Surveillez vos dents pour éviter des problèmes cardiaques


Même si le dentiste vous fait horreur, il est quand même important d’y aller. Cela peut éviter des maladies cardiovasculaires et d’autres problèmes comme le diabète
Nuage

 

Surveillez vos dents pour éviter des problèmes cardiaques

 

Surveillez vos dents pour éviter des problèmes cardiaques

Il faut surveiller sa dentition!Photo Fotolia

Pour avoir un coeur en bonne santé, on vous a souvent recommandé de pratiquer une activité physique régulière et de veiller à votre alimentation. Mais saviez-vous que l’hygiène bucco-dentaire jouait aussi un rôle important pour votre coeur? C’est ce que des chercheurs de l’université d’Helsinki viennent de démontrer.

LES INFECTIONS BUCCALES DANGEREUSES POUR LE COEUR 

Leur étude a permis d’établir un lien, entre des maladies de dents, et le syndrome coronarien aigu (SCA), soit l’obstruction complète d’une ou plusieurs artères coronaires. Les infections dentaires sont fréquentes, et leur symptômes minimes… C’est pourquoi on ne les détecte parfois qu’au bout de quelques années après leur apparition. 

«Le syndrome coronarien aigu (SCA) est 2,7 fois plus élevé chez les personnes avec une parodontite apicale (NDLR: inflammation de la gencive autour de la racine de la dent) qui ont besoin d’un traitement que chez les personnes qui n’ont pas ce problème», explique John Liljestrand, l’un des chercheurs de l’étude.

Pour obtenir ces conclusions, les chercheurs ont fait appel à 508 patients avec un âge moyen de 62 ans, qui éprouvaient des symptômes cardiaques. Leurs artères coronaires ont été examinées à  l’aide d’une angiographie (imagerie médicale ciblant les vaisseaux sanguins). 33 % d’entre eux souffraient d’un syndrome coronarien aigu. Ensuite, un examen des dents de ces patients a révélé que 58 % d’entre eux souffraient d’une ou plusieurs lésions inflammatoires.

ATTENTION AUX CARIES 

La parodontite apicale peut parfois être causée par des caries ou des maladies parodontales. La gingivite par exemple, qui se traduit par une inflammation de la gencive, qui devient rouge foncé et saigne au moindre contact, est le premier stade de ces maladies parodontales. Ces pathologies favorisent l’apparition de nombreuses maladies chroniques comme le diabète ou les maladies cardiovasculaires, et elles sont peu étudiées…

Les chercheurs ont ainsi découvert que les infections de la racine de la dent provoquent un taux élevé d’anticorps, dû à  la présence de mauvaises bactéries.

«Cela montre que les infections buccales peuvent affecter d’autres parties du corps également», précisent-ils.

C’est pourquoi il est vivement recommandé de ne pas oublier de se brosser les dents deux fois minimum dans la journée, et d’aller consulter un dentiste au moins tous les ans. 

http://fr.canoe.ca/

7 réflexes pour prévenir la tendinite


Une tendinite, c’est douloureux, et tout le monde peut en faire un jour l’expérience. On peut toujours essayer de la prévenir, mais si cela échoue mieux vaut consulté
Nuage

 

7 réflexes pour prévenir la tendinite

 

Auteur:  Elena Bizzotto

    Douloureuses et handicapantes, les tendinites sont difficiles à soigner. La meilleure arme pour en venir à bout reste la prévention.

    Même si elles concernent principalement les sportifs, les tendinites peuvent toucher n’importe qui. Il suffit d’une mauvaise posture de travail ou de la répétition d’un mauvais geste pour provoquer des lésions douloureuses au niveau des tendons.

    « Constitué pour l’essentiel de fibres de collagène produites par des cellules spécialisées, le tendon est peu vascularisé, se régénère mal et vieillit assez vite. Des microtraumatismes ou des lésions plus étendues peuvent survenir s’il est trop sollicité. Sa cicatrisation lente – au moins trois mois – est perturbée par la répétition de lésions dont le cumul le fragilise », explique le docteur Hervé Bard, cité parLe Figaro.

