Aux États-Unis, un élève autiste reçoit le trophée du «garçon le plus pénible»


Blague ou pas, ce professeur à manqué de tact autant pour l’enfant autiste que pour les parents. Ce qui est pire, c’est qu’il est spécialisé dans l’éducation des enfants qui ont des besoins d’apprentissage spécifiques. Ce n’est sûrement pas en donnant un prix pour quelque chose qui est négative à n’importe quel enfant qu’il peut donner confiance en soi. De plus, les autres ont eu un trophée pour des aspects positifs, même si l’enfant ne semble pas avoir compris, les parents eux ne l’ont pas trouvé drôle et avec raison.
Nuage


Aux États-Unis, un élève autiste reçoit le trophée du «garçon le plus pénible»

L'enseignant est pourtant spécialisé dans l'éducation des enfants qui ont des besoins d'apprentissage spécifiques. | Dhendrix73 / Flickr

L’enseignant est pourtant spécialisé dans l’éducation des enfants qui ont des besoins d’apprentissage spécifiques. | Dhendrix73 / Flickr

Repéré par Claire Levenson

Repéré sur Associated Press

Le collège s’est depuis excusé auprès des parents et l’enseignant sera sanctionné.

Pendant une fête de fin d’année dans un collège public de la ville de Gary dans l’Indiana, un enseignant a décerné un trophée du «garçon le plus pénible» à un élève autiste non verbal de 11 ans. Les autres enfants ont reçu des trophées positifs

Le père de l’élève, qui était présent lors de la fête, n’avait pas été prévenu et a été extrêmement choqué. Il raconte à la presse locale qu’il a voulu partir mais qu’il a été rattrapé par l’enseignant en question. Ce dernier a dit au père qu’il avait oublié le trophée de son fils et semblait considérer la récompense comme une bonne blague. Le proviseur du collège avait aussi assisté à la cérémonie. L’enseignant, qui n’a pas été identifié, est pourtant spécialisé dans l’éducation des enfants qui ont des besoins d’apprentissage spécifiques. Pendant l’année, les parents avaient reçu plusieurs appels lorsque le personnel avait du mal à gérer le comportement de l’enfant.

Sanctions

Les parents, qui se sont dit soulagés que leur fils n’ait pas pu comprendre le sens de ce trophée, se sont plaints et le district scolaire s’est excusé. La direction a déclaré que l’enseignant ferait l’objet de sanctions, même si celles-ci n’ont pas été précisées.

«Nous reconnaissons l’impact potentiel qu’une telle expérience peut avoir sur le bien-être mental d’un enfant, sur sa confiance en soi et sur son niveau de confort dans un environnement d’apprentissage», a déclaré le manager du district scolaire.

La famille de l’élève avait déjà prévu de déménager dans une autre ville, mais ils espèrent qu’à la suite de cet incident, aucun autre élève ne sera traité de cette façon.

http://www.slate.fr/

500 tornades en 30 jours aux États-Unis: pourquoi?


En 30 jours, 500 tornades se sont abattues aux États-Unis. Il semble que les contrastes de température entre le nord et le sud donne des courants-jets exceptionnellement forts qui engendre des supercellules qui forment les tornades.
Nuage


500 tornades en 30 jours aux États-Unis: pourquoi?


Au cours des 30 derniers jours, 500 tornades ont frappé le territoire américain, selon le US Storm Prediction Center. Certains états n’ont eu aucun répit et ont été ravagés 14 jours de suite.

Déborah Laurent

Au moins sept tornades ont tué des gens au cours des derniers jours. Les tornades ont surtout touché l’Idaho, le Colorado, le Texas, l’Oklahoma, le Kansas, le Missouri, l’Ohio, l’Indiana et la Pennsylvanie.

Même s’il n’est pas rare de voir des tornades se former plusieurs jours de suite, leur nombre est remarquable cette année. Plusieurs facteurs expliquent cette épidémie de tornades. Une tornade est une colonne d’air en rotation rapide qui s’étend des nuages jusqu’au sol. Les tornades sont alimentées ici par l’air chaud et humide provenant du golfe du Mexique, à l’est des Rocky Mountains.

