Maine A lobster beyond the real


Il semble qu’il y a une chance sur 2 millions en Amérique du Nord, alors qu’en juin 2013 en Nouvelle-Écosse un homard bleu avait aussi été péché. Cette couleur quoique spécial n’est pas du a une modification génétique mais bien naturelle, et c’est aussi pour eux une protection pour ne pas finir dans une assiette
Nuage

 

Maine
A lobster beyond the real

(Crédit photo: courtoisie)

Des pêcheurs du Maine ont fait toute une prise, samedi matin. Jay LaPlante et sa bande ont attrapé un homard bleu près de Scarborough.

Jay LaPlante et sa fille Meghan sortaient leurs cages à homards de l’eau lorsque l’adolescente a vu le surprenant homard de deux livres.

C’était la première fois de leur vie que ces pêcheurs professionnels rencontraient un tel crustacé.

Meghan a nommé le homard «Skyler» et a confirmé à la chaîne WCSH6 que l’animal ne serait pas dans son assiette à l’heure du souper.

L’adolescente a plutôt décidé de donner sa précieuse prise à l’aquarium du Maine.

Selon le personnel de l’aquarium, Skyler aura beaucoup d’amis comme lui. Trois autres crustacés bleus et un orange vivent à l’aquarium du Maine.

http://tvanouvelles.ca

Bleu comme … un homard


Un défaut génétique qui donne une couleur particulière au homard. Cette couleur bleue est très rare mais il faut avouer que cela lui donne une belle allure.
Nuage

 

Bleu comme … un homard

 

Et oui, les homards bleus existent pour vrai et ils ne sont pas modifiés génétiquement  . Mais les chances d’en attraper un exemplaire en Amérique du Nord sont de 1 sur 2 millions.

Et pourtant, vendredi passé, un pêcheur de la Nouvelle Écosse a capturé un homard bleu, qu’il a ensuite remis dans l’eau car il était trop petit pour être gardé.

Quelques photos sont la preuve que la prise inusitée a effectivement eu lieu.

Le pigment de base du homard est l’astaxantine, une protéine de couleur rouge orangé, très près du carotène. Le homard vivant prend normalement une couleur vert foncé produite par le mélange de plusieurs autres protéines qui viennent se greffer à l’astaxantine.

La coloration bleue est causée par un défaut génétique qui produit une quantité excessive d’une de ces protéines.

http://www.soscuisine.com/fr