Le saviez-vous ► Éclairer la lanterne : Eclairer la lanterne


Éclairer la lanterne c’est pratique quand on ne comprend pas quelque chose mais son origine viens d’une fable … et certes d’une lanterne mais celle-ci est magique
Nuage

 

Eclairer la lanterne

(de quelqu’un) 

 

Dire, ajouter ce qu’il faut, le détail nécessaire pour être compris.

Autrement dit :
Apporter les éléments nécessaires à la compréhension de quelque chose.

 
Vous ne pouvez nier que, quand vous êtes dans le noir et qu’une âme charitable bascule l’interrupteur, vous y voyez soudain beaucoup mieux
(sans compter que vous vous assurez aussi ne pas être sourd, en entendant les nombreux ‘Ahhhh !’ soulagés qui fusent des gorges de toutes les personnes présentes).

Eh bien là, c’est un peu la même chose : un petit détail supplémentaire vous aide à y voir plus clair.

On retrouve ici l’équivalence fréquente entre ‘lumière’ et ‘compréhension intellectuelle’ (« Ce n’est pas une lumière, celui-là ! »).

Cette expression vient de la fable de Florian ‘Le singe qui montre la lanterne magique’ dans laquelle un singe savant, voulant épater ses collègues, animaux divers, les convie à un spectacle dans lequel il utilise la lanterne magique[1] de son maître.


Mais il n’oublie qu’un seul ‘petit détail’ pour que les autres animaux comprennent pourquoi ils sont là, c’est d’allumer la lanterne !

C’est suite à la publication de cette fable qu’à cette époque, « oublier d’éclairer sa lanterne », voulait dire « omettre un point essentiel pour se faire comprendre ».

 


Par la suite, l’expression s’est transformée pour devenir celle d’aujourd’hui.

[1] Appareil de projection du XVIIe siècle muni d’un système optique qui permettait de projeter sur un écran des images peintes sur verre, en les agrandissant

http://www.expressio.fr