Une Terre-Neuvienne met en garde les voyageurs contre la « maladie des cavernes »


Généralement, quand on part en voyage, c’est bien pour en profiter et amener des souvenirs plein la tête, et non une maladie qui n’est pas connue au pays. Une Canadienne a été exposé a des déchets d’oiseaux dont des chauves-souris et est revenu au pays avec plusieurs symptômes. Heureusement pour elle, les médecins ont pu diagnostiquer la maladie des cavernes et des traitements existent
Nuage


Une Terre-Neuvienne met en garde les voyageurs contre la « maladie des cavernes »


Terri Murphy.

Terri Murphy a contracté la « maladie des cavernes » durant un voyage à Cuba.

PHOTO : RADIO-CANADA

  • Radio-Canada

    Lorsque Terri Murphy a gagné un voyage pour Cuba le mois dernier, elle s’attendait à revenir chez elle en pleine forme après un séjour dans le Sud.

    La mère de 34 ans, qui vit à Terre-Neuve-et-Labrador, a plutôt été victime de symptômes très sévères et étranges.

    Même les médecins n’ont pas été en mesure de savoir ce qui n’allait pas avec son état, dans un premier temps.

    Je n’étais juste pas capable de reprendre mon souffle. Ça m’épuisait au point où je n’avais plus de respiration, a affirmé Terri Murphy, avec une voix toujours rocailleuse.

    Son médecin lui a prescrit des antibiotiques, mais Mme Murphy n’avait finalement pas une simple infection. D’autres tests ont révélé que la Canadienne avait un tissu pulmonaire endommagé.

    Quelques symptômes ressemblaient à un cancer. Ils n’avaient jamais vu certaines de mes infections auparavant. Terri Murphy

    Ils n’étaient pas certains. Mais quand quelqu’un entend cancer, il n’entend rien d’autre, ajoute-t-elle.

    Mme Murphy mentionne que d’autres voyageurs sont allés en excursion dans la même caverne de Varadero et qu’ils ont contracté la même maladie qu’elle.

    Les médecins ont finalement trouvé que la mère de famille n’avait pas un cancer, mais souffrait d’histoplasmose, mieux connue sous le nom de « maladie des cavernes ».

    Il s’agit d’une infection contractée par l’inhalation de spores qui contiennent beaucoup de déchets d’oiseaux et de chauves-souris. Le tout peut causer des douleurs à la poitrine, des essoufflements, de la fièvre, de la toux et des maux de tête.

    L’histoplasmose n’est pas contagieuse et des traitements existent pour en guérir.

    Terri Murphy, qui récupère encore de sa maladie, souhaite que son histoire puisse sensibiliser les voyageurs à la « maladie des cavernes ».

    D’après les informations de CBC.

    https://ici.radio-canada.ca/