Sept chiots affamés découverts sur une île du Manitoba


Des chiots de 4 mois, affamés et effrayées retrouver sur une île déserte, et semble t’il qu’ils sont sur cette île depuis plusieurs semaines. On peut présumer qu’ils ont été abandonnés sans ressources pour se nourrir. Au moins, ils sont sauvés et ils se portent bien.
Nuage

 

Sept chiots affamés découverts sur une île du Manitoba

 

La portée est aujourd'hui hors de danger: les... (PHOTO AFP)

La portée est aujourd’hui hors de danger: les chiots mangent, boivent de l’eau, s’amusent avec des jouets et se familiarisent avec leurs sauveteurs.

Agence France-Presse

Sept chiots affamés, livrés à eux-mêmes sur une petite île déserte au nord de Winnipeg, au Manitoba, ont été découverts par hasard par des plaisanciers et devraient être récupérés en fin de semaine pour être adoptés.

Les jeunes chiens, quatre mâles et trois femelles âgés d’environ quatre mois, se sont retrouvés pour une raison inconnue sur une petite île inhabitée située dans la région de Cross Lake, à environ 500 km au nord de Winnipeg.

En début de semaine, deux hommes passant non loin en bateau avaient été intrigués par des cris d’animaux provenant de l’île la nuit tombée, explique la directrice d’un refuge pour animaux de Winnipeg, Deb Vandekerkhove.

«Ils ont aperçu des silhouettes sombres sur l’île et ils ont pensé que c’était peut-être des loups qui se battaient», a-t-elle raconté. «Le lendemain matin, ils y sont allés en bateau et ont trouvé les sept chiots (…) Ils leur ont donné la nourriture qu’ils avaient avec eux et ont contacté un refuge des environs».

Les deux plaisanciers ont apporté une vieille niche sur l’île, pour que les chiots puissent s’abriter, ainsi que de la nourriture.

Mme Vandekerkhove a prévu de se rendre sur place vendredi et de ramener à la civilisation les jeunes chiots, sans doute un croisement entre des labradors et des huskys.

Après quelques semaines de remise en forme, les rescapés seront proposés à l’adoption au refuge de Winnipeg.

«Apparemment, ils étaient seuls sur cette île depuis plusieurs semaines», a expliqué la responsable. «Ils sont vraiment très mignons, avec des poils ébouriffés sur la tête, mais ils étaient affamés, ils ont la peau sur les os et ils ont été terrifiés en voyant des humains».

La portée est aujourd’hui hors de danger: les chiots mangent, boivent de l’eau, s’amusent avec des jouets et se familiarisent avec leurs sauveteurs.

http://www.lapresse.ca/

Par parce qu’ils sont des chiens qu’ils n’ont peur de rien


La plupart sont des chiens dans la moyenne ou de gros chiens, et tous ont une peur de quelque chose, que ce soit un chat, l’aspirateur, un oiseau, le vétérinaire, … Leur peur est incontrôlable.
Nuage

 

Par parce qu’ils sont des chiens qu’ils n’ont peur de rien

Les Jack Russel sont connus pour être des tornades, donc vous cacher est la meilleure chose que vous pouvez faire !

Le robot qui aspire la poussière est l’ennemi numéro 1 des chiens.

« Mon chien de 40 kg a peur du chaton de 600 grammes. »

« Une souris est entrée dans la maison…. ».

« A l’aide, les petits monstres sont à mes trousses !

Peur….. Pas du tout.

C’est de la haute trahison : il lui a dit qu’ils iraient au parc, au lieu de cela il l’a amené chez le vétérinaire !

Tout le monde n’aime pas voler….

Elle ne pourra jamais surmonter un tel traumatisme…..

Et vous, tu n’avez pas peur de votre anniversaire ?

Quand vous profitez de la bonté de vos maîtres…..

L’expression de ce chien en dit long sur la façon de conduire de son maître…..

