strictes et perfectionnistes tant pour soi-même que pour les autres ;
  • déni ;
  • retrait social ;
  • accès d’alimentation excessive (chez la personne boulimique, cela est habituellement suivi de vomissements provoqués et de la prise de laxatifs et de diurétiques; dans les cas d’hyperphagie boulimique, la personne ne se « purge » pas) ;
  • prise de laxatifs et de diurétiques ;
  • dépression ;
  • interruption des règles ;
  • comportement impulsif, consommation abusive d’alcool ou de drogue.

Si vous remarquez ces signes d’alarme chez vous-même ou chez une personne qui vous est chère, il est important de demander de l’aide. Les troubles de l’alimentation peuvent être traités et guéris, mais l’intervention d’un professionnel de la santé est généralement nécessaire ; cela peut nécessiter un enseignement nutritionnel, une psychothérapie, une thérapie familiale, et des médicaments.

http://santecheznous.com