La dernière heure du changement d’heure aurait-elle sonné?


L’Europe a changer d,heure, la semaine dernière, Cette nuit, c’est à notre tour de reculer les aiguilles des horloges. L’an dernier, j’ai eu beaucoup de mal de me remettre de reculer d’heure. Il semble que beaucoup d’endroit on pense sérieusement à arrêter ce manège, même ici au Canada. Reste à savoir si l’heure d’été ou d’hiver est mieux. Comme la majorité, je préfère que l’on reste à l’heure d’été, étant donné qu’on est beaucoup plus souvent dehors à la belle saison.

Nuage


La dernière heure du changement d’heure aurait-elle sonné?

Une petite fille fait tourner l'aiguille d'une horloge surdimensionnée.

Dans la nuit de samedi à dimanche, ce sera le retour à l’heure normale.

PHOTO : ISTOCK / MAGDA_ISTOCK

Marie-France Bélanger

Dans la nuit de samedi à dimanche, ce sera le retour à l’heure normale. La vaste majorité des Canadiens auront donc, en principe, une heure de sommeil de plus.

Mais selon la Société canadienne du sommeil, qui réunit chercheurs et cliniciens, le changement d’heure, tant à l’automne qu’au printemps, n’est pas désirable.

Ce que la science nous dit à propos du changement d’heure, si l’on regarde du strict point de vue du sommeil, c’est qu’il n’y a rien de bon! Il n’y a rien qui améliore notre santé, ça, c’est certain, explique Roger Godbout, membre actif de l’organisation et directeur du Laboratoire et de la clinique du sommeil de l’Hôpital en santé mentale Rivière-des-Prairies à Montréal.

Un Canadien sur trois se plaint de mal dormir. Dans un tel contexte, il serait indiqué de mettre fin au changement d’heure, qui perturbe le sommeil des tout-petits et des personnes qui ont un horaire rigide, précise le chercheur.

Heure d’été ou heure normale?

En supposant que l’on mette fin au changement d’heure, faudrait-il adopter l’heure avancée, aussi appelée heure d’été, ou l’heure normale? Pour l’instant, la science ignore laquelle des deux options est la meilleure. Des études sont nécessaires pour documenter la question.

La Société canadienne du sommeil n’est pas la seule à réclamer la fin du changement d’heure. La Colombie-Britannique veut mettre fin à cette pratique. Selon un récent sondage, le maintien de l’heure avancée de manière permanente récolte l’appui de plus de 90 % des Britanno-Colombiens.

Par ailleurs, aux États-Unis, de nombreux États souhaitent également maintenir l’heure avancée de manière permanente, ce qui donne lieu à des débats. D’un côté, l’industrie récréotouristique, comme les propriétaires de terrains de golf, qui aimerait bien profiter d’une heure de plus de luminosité en fin de journée. De l’autre, des groupes de citoyens qui sont inquiets devant les dangers potentiels des matins sombres, entre autres pour les écoliers.

Le changement d’heure dans le monde – quelques faits

Environ 70 pays changeraient d’heure durant l’année. Le Parlement européen s’est prononcé en faveur de la fin du changement d’heure d’ici 2021.

La Saskatchewan ne change jamais d’heure.

Aux États-Unis, au moins 30 États ont déposé un projet de loi pour mettre fin au changement d’heure ou étudier ses effets.

Une pratique d’une autre époque

C’est lors de la Première Guerre mondiale que le changement d’heure est véritablement implanté dans l’espoir d’économiser l’énergie.

Parce que l’éclairage, ça coûte cher, souligne le directeur scientifique de l’Observatoire des sciences et des technologies, Yves Gingras.

