Pourquoi mon chien a-t-il des nœuds ?


Les chiens peuvent avoir des noeuds dans leur poils, plutôt dans leur sous-poils. Le brossage régulier est un bon moyen pour prévenir ce genre de noeud
Nuage

 

Pourquoi mon chien a-t-il des nœuds ?

 

brosse chien furminator

    Démêler le pelage de son chien est rarement une partie de plaisir… a fortiori quand l’animal en question ne se montre pas très coopératif. Mais connaissez-vous vraiment l’origine de ces nœuds ?

    Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les nœuds ne se forment généralement pas dans le poil (sauf pour les chiens aux poils vraiment longs) mais dans… le sous-poil.

    Le sous-poil, qu’est-ce que c’est ?

    La fourrure du chien est constituée de deux composants :

  • Le « poil de couverture » ou « jarres », qui est d’une longueur variable, d’une densité moyenne, généralement lisse, brillant et imperméable.

  • Le « sous-poil » est un court duvet, laineux et se situe sous le poil. Sa couleur est plus claire, il est plus dense et perméable. En revanche, c’est un bon rempart contre les poussières, l’eau et les saletés.

Le sous-poil forme des bourres !

Lorsque votre chien a le poil emmêlé, c’est généralement son sous-poil qui en est la cause. Certaines parties de son corps sont particulièrement sujettes aux nœuds : l’arrière des oreilles, les joues, sous le cou, les aisselles, la culotte, la queue, le ventre, l’intérieur des pattes…

Comment lutter contre les nœuds ?

La meilleure façon de lutter contre les nœuds est tout simplement de les prévenir. Il est conseillé de brosser régulièrement son chien, au moins une fois par semaine, mais plus souvent si sa fourrure le nécessite. C’est un entretien indispensable auquel il vaut mieux habituer son chien dès son plus jeune âge : plus il sera habitué à être brossé, plus ce soin sera facile à lui prodiguer… voire agréable !

Le brossage est aussi une question d’hygiène : c’est à cette occasion que l’on peut remarquer les plaies, infections sur la peau de votre chien ou encore les parasites que vous allez retrouver dans son pelage.

Pour démêler les poils de son chien, il faut l’outil adéquat !

Pour bien brosser son chien, encore faut-il avoir les bons outils. La brosse Furminator est idéale : elle possède une tête en acier inoxydable conçue pour pénétrer facilement dans le pelage du chien sans lui faire mal, et retirer ainsi poils morts et sous-poils tout en douceur. Pour vous, c’est tout aussi simple : dotée d’un bouton-poussoir, la brosse Furminator vous permet de brosser sans effort. Il existe différents modèles adaptés toutes les tailles de chien. Elle est un accessoire efficace pour prendre soin de votre chien tout en partageant un moment de complicité !

https://wamiz.com/

Pourquoi les chats se lèchent-ils autant ?


Les chats font leur toilette très souvent, mais ils ne le font pas par habitude, mais bien par ce que c’est nécessaire pour eux
Nuage

 

Pourquoi les chats se lèchent-ils autant ?

 

La langue râpeuse du chat lui permet d'avoir une meilleure hygiène de son pelage. ©Gérard Rollando / Photononstop / AFP

La langue râpeuse du chat lui permet d’avoir une meilleure hygiène de son pelage. ©Gérard Rollando / Photononstop / AFP

Par Morgane Kergoat

Même quand ils ne sont pas sales, les chats passent un temps fou à lécher leur pelage. Des vétérinaires expliquent, les raisons d’un tel comportement.

 

HYGIÈNE. Après la sieste, l’activité principale du chat pourrait bien être la toilette. La plupart de nos compagnons félins passent en effet beaucoup de temps à prendre soin de leur pelage. Et ce notamment quand ils ne sont pas vraiment sales (d’ailleurs un chat trop sale ne fera pas sa toilette).

Il faut dire que ces animaux, dont la souplesse est sans conteste, ont la particularité de pouvoir atteindre quasiment presque toutes les parties de leur corps avec leur langue (tête et cou excepté). Mais ce n’est pas uniquement parce qu’ils peuvent se lécher (presque) partout que les chats s’adonnent longuement à cette activité. Voici les explications de trois vétérinaires comportementalistes, présentée à la Cité des Sciences et de l’Industrie de Paris dans le cadre de Chiens & chats, l’expo, que Sciences et Avenir a visité pour vous.

La langue des chats est râpeuse ; elle agit comme un peigne, c’est-à-dire qu’elle démêle le pelage et retire le poil mort.

« Cela leur permet une meilleure synthèse de la vitamine D quand ils s’exposent au soleil », explique Thierry Bedossa, vétérinaire et comportementaliste.

Seul inconvénient : le chat ne digère pas ces « boules de poils ». Il doit les régurgiter (d’où la nécessité de pouvoir se purger, notamment en mangeant de l’herbe), sous peine de voir son appareil digestif obstrué. C’est pourquoi il ne faut pas hésiter à aider son chat en le brossant régulièrement, comm eSciences et Avenir l’expliquait dans un précédant article.

En plus de l’entretien du poil, la toilette « contribue aussi à la sécrétion d’endorphine », ajoute Anne-Claire Gagnon, également vétérinaire comportementaliste spécialiste des chats. 

L’éthologue Bertrand Deputte fait quant à lui l’hypothèse que ce léchage est aussi une façon d’absorber les odeurs déposées par l’environnement (notamment par les mains humains lors des caresses !). Une sorte de « reset » olfactif (remise à zéro), qui permet au chat de remettre son odeur personnelle.

http://www.sciencesetavenir.fr/