    Le principal facteur de risque est l’âge, mais également le surpoids et certains médicaments. La bonne nouvelle est que certains gestes préventifs peuvent aider à anticiper et à limiter la douleur.

    Les habitudes au quotidien

  • Boire de l’eau tout au long de la journée pour limiter les risques de déshydratation ;

  • Veiller à son hygiène bucco-dentaire car les dents sont reliées au système nerveux et aux tendons et certaines infections peuvent provoquer des tendinites ;

  • Maintenir une bonne posture au travail, le dos droit et les pieds à plat, et utiliser éventuellement un appui-bras ergonomique pour soulager le poignet lorsqu’on travaille devant un ordinateur.

    La prévention pendant le sport

  • S’échauffer avant l’entraînement et s’étirer après ;

  • Prévoir le bon équipement : des chaussures adaptées pour les coureurs et un bon cordage pour les raquettes au tennis ;

  • Adapter l’intensité de l’effort, qui doit être progressif, et prévoir des temps de pause ;

  • En cas de douleur, s’arrêter immédiatement et se reposer pour éviter les blessures graves. Si la douleur ne passe pas, consulter un médecin avant de reprendre le sport

http://www.santemagazine.fr/

Parole d’enfant ► Les bisous


Les mamans aiment leurs enfants même s’ils sont tous barbouillés, et qu’ils ont mauvaise haleine …
Nuage

 

Les bisous

 

 

Maman raconte

Ce matin Mlle me regarde et me donne un bisou
– « Maman, je suis certaine que tu es ma maman »
–  » Ah oui, pourquoi ? »
– « Moi, je le sais, car tu me donnes des bisous avant que je me brosse les dents »

Ana-Jézabelle / 3 ans / Novembre 2015

Mâcher de la gomme pour se débarrasser de 100 millions de bactéries


Ceux qui aiment mâcher de la gomme auront une excellente raison de le faire. En effet, il semble que cela puisse faire partie de l’hygiène bucco-dentaire. Mais la brosse à dents et la soie dentaire restent toujours prioritaires
Nuage

 

Étude : Mâcher de la gomme pour se débarrasser de 100 millions de bactéries

 

Mâcher de la gomme pour se débarrasser de 100 millions de bactéries

Crédit photo : archives

Agence QMI

Mâcher de la gomme permettrait de nettoyer la bouche en capturant plus de 100 millions de bactéries, selon une étude néerlandaise.

Des chercheurs de l’Université de Groningue aux Pays-Bas ont constaté que mâcher de la gomme pendant 10 minutes permet de capturer jusqu’à 100 millions de bactéries, soit 10 % de la flore microbienne qui vit habituellement dans la salive.

Pour parvenir à ces conclusions, les scientifiques ont examiné au microscope électronique des gommes qui avaient été mâchées pour des périodes de 30 secondes à 10 minutes. Outre la quantité de bactéries piégées dans la gomme, ils ont aussi constaté que plus le temps de mastication est long et plus cela permet d’emprisonner des espèces de bactéries différentes.

Les bactéries étant la source de plusieurs problèmes buccodentaires comme les caries et les maladies parodontales, mâcher de la gomme serait donc une bonne façon de favoriser la santé buccale, à condition qu’elle soit sans sucre.

Les résultats de ces travaux ont été publiés dans la revue scientifique «PLoS ONE».

http://tvanouvelles.ca/

5 erreurs santé que nous commettons chaque jour


Des petites mauvaises habitudes que nous avons tous. En voici 5 allant du brossage de temps, a fenêtre d’auto baissée en ville, sécher le linge, les micro-ondes et le sommeil qui peut avoir des conséquences sur la santé
Nuage

 

5 erreurs santé que nous commettons chaque jour

 

Ce sont des petits gestes que nous effectuons chaque jour, sans se douter qu’il s’agit là de vraies erreurs santé.