Aujourd’hui, il n’est plus certain qu’économiquement ça vaut la peine sur le plan purement énergétique. Il n’y a aucune raison de changer l’heure aujourd’hui. C’est qu’on l’a toujours fait comme ça. Donc là, on a un très bel exemple d’une inertie sociale Yves Gingras

Vérification auprès d’Hydro-Québec : le changement d’heure a des effets négligeables sur la consommation d’énergie des abonnés.

https://ici.radio-canada.ca/

Heure avancée: une incidence sur le quotidien de la plupart des Québécois


La nuit du 11 ou 12 mars, nous serons à l’heure d’été au Québec. Une perte de sommeil d’heure si on ne se prépare pas à l’avance. Je crois aussi que c’est difficile quand la température à cette époque de l’année est changeante : pluie, neige, verglas, froid, douceur etc… peuvent aussi être des facteurs importants
Nuage

 

Heure avancée: une incidence sur le quotidien de la plupart des Québécois

 

Le passage à l'heure avancée, prévu dans la nuit de samedi à dimanche,... (Photothèque La Presse)

PHOTOTHÈQUE LA PRESSE

 

La Presse Canadienne

Le passage à l’heure avancée, prévu dans la nuit de samedi à dimanche, perturbera la plupart des Québécois, révèle un sondage Léger.

À la suite du changement d’heure printanier, plus d’un Québécois sur cinq constate une baisse de son niveau d’énergie, tandis que 13 % de la population se juge plus irritable.

Quelque 35 % des répondants disent également éprouver une plus grande difficulté à se tirer hors du lit.

Après le 12 mars, 58 % des Québécois requerront d’une journée à une semaine entière pour s’adapter au dérèglement de l’horloge. Chez les membres des familles, cette proportion grimpera à 72 %.

Plus de la moitié des parents profiteraient d’ailleurs de cette heure perdue pour rattraper du sommeil.

Le sondage, dévoilé lundi, a été mené en ligne pour le compte de la Boulangerie Canada Bread du 6 au 10 février 2017, auprès d’un échantillon de 1000 adultes. La marge d’erreur est de plus ou moins 3,1 %, 19 fois sur 20.

http://www.lapresse.ca/

Une heure de moins pour dormir dimanche matin (Québec 2015)


Et nous y voilà !! Au Québec, nous changeons l’heure la nuit de samedi à dimanche, soit le 8 mars 2015. Et on profite pour changer les piles du détecteur de fumée. Je ne sais pas pour vous, mais cette année, me réveiller à la noirceur, me pèse plus qu’avant et l’idée que le lever du jour va retarder d’heure dimanche ouf !!! Mais bon, ce n’est que pour un temps, au moins, on profitera plus de la lumière du jour en soirée
Nuage

 

Une heure de moins pour dormir dimanche matin (Québec 2015)

 

Photo :  iStockphoto

C’est le temps de l’année ou l’on passe à l’heure avancée, ce qui signifie qu’on dormira une heure de moins dans la nuit de samedi à dimanche. À 2 h, les montres et les horloges devront être avancées d’une heure, puisqu’il sera en réalité 3 h.

Ce changement s’applique à tout le Canada à l’exception de :

  • certains secteurs de la Colombie-Britannique;
  • la Saskatchewan;
  • l’île Southampton au Nunavut.

 

Le bon côté du changement printanier, c’est que les jours rallongent, et que l’été approche. Le mauvais, c’est qu’on perd une heure de sommeil. Chaque personne réagit différemment à ce changement dans ses habitudes nocturnes.

Pour certains, ce changement se fera sans encombre, alors que d’autres prendront quelques jours pour retrouver leurs repères.

Puisque la lumière du matin est bénéfique pour la majorité des gens, certaines personnes auront de la difficulté à se lever pendant quelques jours. Elles seront donc plus fatiguées. Cette période de l’année a généralement un impact sur le nombre d’accidents de la route et certains problèmes de santé, comme le nombre d’infarctus qui augmente.

Pour que cette transition se fasse sans incident, les spécialistes conseillent de décaler un peu les horaires les jours précédant le changement d’heure.

On avance ou on recule?
Chaque année, c’est toujours la même question qui revient : gagne-t-on ou perd-on une heure de sommeil lors des changements d’heure? Petit truc pour s’en souvenir : on avance vers le printemps et on recule face à l’hiver!

Conseils pour les adultes

  • Décalez l’horaire de vos repas et l’heure de vos réveils d’une dizaine de minutes.
  • Couchez-vous une heure plus tôt qu’à l’accoutumée le soir du changement. L’heure du réveil semblera similaire à l’ancien horaire de lever.
  • Évitez de prendre des stimulants comme le café après 15 h.