Embedded video


Si en Floride, l’énergie contenue dans cette humidité se dissipe sous forme d’orages fréquents mais faibles, elle s’accumule dans le centre des Etats-Unis. 

En mars et avril, il existe un gradient de température entre les régions les plus froides du nord des États-Unis et les régions les plus chaudes, au Sud. Ce gradient s’affaiblit normalement à la fin du mois de mai, à mesure que le nord du pays se réchauffe.

Mais si le climat reste très contrasté, comme ce fut le cas cette année, ça génère des courants-jets exceptionnellement forts. Ces courants-jets jouent un rôle déterminant dans la création des supercellules, responsables des tornades.

https://www.7sur7.be/

Le Saviez-Vous ► La plus puissante tornade jamais enregistrée date de 1925


Il y a des tornades partout dans le monde, mais certains pays sont plus propices. C’est aux États-Unis qui en compte autant par le nombre que par la force. Les USA on même un endroit qui s’appelle Tornado Alley, qui est reconnu pour ses nombreuses tornades. Une tornade dans l’histoire américaine a été très destructrice, meurtrière ayant passé dans 3 états en 1925
Nuage

 

La plus puissante tornade jamais enregistrée date de 1925

 

 

Chaque année se produisent entre 700 et 1200 tornades aux Etats-Unis Crédits : Flickr

par Yohan Demeure

Sans surprise, la tornade la plus forte jamais enregistrée dans le monde s’est produite aux États-Unis il y a près d’un siècle. Celle-ci a eu lieu dans la « Tornado Alley », l’endroit où se produisent les plus puissantes tornades.

Dans le monde, plusieurs endroits sont réputés pour leurs tornades : le Japon, la Chine, le sud du Brésil ou encore l’est de l’Australie et le sud de l’Afrique. En revanche, la palme revient sans conteste aux États-Unis, où se produit le plus grand nombre de tornades chaque année.

La Tornado Alley est une immense zone couvrant plusieurs États et si elle n’est pas franchement délimitée, elle reste souvent associée à la région centrale des Grandes Plaines du Midwest américain. Chaque année, les services météorologiques des États-Unis enregistrent entre 700 et 1200 tornades dans le pays, dont une écrasante majorité a lieu dans la Tornado Alley (voir carte ci-dessous).

Share

Conditions météorologiques créant les tornades dans la Tornado Alley (au centre)
Crédits : Wikipédia

Par ailleurs, si le nombre de tornades est impressionnant dans cette région, leur intensité est également saisissante. Chaque année, une vingtaine de tornades sont classées EF4 et EF5 sur l’échelle de Fujita améliorée. Mais quelle a été la tornade la plus puissante jamais enregistrée ?

Celle-ci s’est produite le 18 mars 1925 et a traversé trois États : le Missouri, l’Illinois et l’Indiana. Ayant causé près de 700 morts et des milliers de blessés, cette tornade a eu lieu avant l’apparition de l’échelle de Fujita, élaborée en 1971 et améliorée en 2007. Et pourtant, celle-ci détient plusieurs records comme celui de la plus grande vitesse de déplacement avec 117 km/h, la plus longue trajectoire (325 km) ainsi que la plus longue durée de vie, à savoir trois heures et demie. Évidemment, cette tornade surnommée « tornade des trois états » est aujourd’hui classée EF5.

Crédits : Keraunos

Source

http://sciencepost.fr/

Aux États-Unis, de plus en plus d’États veulent armer leurs professeurs


Le lobby des armes doit jubiler avec toutes ces tueries dans les écoles pour vendre plus d’armes encore … Certains états américains veulent que le personnel scolaire soit armé pour faire face aux tueries dans les écoles. Étant donné les États-Unis ne sont pas prêt pour délaisser leurs armes, ils devraient mettre des policiers dans les écoles au lieu d’armer les professeurs. Même si ces derniers sont entraîné quelques heures, le fait de tuer un autre être humain aussi méchant soit-il demande quand même un contrôle émotionnel que je ne suis pas certaine que nombre de ces employés pourrait surmonter un tel évènement
Nuage

 

Aux États-Unis, de plus en plus d’États veulent armer leurs professeurs

 

Des armes de poing I Ethan Miller / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Des armes de poing I Ethan Miller / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Repéré par Camille Jourdan

Repéré sur BBC

Depuis début 2018, déjà onze écoles américaines ont été la cible d’attaques avec armes à feu. La solution proposée par les politiques: armer le personnel.