Vont-ils faire la paix avec l’aspirateur ?

Avoir pratiquement peur de tout…..

Un câlin pour surmonter le traumatisme du bruit de l’aspirateur.

Au magasin d’animaux de compagnie….. Il y avait trop d’animaux, et ce chiot est monté sur la dernière étagère.

Trop, trop de feuilles qui bougent…..

« Et dois-je partager ma niche avec lui ?

Vérifier qu’il n’y a plus de danger…..

Un vrai bunker !

Si personne n’enlève l’aspirateur, il n’ira pas au-delà de cette étape

Premier voyage en voiture : effrayant !

« J’ai dû consoler mon chien de 90 kg parce qu’il était effrayé par le bruit de la tronçonneuse dans le jardin.

« Eloignez cet oiseau de moi !

De quoi a-t-il peur ?

Ce petit ici a peur du couloir…….

Une autre victime de l’aspirateur…

http://www.regardecettevideo.fr/

Une femme confronte son chien à propos d’une chaussure manquante


Sa maîtresse n’était pas dupe… Elle savait très bien qu’Azlan était le seul et unique responsable de ce crime! Elle a donc insisté auprès de son chien pour qu’il lui ramène ce qu’il lui avait dérobé. Azlan regarde ensuite la chaussure restante comme s’il ne l’avait jamais vue auparavant ! Le chien fini par aller chercher l’autre soulier d’un air tout piteux
Nuage

 

Une femme confronte son chien à propos d’une chaussure manquante

 

Les manteaux pour chiens, ridicules ou indispensables?


Personnellement, je n’aime pas trop l’habillage des chiens avec manteau et bottes. Cependant, certaines races de chiens plus petits, moins poilus ont besoin d’une couche supplémentaire pour affronter les grands froids.
Nuage

 

Les manteaux pour chiens, ridicules ou indispensables?

 

Flickr / istolethetv

Flickr / istolethetv

Eleanor Cummins  traduit par Peggy Sastre

Pour certaines races, une ou deux couches supplémentaires peuvent effectivement être bonnes pour leur santé.

Une promenade dans les rues de New York en décembre est une expérience à nulle autre pareille –les lumières de Noël, les tas de neige sale, les stands éphémères de sapins. Cette semaine, j’ai même croisé un pit-bull avec une écharpe. Tout en muscles, l’animal naviguait fièrement entre les plaques de verglas, sans avoir à l’évidence conscience du ridicule du bout de laine grise que ses propriétaires avaient noué autour de son cou. Dans le même quartier, j’allais apercevoir des chiens en doudoune, en ciré jaune avec des bottes assorties et même en gilet à col bénitier.

Bien sûr, ces choix relèvent de choix esthétiques, concrétisés par de solides comptes en banque, mais de nombreux propriétaires de chiens avancent que ces habits ne sont pas là que pour la rigolade –ils seraient essentiels à la santé de leur compagnon à quatre pattes. Ce qui est assez étrange comme idée, vu que nous parlons d’animaux. Sauf s’il leur venait subitement des pouces opposables, jamais des chiens ne pourraient se confectionner des vêtements, alors comment peuvent-ils leur être essentiels? La chose est encore plus bizarre lorsque vous vous rappelez que les chiens descendent du loup, cette créature majestueuse qui peut tolérer une amplitude thermique des plus conséquentes, allant des températures arctiques frôlant les -55°C à la canicule désertique et ses 50°C. Difficile d’imaginer les loups géants de Game of Thrones dans des combinaisons médicalement recommandées.

