Comment la langue de cette femme est-elle devenue noire ?


Avoir une langue noire et qui semble en plus poilu cela doit être paniquant. En fait, ce ne sont pas des poils mais bon … Heureusement, ce n’est pas grave, mais simplement un effet secondaire des antibiotiques ou des antipsychotiques
Nuage

 

 

Comment la langue de cette femme est-elle devenue noire ?

 

langue noire

Un rare cas de « langue velue noire » enregistré aux États-Unis. Crédits : The New England Journal of Medicine

par Brice Louvet

Il peut arriver, dans des cas extrêmement rares, que votre langue tourne au noir. La maladie, appelée langue noire chevelue, est un effet secondaire indésirable de certains antibiotiques.

Le docteur Yasir Hamad, de l’Université de Washington à St Louis, a peut-être dix années de carrière derrière lui, mais il n’avait jamais rien vu de tel. Une femme de 55 ans, hospitalisée il y a quelques semaines suite à un grave accident de voiture qui lui a sectionné les deux jambes, a été placée sous antibiotiques à large spectre (minocycline) pour traiter les infections inhérentes à ses blessures. Une semaine plus tard, elle a commencé à se sentir nauséeuse, et sa langue est devenue toute noire.

Que s’est-il alors passé ? La langue noire chevelue n’est en fait pas recouverte de poils. Nous avons tous sur notre langue des petites bosses – des papilles filiformes – qui ne sont rien d’autre que nos papilles gustatives. Il peut alors arriver, si vous êtes placé·e sous antibiotiques ou antipsychotiques, que votre langue réagisse en faisant grossir vos papilles. Celles-ci capturent alors de petits morceaux de nourriture, ce qui permet aux microbes de proliférer. D’où la décoloration.

Si l’effet secondaire est peu commun, il est inoffensif. La maladie peut également être liée au tabagisme, ou à une mauvaise hygiène buccale.

« Aussi effrayant que cela puisse paraître, c’est en fait réversible », rassure le médecin dans le rapport publié dans The New England Journal of Medicine.

Quatre semaines après avoir changé de traitement, la langue de la patiente a en effet retrouvé sa teinte normale.

« Vous pouvez diagnostiquer beaucoup de choses, simplement en regardant la bouche, note médecin. C’est la leçon : ne ratez pas cette partie du corps lorsque vous examinez un patient ».

Source

https://sciencepost.fr/

PERLÈCHE: UNE INFECTION AU COIN DES LÈVRES


Vous connaissez les petits bobos que de temps a autres certaines personnes ont sur le coin des lèvres … et bien cela porte un nom précis et généralement anodin,.. Cependant, il est important de soignés cette petite infection
Nuage

 

PERLÈCHE: UNE INFECTION AU COIN DES LÈVRES

 

 

Des gerçures, rougeurs, plaies aux commissures des lèvres?

La perlèche est une invasion de ces petits plis par des champignons ou des bactéries.

Causes, conséquences et solutions à la perlèche, en hiver ou toute l’année

La perlèche, c’est quoi?

La perlèche est le signe d’une colonisation des commissures des lèvres, petits plis au coin de la bouche, par des champignons ou bactéries.

Le résultat est inesthétique et souvent douloureux: la perlèche cause rougeurs, douleur, crevasses, gerçures, croûtes, voire ulcères dans les cas les plus sérieux.

Les germes les plus souvent incriminés sont:

  • Un champignon nommé candida (c’est pourquoi on dit souvent que la perlèche est une candidose).
  • Le staphylocoque doré, une bactérie.
La perlèche, un problème de peau

Pour que les microbes envahissent la peau des commissures des lèvres, il faut en général que l’épiderme soit fragilisé par un ou plusieurs facteurs:

  • Une sécheresse excessive de la peau, naturelle ou provoquée par des médicaments.
  • Au contraire, une humidité permanente liée à la présence de salive – chez les nourrissons qui ont une tétine en bouche toute la journée, ou les personnes qui se lèchent très fréquemment les lèvres.
  • Un affaissement des plis de la bouche, qui entraîne des frottements de la peau.
    Cet affaissement peut notamment être dû à l’âge, ou à une prothèse dentaire inadaptée.
  • Une acidité excessive de la salive, en cas de reflux gastro-oesophagien.
  • La présence de crevasses ou gerçures dues au froid.

Des visites chez le dentiste à répétition, qui se traduisent par de longues périodes où la bouche est grande ouverte, peuvent aussi agresser les commissures des lèvres. Et donc favoriser laperlèche!

La perlèche, des microbes au rendez-vous

Une peau fragile ne suffit pas à entraîner la perlèche.

Il faut aussi la présence de microbes, en grand nombre. Ce phénomène a lui aussi ses explications:

  • Mauvaise hygiène de la bouche par exemple.
  • Faiblesse du système immunitaire (la perlèche accompagne fréquemment la prise de médicaments immunomodulateurs ou les carences en vitamine, par exemple).
Comment traiter la perlèche?

Le traitement de la perlèche est généralement simple.

  • Dans les cas de perlèche débutante et sans gravité, des conseils d’hygiène peuvent suffire: hydrater la peau et adopter une hygiène buccale impeccable.
  • Si le problème est déjà bien installé, un médecin peut donner des médicaments contre la perlèche: crèmes antibiotiques, également hydratantes, ou antimycotique selon le germe en cause.
  • Sur le plus long terme, naturellement, il faut veiller à éliminer les facteurs de perlèche pour qu’elle ne réapparaisse pas.

Il peut être très difficile de se débarrasser d’une perlèche si le système immunitaire est très diminué, dans les cas de SIDA ou de syphilis par exemple.

Les traitements doivent alors être beaucoup plus agressifs.

http://www.e-sante.be