    Conseils pour les enfants

    • Changez l’horaire graduellement. Si vous aimez faire des plans, vous pouvez aider votre enfant à s’adapter à la nouvelle heure en déplaçant progressivement son horaire. Commencez à modifier l’horaire de jour de votre enfant plus tôt de 15 minutes. À compter du jeudi précédent, donnez-lui son repas 15 minutes plus tôt, et faites de même avec les siestes et le moment du coucher. Ensuite, répétez le lendemain. Si vous préférez attendre après le changement d’heure, optez pour le même programme, mais à partir du lundi matin.

    • Si vous ne planifiez pas de période de préparation pour votre enfant, réveillez-le à la nouvelle heure qui correspond à son réveil habituel dès dimanche. Assurez-vous que les activités régulières et les siestes suivent également le nouvel horaire.

    • Réduisez les stimulants. Environ une heure avant le sommeil, baissez l’éclairage, fermez les rideaux et évitez qu’il utilise des appareils électroniques.

    • Exposez votre enfant à la lumière du jour dès le matin. Cela l’aidera à mettre à jour son horloge biologique et cela lui permettra de s’ajuster à la nouvelle heure.

    • Relaxez et soyez patient. Certains enfants réagissent mieux que d’autres à cette période. Le pire qu’il puisse arriver, c’est que vous perdiez une heure de sommeil pendant quelques jours!

        Le changement de l’heure en bref

        • Ce serait en 1784 que Benjamin Franklin, physicien et diplomate américain, aurait suggéré de décaler les heures aux changements de saison afin d’économiser de l’énergie.

        • L’Allemagne a été le premier pays à appliquer la règle, en 1916, suivie des Anglais la même année. La France emboîte le pas un peu plus tard, mais le changement d’heure a été annulé sous l’occupation allemande. Il a été réinstauré en 1976.

        • Au Canada, le changement d’heure a été uniformisé en mars 1963.

        • Le changement d’heure existe dans plus de 70 pays; les pays tropicaux ne sont pas compris, car le soleil est présent plus longtemps dans les pays qui se trouvent près de l’équateur. En revanche, les pays de l’hémisphère nord et de l’hémisphère sud ont recours au changement d’heure. Les pays procèdent encore au changement à des dates souvent différentes.

          Vos avertisseurs de fumée

          À chaque changement d’heure, les services de protection contre les incendies demandent à la population de vérifier le bon fonctionnement des avertisseurs de fumée et de remplacer les piles, si nécessaire.

          Les pompiers rappellent qu’un avertisseur de fumée fonctionnel permet de sauver des vies. Ils soulignent aussi que les avertisseurs de fumée doivent être remplacés tous les 10 ans. S’ils sont endommagés, poussiéreux ou qu’ils n’émettent plus de signal après le remplacement de la pile, ils doivent également être changés.

          Ce sont les propriétaires d’immeubles qui doivent fournir un avertisseur de fumée à leurs locataires, mais il revient à ces derniers de changer la pile, au besoin.

          Le saviez-vous?

          Depuis 2007, les États-Unis et le Canada effectuent au même moment le passage à l’heure d’été le deuxième dimanche de mars, et le retour à l’heure d’hiver le premier dimanche de novembre, à 2 heures HE.

          http://ici.radio-canada.ca/

          Changement d’heure au printemps 2014 au Québec: dans la nuit du 8 au 9 mars, on avance l’heure!


          On se prépare à faire perdre une heure de sommeil en fin de semaine au Québec. Certains vont trouver cela plus difficile surtout s’il travaille, mais pour la majorité, ce sera lundi que le levé du corps sera ardu
          Nuage

           

          Changement d’heure au printemps 2014 au Québec: dans la nuit du 8 au 9 mars, on avance l’heure!

           

          Dans la nuit du 8 au 9 mars, on avance l’heure. À deux heures du matin, il sera donc trois heures. Ce sera également l’occasion de vérifier les piles des détecteurs de fumée.

          Quand change-t-on l’heure au Québec ce printemps?

          Le passage à l’heure avancée (ou heure d’été) au Québec aura lieu dans la nuit de samedi à dimanche, du 8 au 9 mars 2014. Cela signifie que l’on devra avancer d’une heure.

          À quel moment doit-on avancer l’heure?

          Le passage à l’heure avancée se fait à 2 h du matin. À ce moment-là, il sera donc 3 h. Et les bars fermeront plus tôt…

          Pourquoi change-t-on d’heure?