Le mardi 23 janvier dernier, un adolescent de 15 ans a ouvert le feu dans un lycée du Kentucky, aux États-Unis. Son attaque a fait deux morts et une quinzaine de blessés. Cette fusillade vient s’ajouter aux dix autres qui ont déjà eu lieu au sein d’établissements scolaires américains – ou dans leurs alentours – en trois semaines, et aux plus de 200 autres qui s’additionnent depuis 1999 et l’attaque de Columbine.

La classe politique ne reste pas pour autant inactive, souligne la BBC; quelques jours après les événements dans le Kentucky, le Sénateur Steve West proposait une loi pour que des policiers armés «patrouillent dans les écoles» de son État. Cette proposition en rejoint de nombreuses autres qui visent à armer toujours plus les établissements scolaires.

Les projets de loi dans cette direction se multiplient largement aux États-Unis. En novembre, rapporte Detroit News, une loi est passée au Michigan pour autoriser les professeurs de lycée comme de primaire à «porter une arme de poing en classe» – en la dissimulant, certes. Des projets dans la même veine sont en attente en Floride, en Indiana, au Mississipi ou encore en Caroline du Sud, signale la BBC. Et pas moins de neuf États ont d’ores et déjà levé l’interdiction des armes dans les lycées.

Derrière ces décisions se cache – à peine – le puissant lobby des armes, représenté essentiellement par la National Riffle Association, et dont le vice-président clame que «la seule façon d’arrêter un mauvais type avec une arme est un bon type avec une arme.» L’association joue notamment sur l’isolement de certaines écoles rurales, loin des postes de police, pour encourager les professeurs à s’armer.

Des opposants, tels que le sénateur Jim Ananich dans le Michigan, rétorquent:

«Des individus non entraînés sont plus susceptibles de tuer un passant, un policier ou un enfant.»

Mais certains professeurs reçoivent des entraînements, rapporte la BBC.

Dans l’Ohio ou encore dans le Colorado, le personnel de lycées ou d’écoles reçoivent des cours, notamment pour «se préparer à la possibilité d’avoir à tuer l’un de leurs propres élèves.» Mais à raison de quelques heures, quelques jours au plus, cet entraînement est «largement insuffisant», juge Jim Ananich.

Seul point rassurant de cet engouement pour l’armement des écoles: les professeurs n’y semblent pas favorables. En tout cas, un sondage de l’Association de l’Éducation Nationale de 2013 montrait que seuls 22% des professeurs aux États-Unis approuvaient l’idée d’armer le personnel, alors que 68% y étaient fermement opposés.

Dans une autre enquête réalisée la même année, 72% des professeurs affirmaient qu’ils «ne porteraient pas d’arme même si la loi les y autorisaient.» Les plusieurs dizaines d’attaques et la politique  de leur nouveau Président les auront-ils fait changé d’avis?

http://www.slate.fr/

Un petit frère vient à la rescousse de sa soeur durant un match de lutte


Un petit garçon à cru que sa petite soeur était en difficulté, il pensait que c’était un vrai combat lors d’une rencontre de l’école primaire en Indiana dimanche dernier. Le petit frère de 2 ans est venu à la ressource de sa soeur de 5 ans,
Nuage

Un petit frère vient à la rescousse de sa soeur durant un match de lutte

 

Oublié dans une grotte pendant 60 heures, il a léché les parois pour survivre


L’association de spéléologie a manqué de rigueur dans la sécurité des étudiants en ne s’assurant pas de la présence de tous les étudiants en visite dans une grotte. Encore chanceux que ce jeune homme a pu trouver le moyen de s’hydrater
Nuage

 

Oublié dans une grotte pendant 60 heures, il a léché les parois pour survivre

 

Christophe Da Silva
29/09/17 – 13h46  Source: The Washington Post, ABC

 Pour survivre le plus longtemps possible, Lukas Cavar (19 ans) a eu l’idée de lécher les parois de la grotte, pour y trouver de l’humidité, et a raclé les papiers de ses barres chocolatées.

