Changez ce monde


Il est clair que notre monde est malade, de la pauvreté, des misères, la faim, l’itinérance. On le constate tous. Nous avons le choix d’agir pour changer un tant soit peu ce monde.
Nuage

 

Changez ce monde

 

Changez ce monde, éprouvez de la compassion et soyez les citoyens d’une authentique société mondiale. Pourquoi es-tu indigné ? Parce que tu n’as pas encore changé ta vie.

Stéphane Hessel

Aucun chien n’a été maltraité dans une vidéo conçue pour indigner


Je suis septique, Si cette vidéo a été réalisée pour indigné, le web, ce fut réussi. Il est difficile de voir que le chien n’a pas été forcé. Cela m’embête un peu car je ne vois pas l’utilité de de vouloir faire croire que ce chien est maltraité et je ne comprend pas ce montage vidéo
Nuage

 

Aucun chien n’a été maltraité dans une vidéo conçue pour indigner

 

 

Une vidéo qui semble montrer un berger allemand effrayé forcé à se baigner dans l’eau est conçue pour induire le spectateur en erreur, selon une organisation de défense des droits des animaux qui assure qu’aucun chien n’a été maltraité.

L’organisation American Humane a indiqué dans un communiqué que l’enquête d’une tierce partie indépendante démontre que l’enregistrement a été « délibérément monté dans le but d’induire le public en erreur et de susciter l’indignation ».

La vidéo d’une durée d’une minute intitulée « A Dog’s Purpose » montre un maître plonger un berger allemand récalcitrant prénommé Hercules dans un bassin d’eau mouvementée.

Dans une scène suivante, on peut apercevoir le chien submergé par l’eau.

American Humane affirmé que l’analyse de la vidéo confirme l’évaluation préliminaire selon laquelle les deux scènes ont été filmées à deux moments différents. La première séquence a été interrompue quand le chien a montré des signes de stress.

L’organisation soutient que le berger allemand n’a été forcé à se baigner à aucun moment.

« Le chien a été sélectionné pour son amour de l’eau, a été entraîné de façon professionnelle et habitué aux scènes sous l’eau pendant six semaines de leçons au moyen de techniques d’entraînement créatives », note-t-on dans le communiqué.

Un témoin oculaire aurait par ailleurs affirmé que l’animal voulait retourner dans l’eau après que la deuxième scène eut été tournée.

« Durant la dernière scène, les (entraîneurs) ont immédiatement aidé le chien à sortir de l’eau et le placer, à un certain moment, dans une tente chauffante ou il a été examiné », souligne-t-on, ajoutant qu’aucun signe de stress n’a été détecté chez le berger allemand.

http://quebec.huffingtonpost.ca/