 

Se brosser les dents juste après avoir mangé

 

Se brosser les dents juste après le petit déjeuner

© iStock

C’est un réflexe d’hygiène classique : se laver les dents après le petit-déjeuner. Nombreux sommes nous en effet à partir au bureau la bouche fraiche. Ce qui n’est pas forcément une bonne idée. Les fruits, jus de fruits et boissons acides comme le soda contiennent des acides puissants qui peuvent abîmer l’émail. Mieux vaut donc se rincer la bouche et attendre 30 minutes avant de passer au brossage. Il est également possible d’opter pour un chewing-gum sans sucre.

Rouler avec les fenêtres ouvertes

 

Ouvrir les fenêtres lorsque vous êtes au volant en ville n’est pas une bonne idée. En effet, selon une étude menée par l’Université de Californie, passer 6% de votre temps en voiture vitres ouvertes exposerait à 45% des polluants rencontrés en une journée. Mieux vaut donc laisser les vitres fermées. Dans la campagne en revanche, aucun problème : rien de tel pour conduire les cheveux au vent !

Étendre son linge à l’intérieur

 

Il est fréquent d’étendre son linge dans les lieux de vie pour le faire sécher. Une habitude à bannir. Le linge humide peut en effet augmenter l’humidité de la pièce, favorisant ainsi un environnement allergénique dans lequel les acariens et la moisissure peuvent proliférer, à des concentrations 300 fois plus hautes que les limites recommandées. Il est par exemple fréquent de retrouver l’Aspergillus fumigatus, un champignon responsable d’infections pulmonaires chez les personnes ayant un faible système immunitaire ou de difficultés respiratoires chez les asthmatiques. L’idéal est donc de faire sécher son linge au grand air. À défaut, placez-le tout simplement dans une pièce disposant d’un système de ventilation.

Réchauffer au micro-ondes un plat dans un contenu en plastique

 

Les matières plastiques contiennent des composés volatiles et plusieurs composants chimiques. Ils peuvent par exemple présenter des traces de bisphénol ou des phtalates qui agissent comme perturbateurs endocriniens et sont susceptibles d’être cancérigènes.  Pour éviter les déperditions dans vos aliments, transvasez tout simplement les barquettes de plats préparés et les contenants en plastique dans un autre en verre ou encore en céramique. A défaut, pour être sûr de son innocuité, un plat préparé doit porter la mention « microwave safe » ou le logo « micro-ondes « .

Lire ses mails avant de s’endormir

 

Voilà une bien mauvaise habitude qui perturbe les rythmes de sommeil. Pour privilégier un sommeil de qualité mieux vaut en effet couper son smartphone ou son ordinateur passé 21h. À savoir aussi : les écrans lumineux incitent à rester éveillé. Avant de s’endormir, coupez donc tous les écrans, télévision comprise et préférez un bon bouquin. Une vingtaine de minutes de lecture : il n’y a rien de tel pour dormir du sommeil du juste…

http://www.topsante.com/

Dents : ce qu’elles révèlent de votre santé !


Les dents peuvent être devenir des symptômes de certaines maladies. Il est donc important de prendre soin de nos dents. Une constante dans les recommandations est d’éviter les brosses à dents à poil dur
Nuage

Dents : ce qu’elles révèlent de votre santé !

 

Dents jaunes, grises, qui se déchaussent, gencives qui saignent… L’état de nos dents révèlent beaucoup de choses sur notre santé. Anémie, ostéoporose, manque de vitamines, diabète… Voici ce qu’elles vous disent.

Gencives qui saignent : une carence en vitamine C ?

Quand les gencives saignent fréquemment au brossage, sont enflammées, il s’agit souvent d’une gingivite. Il ne faut pas la prendre à la légère.

Pourquoi ?

« La gingivite est un signe précurseur du déchaussement dentaire » prévient le Dr Couzinou. A quoi est-elle due ? « Elle peut être d’origine bactérienne, provoquée par un mauvais brossage ou un brossage absent, une déficience en vitamines (C, B…), du stress… », indique par exemple le Dr Francis Mora, dentiste.