Personne n’avait remarqué son absence. Lukas Cavar, un étudiant américain de 19 ans, a été retrouvé dans une grotte dans le sud de l’Indiana où il a été confiné dans le noir pendant quasiment trois jours.

Les étudiants de l’Université de l’Indiana exploraient des grottes situées à des kilomètres de l’université. Ils étaient accompagnés d’une association de spéléologie, qui prévoit des excursions dans des grottes.

« J’étais paniqué »

Lukas Cavar a été séparé de son groupe, et les membres du club de spéléologie ont quitté la grotte, en fermant l’entrée de celle-ci derrière eux. L’étudiant s’est alors retrouvé enfermé, seul, dans une grotte plongée dans le noir.

« J’étais paniqué, j’étais confus. Je n’ai pas du tout pris le temps de m’asseoir pour réfléchir à ma situation », se souvient-il dans le Washington Post.

Des mots d’adieu

Sans réseau, Lukas a commencé à noter sur son téléphone les conditions dans lesquelles il s’est perdu, puis a rédigé des mots d’adieux à ses proches, avant que son téléphone n’ait plus de batterie. Pour survivre le plus longtemps possible, il a eu l’idée de lécher les parois de la grotte, pour y trouver de l’humidité, et a raclé les papiers de ses barres chocolatés.

Ses proches, ne le voyant plus ni en cours ni au travail, ont commencé à s’inquiéter. Et c’est seulement au bout de la deuxième nuit passée dans la cave que Lukas a été retrouvé, puis libéré de la grotte. Il a assuré qu’il n’était pas près de remettre un pied dans une grotte.

http://www.7sur7.be

Il se fait soigner par un dentiste et se réveille édenté!


Franchement, il y a de quoi d’avoir peur du dentiste. Avant d’enlever des dents, s’il y a des risques d’un abcès, le dentiste soigne d’abord ensuite, il extrait la ou les dents désignées
Nuage

 

Il se fait soigner par un dentiste et se réveille édenté!

 

Alors qu’il ne devait se faire enlever que quatre dents, un Américain s’est réveillé sans plus aucune «ratiche» dans la bouche.

Le mois dernier, Donny Grigsby s’est rendu à la clinique dentaire «White River» de Columbus dans l’Indiana pour se faire retirer quatre molaires.

Sa conjointe, Amanda a décidé de l’accompagner pour pouvoir le ramener chez eux. Mais après plus de cinq heures d’attente, la femme a commencé à s’inquiéter pour son mari.

«Ils m’ont alors dit qu’ils lui avaient enlevé toutes les dents! Une employée m’a expliqué que l’équipe médicale avait fait cela, car les médecins craignaient qu’un abcès découvert sous l’une des dents ne se propage à toute la bouche», a-t-elle expliqué à WRTV.

«Je l’ai récupéré couvert de sang et dans un état second.»

La femme a alors décidé d’appeler une ambulance pour conduire Donny à l’hôpital le plus proche.

«Les médecins m’ont dit qu’il avait été plongé dans un coma médicamenteux et laissé comme cela. Ils ont ajouté que ce dentiste ne devrait plus pratiquer», a-t-elle ajouté.

Donny Grisby garde peu de souvenirs de cette journée, mais il a cependant du mal à vivre avec les conséquences.

«J’ai honte, je n’ai plus aucune dent (…) Et surtout, je ne sais pas pourquoi ils m’ont fait ça», a-t-il confié.

Interrogés par la chaîne de télévision WRTV, les dirigeants de la clinique dentaire ont indiqué qu’ils ne voulaient pas commenter cette affaire pour le moment.

La famille Grisby de son côté a embauché un avocat et cherche maintenant de quelle façon poursuivre le dentiste incriminé.

http://www.tvanouvelles.ca/