Un enfant trouve une arme sur un canapé Ikea et tire dans le magasin


Ce n’est vraiment pas sécuritaire si une arme peut glisser dans un meuble à l’insu du propriétaire. Si un adulte se croit assez mature pour porter une arme, il doit aussi s’assurer qu’elle ne puisse pas sortir sans qu’il s’en aperçoive. Même un voleur à la tire pourrait lui prendre facilement. Au moins, il n’a pas eu de blessé. Gageons que l’enfant a eu une bonne frousse avec tout ce qui a suivi après.
Nuage

 

Un enfant trouve une arme sur un canapé Ikea et tire dans le magasin

© afp.

ETATS-UNIS Frayeur lundi dans un magasin Ikea de Fishers, près d’Indianapolis, aux Etats-Unis. Un enfant s’est saisi d’une arme chargée « oubliée » sur un canapé. Il a tiré au moins un coup de feu sans faire de blessé.

Un client du magasin Ikea de Fisher a involontairement abandonné son pistolet chargé sur un canapé d’exposition. L’arme a ensuite été récupérée par un enfant qui s’est servi de l’arme au moins à une reprise. Aucune victime n’est à déplorer, mais le magasin a dû fermer pour que les policiers puissent mener l’enquête. Selon les premiers éléments, le propriétaire du pistolet s’est assis sur le canapé et l’arme s’est faufilée entre deux coussins. Un petit garçon l’a ensuite retrouvée et l’a utilisée pour « jouer ». 

Ikea a réagi officiellement via un communiqué relayé par la chaîne CBS et a présenté ses excuses à l’enfant.

« La sécurité des clients et des collaborateurs est la première priorité pour Ikea (…) Dès que nous nous sommes rendu compte de la situation, les employés ont oeuvré pour la sécurité des clients. Nous collaborons avec la police qui enquête sur cet incident. »Source: CBS, 20 minutes.fr

https://www.7sur7.be/7s7/fr/

«Katie», la nouvelle et terrifiante «drogue zombie»


Comme s’il n’y en avait pas assez de drogue sur le marché noir. Pour faire un trip, plus long, les trafiquants ne se gênent pas pour faire des mélanges avec n’importe quoi. Katie est un mélange de marijuana, Spice, tabac, feuilles de bananier, produits chimiques contenus dans les insecticides en aérosol. Les médecins doivent essayer de prévoir quelle drogue sera à la mode pour mieux répondre aux overdoses.
Nuage

 

«Katie», la nouvelle et terrifiante «drogue zombie»

 

/

C’est ce qu’on appelle voir rouge. | Ben Mortimer via Flickr License by

Repéré par Aurélie Rodrigues

À Indianapolis, une nouvelle drogue fait des ravages: elle s’appelle «Katie», et elle est loin d’être friendly…

«Katie» n’est pas une drogue ordinaire. Sa composition est particulière: un mélange de plusieurs substances –marijuana, Spice, tabac et même des feuilles de bananier– et de produits chimiques contenus dans les insecticides en aérosol.

Un cocktail qui garantit «quarante-cinq minutes de trip qui vous laisse catatonique» comme l’indique Scott Lebherz, pompier à Indianapolis, dans une interview pour l’hebdomadaire local The Indianapolis Star.

USA Today explique qu’après avoir pris «Katie», certains toximanes se tordent de douleur sur le sol, les yeux écarquillés, luttant pour respirer… Ils transpirent et convulsent. D’autres tiennent à peine debout et peinent à se déplacer, à l’image des zombies des films et séries télé.

Mélanger des drogues avec des produits chimiques: une pratique commune chez les trafiquants

Les nouvelles drogues comme «Katie» représentent toujours un défi pour les médecins: soigner les drogués est bien plus difficile quand on ne sait pas quelles substances ont été ingérées. D’autant plus que les compositions des drogues changent continuellement… Pour le personnel médical, il est presque impossible de prédire le nouveau produit à la mode, et la meilleure manière de réagir en cas de problème.