Que faire ? Le brossage des dents doit se faire après chaque repas, et avec une brosse à dents pas trop dure. Il est important de consulter rapidement un dentiste si vos gencives sont enflammées.  

Déchaussement de dents : gare aux microbes !

Le déchaussement des dents est une maladie inflammatoire d’origine infectieuse. Cela peut démarrer à l’âge adulte. Il faut être vigilant sur l’hygiène dentaire.

Pourquoi ?

« Le déchaussement est dû à des dépôts sur la gencive qui entraînent une inflammation. L’os qui tient la dent se rétracte », explique le Dr Christian Couzinou.

Derrière les dépôts se cachent des microbes, parfaitement bien identifiés, présents dans la plaque dentaire et la salive.

Que faire ? Le spécialiste recommande de se laver les dents après chaque repas, à l’intérieur et à l’extérieur des dents. Evitez aussi l’usage de brosses à dents trop dures qui agressent les gencives.

Dents grises : surveillez vos médicaments !

Avoir les dents grises n’a rien à avoir avec l’accumulation de dépôts sur l’émail des dents, comme c’est le cas quand elles sont jaunes.

Pourquoi ?

« La prise de médicaments comme les tétracyclines pendant la grossesse peut rendre les dents grises. Il peut aussi s’agir de dents non traitées ou dépulpées » prévient le Dr Francis Mora, dentiste.

Une teinte grise sur les dents peut aussi être naturelle.

« Quand on vieillit, l’émail s’use et est moins épais, les dents deviennent alors grises », ajoute le Dr Christian Couzinou, président du Conseil national de l’ordre des chirurgiens-dentistes.

Que faire ? Il est conseillé ici de ne pas utiliser de brosses à dents à poils durs. Sur l’emballage, privilégiez celle ayant un poil au 20/100e. N’arrêtez jamais un traitement médicamenteux sans avoir consulté votre médecin.

Perte des dents : gare à l’ostéoporose !

L’ostéoporose est une maladie qui affecte tous les os du corps, y compris ceux de la mâchoire. La conséquence : le déchaussement puis la perte des dents.

Pourquoi ? L’ostéoporose est associée à une diminution de la masse osseuse. En janvier 2007, le Pr Keith Horner et le Dr Hugh Devlin de l’université de Manchester se sont rendus compte qu’en mesurant l’épaisseur d’une partie de la mâchoire inférieure via l’utilisation de rayons X, il était possible de mieux dépister le risque d’ostéoporose (1).

Que faire ? Faire surveiller sa dentition une à deux fois par an et adopter une bonne hygiène buccale.

A noter : Les biphosphonates prescrits pour le traitement ou la prévention de fractures osseuses lors d’ostéoporose ont été associés à des cas d’ostéonécroses (mort des os de la mâchoire). Prévenez votre dentiste si vous en prenez.

(1) Bone, janvier 2007

Dents jaunes : méfiez-vous des dentifrices

Le jaunissement dentaire caractérise la formation de dépôts sur la surface des dents.

Pourquoi ?

« Plusieurs causes sont possibles : du tartre, le tabac, l’utilisation d’ antiseptiques locaux à base de chlorhexidine comme des bains de bouche,  des sprays et des dentifrices », indique le Dr Francis Mora, dentiste. Le consommation régulière de thé et de café peut également jaunir les dents.

Que faire ? Limiter l’usage de produits à base de chlorhexidine (regardez sur les étiquettes, sa présence y est indiquée), ainsi que la consommation de thé et de café. Quant au  tabac, pour toutes les raisons que l’on connaît, il est fortement recommandé d’arrêter de le fumer.

Gencives blanches : un signe d’anémie

Des gencives blanches peuvent être le signe d’une anémie.

Pourquoi ? C’est l’hémoglobine qui donne la couleur rouge au sang et la couleur rosée au niveau de la peau et des muqueuses. Or, en cas d’anémie, il y a une importante diminution du taux d’hémoglobine dans le sang, d’où la pâleur.