Eux-aussi subissent le froid

Difficile à imaginer, certes. Mais pour envisager scientifiquement la réponse à cette question, qu’on se rappelle aussi qu’il y a entre 10.000 et 30.000 ans, les humains ont domestiqué le loup, sans doute en gratifiant sa loyauté par des bouts de barbaque. Au fil du temps, les loups se sont mollifiés –jusqu’à en devenir le meilleur ami de l’homme. Une évolution au coût énorme: ces grosses et résistantes bestioles sont devenues, par le pouvoir de la sélection humaine, les trucs mignons, débonnaires et relativement geignards que nous connaissons aujourd’hui. Après des millénaires de manipulation, le loup originel aura été transformé en 300 espèces distinctes de chiens. Certaines, comme le digne husky sibérien ou l’adorable samoyède sont toujours, grâce à leur épaisse fourrure, tels des coqs en pâtes dans des environnements glacials. Mais d’autres, comme les chiens chinois à crête, sont peu ou prou nus. Probablement dérivés du chien nu africain, ils sont devenus des créatures aussi extrêmement fragiles que bizarrement peignées. Et même les chiens intermédiaires peuvent avoir du mal dans le froid –leurs petits ou gros manteaux ne sont pas de trop quand le mercure descend en piqué.

Si les chiens divergent en apparence, leur température corporelle demeure étonnamment identique: selon l’American Kennel Club, la température d’un chien varie entre 38,3°C et 39,2°C. Bien sûr, difficile de garder un husky sibérien ou un chien chinois à crête dans ce cocon douillet. À moins que vous viviez dans le cercle polaire, les huskies ont besoin de petites attentions pour survivre à l’été –de l’eau en quantité et une maison climatisée. De même, il est peu probable que des chiens nus livrés à eux-mêmes puissent passer l’hiver new-yorkais. La plupart des chiens n’auront pas de problème aux alentours de 5°C, du moins le temps d’une promenade. Mais en-dessous de 0°C, les choses peuvent se compliquer.

Les huskies gambaderont joyeusement, mais les chiens plus menus ou moins densément poilus pourraient souffrir d’hypothermie ou d’engelures, surtout s’ils sont mouillés ou restent longtemps à l’extérieur. Si la plupart des chiens feront leur promenade hivernale sans souci, la situation est suffisamment préoccupante pour que les experts recommandent effectivement quelques couches supplémentaires pour les races les plus fragiles.

Les bottes ont aussi leur utilité

De fait, certains toutous ne seront pas contre une écharpe bien épaisse ou, si vous ne pouvez vraiment pas faire autrement, un gilet en mérinos. Et même s’il peut être pénible de voir des descendants du loup des steppes se trimbaler avec des petits bouts de plastique aux pattes, les bottes pour chien ont aussi leur utilité. Dans les villes qui salent leurs routes et leurs trottoirs en hiver, la chose est même nécessaire: les produits chimiques utilisés par les services de voirie peuvent être toxiques pour les chiens et leur abîmer les pattes. Si vous vivez dans une ville qui utilise de tels produits, une fois rentré au chaud, il est probable que votre chien se lèche les coussinets et ingère des sels potentiellement dangereux pour sa santé. S’il ne tombera pas malade à coup sûr, c’est un risque que peu de propriétaires de chien ont envie de prendre.

J’ai toujours des doutes sur la morsure que le froid peut provoquer sur la plupart des chiens, mais il me faut admettre que pour les plus fragiles, les vêtements d’hiver peuvent être recommandés. Reste qu’en me baladant dans New York, je ne peux m’empêcher de songer à ce que nous avons fait à ces pauvres bêtes. Avant que les humains ne les sélectionnent pour en faire des races de diverses formes et tailles, et leur fourrent des petits manteaux sur le dos, les chiens étaient des créatures indépendantes, autonomes et même redoutables. Aujourd’hui, ce ne sont plus que des accessoires de mode à poils.

http://www.slate.fr

Ce chien s’évade de chez le vétérinaire et libère ses congénères !


Même chez les vétérinaires, une caméra de surveillance est utile pour ceux qui veulent entrer par infraction et peut voir aussi des évasions. Un Husky sibérien en Chine s’est libéré de sa cage et a libéré ses copains canins
Nuage

 

Ce chien s’évade de chez le vétérinaire et libère ses congénères !