          L’heure d’hiver consiste à repasser à l’heure qui avait cours avant le passage à l’heure d’été, en retranchant soixante minutes à l’heure légale au début de la période hivernale. L’heure d’été permettrait d’effectuer des économies d’énergie en réduisant les besoins d’éclairage. Des inconvénients sont toutefois montrés du doigt, comme les troubles du sommeil et la plus grande consommation de la climatisation/chauffage qui compenserait négativement ce gain d’énergie.

          Petite histoire

          En 1784, Benjamin Franklin suggère l’idée de décaler les heures aux changements de saisons afin d’économiser de l’énergie. L’Allemagne est le premier pays, le 30 avril 1916, à appliquer concrètement ce changement d’heure. Les Anglais suivent rapidement, le 21 mai 1916. En 1942, un décret instaurant l’heure avancée est adopté dans tout le Canada… décret qui sera abrogé en 1945, le changement d’heure sera alors repris de manière indépendante par les municipalités avant d’être uniformisé le 12 mars 1963.

          En 2006, le Canada a suivi les États-Unis qui ont opté pour un prolongement des heures d’été de quatre semaines.

          À présent, plus de 70 pays participent à ce décalage horaire…

          http://quebec.huffingtonpost.ca/

          Heure avancée de l’Est On change l’heure la fin de semaine prochaine


          N’oubliez pas qu’en fin de semaine au Québec, (en France, c’est le 31 mars) on change l’heure, il fera clair plus tard .. signe que la saison estival arrive a grand pas … En attendant mieux vaut se préparer pour aller quelques minutes plus tôt pour que le matin de dimanche .. nous n’ayons pas l’air de zombie
          Nuage

           

          Heure avancée de l’Est

          On change l’heure la fin de semaine prochaine

           

          On change l'heure la fin de semaine prochaine

          Crédit photo : archives Agence QMI

          Agence QMI

          Cette année, le passage à l’heure avancée de l’Est aura lieu dans la nuit de samedi à dimanche prochain, à 2h du matin. À ce moment précis, montres et horloges devront être avancées d’une heure.

          Les bars, brasseries, tavernes et restaurants devront cesser la vente d’alcool au moment du changement d’heure puisqu’à 2h, heure normale, il sera en fait 3h, heure avancée.

          Ces soixante minutes d’exploitation perdues seront toutefois récupérées par les établissements à l’automne, au moment de revenir à l’heure normale de l’Est.

          http://tvanouvelles.ca

          Changement d’heure: mauvaise nouvelle pour les insomniaques


          La semaine dernière l’Europe a reculer l’heure, la nuit 3 au 4 Novembre  c’est a notre tour de reculer l’heure .. Même si on gagne une heure de plus, ce n’est pas certains qu’on dormira une heure de plus .. peut-être qu’on apprécierait plus cette heure en supplément si c’était un Lundi matin … mais bon, notre horloge interne .. n’est pas facile a berner
          Nuage

           

          Changement d’heure: mauvaise nouvelle pour les insomniaques

           

          Les levers de soleil plus précoces sont exactement... (Photothèque Le Soleil)

          Les levers de soleil plus précoces sont exactement ce dont l’insomniaque moyen n’a pas besoin lors d’une période de l’année qui comporte déjà sa part d’inconvénients, affirme Mme Carney

          PHOTOTHÈQUE LE SOLEIL

          MICHELLE MCQUIGGE
          La Presse Canadienne
          Toronto

          La fin de l’heure avancée d’été pourrait être bien accueillie par la majorité des Canadiens heureux à l’idée de gagner une heure de sommeil, mais des spécialistes affirment que l’heure supplémentaire pourrait nuire aux insomniaques.

          Selon Colleen Carney, directrice du laboratoire sur le sommeil et la dépression de l’université Ryerson, les gens qui souffrent d’insomnie pourraient voir leurs problèmes de sommeil empirer puisqu’ils disposeront d’une heure de plus pendant laquelle ils n’arriveront pas à dormir.

          Au dire de Mme Carney, lorsqu’une personne passe plus de temps au lit, elle envoie à son corps le message qu’il a besoin de moins de sommeil. Selon la chercheuse, les insomniaques pourraient estimer qu’il s’agit d’une bonne nouvelle, mais ils n’en tireront aucun bénéfice.