«On essaie de rester à jour à propos des nouvelles tendances en matière de drogue pour mieux être préparés», précise tout de même Dan O’Donnell, le directeur médical de la caserne de pompier.

Au mois de janvier dernier, les services d’urgences à Indianapolis ont dû faire face à dix-sept cas d’overdoses provoquées par «Katie»… Sans toutefois déplorer de décès.

Suite à ces overdoses, le département de police d’Indianapolis a cherché à remonter la filière de «Katie». Leur investigation les ont conduits à plusieurs planques de drogues situées à l’est de la ville:

«Ce n’est pas inhabituel de voir des drogues coupées avec des produits chimiques. Les dealers sont prêts à tout pour faire du profit», explique Daniel Rusyniak, directeur médical de l’Indiana Poison Center.

Pour Dan O’Donnell, l’argent n’est pas la seule ambition des trafiquants:

«Souvent, l’ajout d’une nouvelle substance vise à améliorer et prolonger le trip.»

Very bad trip

Au Tennessee, l’année dernière, un homme en plein trip est entré par effraction et a tenté de se trancher la gorge devant une famille assise à table. Après son arrestation, il a confié avoir fumé un mélange de méthamphétamine et de spray insecticide.

Les pyréthrinoïdes –les composés actifs dans les insecticides– provoquent une détresse respiratoire et des convulsions. Dans certains cas, ils peuvent entraîner un coma.

«C’est pour ça que nous les utilisons sur les insectes. Ils sont hyperstimulés et meurent suite à ces spasmes», déplore Daniel Rusyniak.

Les consommateurs sont souvent conscients des dangers et des risques associés à la prise de produits chimiques. Malgré tout, ces drogues répondent à un besoin de trip immédiat: l’addiction passe souvent avant la raison.

http://www.slate.fr/

Indianapolis Une mamie empêche des ados de voler sa voiture


C’est ignoble de vouloir s’en prendre à des personnes âgées, mais ces jeunes se sont fait avoir par une dame qui a du tempérament. Cependant, pour une voiture, cela vaut-il la peine de risquer sa vie
Nuage

 

Indianapolis

Une mamie empêche des ados de voler sa voiture

 


(Crédit photo: gracieuseté, NBC News)

 

TVA Nouvelles

Une femme de 67 ans qui refusait que trois adolescents lui volent sa voiture a décidé de se battre pour son bien. Malgré ses contusions au visage, la grand-mère d’Indianapolis se remet tranquillement de ses émotions.

Kay Kise venait de stationner sa minifourgonnette chez elle quand un adolescent s’est approché d’elle, rapporte NBC News. Il lui a demandé des indications pour se rendre à un endroit pas très loin de chez elle.

En se retournant, l’ado pointait un fusil directement dans son visage. Il lui a ordonné de lui donner les clés de sa voiture, mais elle a refusé. Son premier instinct a alors été de lui dire non et a frappé le fusil.

«Il a dit « J’ai dit que tu allais me donner les clés de ta voiture » et il a bougé le fusil devant mon visage et la j’ai dit « Tu n’auras pas ma voiture. Je ne l’ai pas depuis assez longtemps alors tu ne l’auras pas »», raconte-t-elle.

S’en est suivi une altercation entre les jeunes et la vieille dame. Elle ne se souvient pas trop de ce qui s’est passé, mais elle a été frappée au visage à plusieurs reprises.

Kay a crié le plus fort qu’elle le pouvait pour alerter ses voisins. C’est justement la jeune Shantelle, 13 ans, qui l’a entendue. Elle est allée voir ses parents qui ont immédiatement contacté les autorités.

Malgré ses blessures, elle ne regrette rien:

«Je sais que c’est juste une voiture, mais c’est tout ce que j’ai. Je n’ai pas d’argent pour en acheter une autre. Il n’était pas question qu’ils me la prennent», conclut-elle.

Les trois suspects n’ont pas été arrêtés par les policiers qui demandent l’aide du public.

http://tvanouvelles.ca/