Que faire ? Si vous constatez que vos gencives sont blanches, et plus généralement vos lèvres, votre visage, que vous êtes fatigué même lorsque vous ne faites aucun effort, et ce de façon persistante, consultez votre médecin.

Stries sur les dents : changez de brosse à dents !

Nous sommes nombreux à remarquer des stries sur nos dents.

Pourquoi ?

« Il peut s’agir d’un défaut de la dent, mais le plus souvent le responsable est la brosse à dents trop dure », explique le Dr Christian Couzinou, chirurgien-dentiste.

Que faire ? Changez de brosse à dents pour une plus souple. Dans tous les cas, se laver les dents après chaque repas et consulter un dentiste une à deux fois par an.

Parodontite : des bactéries à risque pour votre coeur

La parodontite toucherait 10 à 20% de la population. Causée par la présence de bactéries, elle aboutie à la destruction de l’os qui soutient la dent. Elle ne doit pas être négligée car elle peut avoir de graves complications.

Pourquoi ?

« On s’est aperçu que dans les caillots responsables d’infarctus ou d’accidents vasculaires cérébraux, on retrouvait des microbes provenant des parodontes », prévient le Dr Couzinou.

De plus, une parodontite peut déséquilibrer un diabète et inversement, être le signe d’un diabète déséquilibré (trop de sucres dans le sang fragilise le parodonte).

Que faire ? Une parodontite est souvent indolore. Il est ainsi essentiel de consulter un dentiste une à deux fois par an pour surveiller. Avoir une bonne hygiène buccale (brossage des dents après chaque repas…) et de vie (pas de tabac, moins de stress) participe à la prévention de cette maladie.

Email des dents usé : un trouble alimentaire ?

Les désordres alimentaires comme la boulimie et l’anorexie peuvent abîmer les dents. Notamment, user l’émail.

Pourquoi ? L’acidité des vomissements répétés use l’émail des dents qui peut disparaître totalement, les dents prenant alors une couleur jaune et présentant une sensibilité accrue au froid et au chaud.

Que faire ? Déjà, éviter le brossage des dents après les vomissements qui ne font qu’aggraver les dégâts sur l’émail. Et plutôt rincer la bouche avec de l’eau. Ensuite, en parler au médecin traitant ou aux autres professionnels de santé (dentistes, psychologues…).

Sources

Remerciements aux Drs Francis Mora et Christian Couzinou pour leurs témoignages.

http://www.medisite.fr/

Le lien inattendu entre le brossage des dents et l’arthrite


Avant on accordait une attention aux dents pour pouvoir les garder longtemps. Aujourd’hui, c’est beaucoup plus que la santé dentaire, c’est aussi la santé en générale
Nuage

 

Le lien inattendu entre le brossage des dents et l’arthrite

 

Des chercheurs du Kentucky mettent en évidence l’intérêt du brossage des dents pour lutter contre l’arthrite.

Encore une bonne raison d’être attentif à son hygiène dentaire. D’après des scientifiques américains, se brosser les dents régulièrement et correctement préviendrait l’apparition de l’arthrite.

Pourquoi ?

 Parce que le brossage empêche le développement de certaines bactéries qui attaquent les gencives et les abîment. Ces bactéries appelées « porphyromonas gingivalis » produisent une enzyme unique qui réagit avec certaines protéines. Le corps identifie ces protéines comme des intrus et une attaque immunitaire se déclenche. Chez des patients atteints de polyarthrite rhumatoide, les chercheurs ont remarqué que cette attaque était responsable d’une inflammation chronique avec destruction du cartilage des articulations.

L’hygiène dentaire semble donc importante dans la lutte contre l’arthrite mais aussi dans sa prévention. Les personnes souffrant de maladies parodontales (touchant les gencives) ont plus de risque de souffrir de polyarthrite rhumatoide.

Source : Dailymail et Plos Pathogens.

http://www.medisite.fr/