          Les levers de soleil plus précoces sont exactement ce dont l’insomniaque moyen n’a pas besoin lors d’une période de l’année qui comporte déjà sa part d’inconvénients, affirme Mme Carney, avant de préciser que de plus longues périodes de noirceur sont déjà connues comme ayant un effet dépressif sur une majorité d’individus.

          Ceux qui ont des tendances insomniaques, argue-t-elle, sont encore plus susceptibles d’être déprimés et de subir d’autres problèmes saisonniers pendant les mois d’hiver. Ces problèmes peuvent exacerber leur incapacité à s’endormir et déclencher un cycle frustrant, ajoute la chercheuse.

          Mme Carney suggère aux insomniaques d’adopter une approche différente envers le changement d’heure en n’ajustant leurs horloges qu’après leur réveil, dimanche, plutôt qu’en se couchant, samedi soir.

          Statistique Canada affirme, en vertu de données publiées l’an dernier, que les Canadiens de 15 ans et plus ont dormi, en moyenne, 8 heures et 18 minutes par jour en 2010. Mme Carney estime cependant qu’au moins les deux tiers des citoyens n’atteignent pas leur cible quotidienne d’heures de sommeil.

          http://www.lapresse.ca

          États-Unis ► Un calendrier perpétuel pour figer le temps


          Vouloir tout réformer il me semble que cela amènera a des années de routines. Est-ce faisable partout au monde, je ne crois pas, étant donné certains aspects justement religieux, et ou tradition, car certains se fit au calendrier lunaire, Qu’on veuille une heure universelle non plus je ne pense pas que cela soit possible, cependant qu’on élimine une fois pour toute le changement d’heure me semble possible
          Nuage

          États-Unis ► Un calendrier perpétuel pour figer le temps

          Noël et le jour de l’An tomberaient toujours la même journée, ainsi que les dates d’anniversaire et les jours fériés.

          © Shutterstock / Agence QMI

          BALTIMORE, Maryland – Des chercheurs américains ont mis au point un calendrier perpétuel grâce auquel Noël et jour de l’An tomberaient toujours la même journée, ainsi que les dates d’anniversaire et les jours fériés.

          Deux scientifiques de l’Université Johns Hopkins à Baltimore, au Maryland, ont trouvé une façon de «figer le temps» en créant un calendrier où chaque période de 12 mois est strictement identique à la précédente.

          Cette idée peut paraître saugrenue, mais selon l’astrophysicien Richard Conn Henry et l’économiste Steve H. Hanke, les avantages pratiques et même économiques d’un calendrier perpétuel seraient immédiats.

          «Pensez seulement au temps et aux efforts nécessaires pour revoir le calendrier de chaque organisation à travers le monde. Un calendrier perpétuel serait considérablement plus simple et plus facile à gérer», explique Richard Conn Henry.

          Leur système repose sur une période de 12 mois où le 1er janvier tombe toujours un dimanche et le 31 décembre un samedi. À cela, on ajoute une semaine complète tous les cinq ou six ans, à la fin de l’année, ce qui permet de resynchroniser le calendrier avec les saisons.

          D’autres essais avaient déjà été tentés par le passé, notamment par George Eastman, vers la fin du 19e siècle. Celui-ci proposait un calendrier de 13 mois identiques de 28 jours chacun. Le projet était toutefois tombé à l’eau, car il ne respectait pas les dates du shabbat.

          La nouvelle proposition est irréprochable sur le plan religieux, et facilite également la vie des entreprises, qui n’auraient par exemple pas à subir une fermeture en milieu de semaine à cause d’un jour férié.

          Sur le plan économique, les avantages seraient également palpables, notamment en simplifiant les calculs de taux d’intérêt, qui doivent tenir compte des anomalies de notre calendrier grégorien. Celui-ci compte en effet une journée supplémentaire tous les quatre ans, chaque année bissextile.

          Les chercheurs sont également favorables à la mise en place d’une «heure universelle».

          «On en finirait avec les différents fuseaux horaires, avec le passage à l’heure d’été et à l’heure d’hiver et aux incessantes fluctuations de dates, année après année», disent-ils.

          http://fr.canoe.ca