Les produits à base d’herbes médicinales ne disent pas tout


Je trouve dommage que l’auteur ne mentionne pas les deux compagnies qui sont authentiques dans la description des ingrédients dans ses contenants d’herbes médicinales alors que les autres trichent et peuvent même mettre en péril la santé des gens
Nuage

 

Les produits à base d’herbes médicinales ne disent pas tout

 

Près de 60% des échantillons analysés contenaient des... (Photo Masterfile)

Près de 60% des échantillons analysés contenaient des espèces végétales non annoncées sur l’étiquette.

PHOTO MASTERFILE

La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Les utilisateurs de produits de santé naturels devraient se méfier: la majorité des produits à base d’herbes médicinales disponibles sur le marché contiennent des ingrédients qui ne sont pas annoncés sur l’étiquette, la plupart des compagnies ayant recours à des substituts moins dispendieux et à des agents de remplissage, préviennent des chercheurs de l’université ontarienne de Guelph.

Les scientifiques ont utilisé une analyse génétique pour examine 44 produits à base d’herbes médicinales offerts par 12 compagnies.

Seulement deux de ces entreprises ont fourni des produits authentiques, sans substitutions, contaminants ou agents de remplissage.

Au total, près de 60% des échantillons analysés contenaient des espèces végétales non annoncées sur l’étiquette. De plus, les chercheurs ont repéré des substitutions dans 32% des échantillons tandis que plus de 20% contenaient des agents de remplissage non dévoilés, comme du riz, des fèves de soya et du blé.

L’auteur principal de cette étude, Steven Newmaster, a prévenu que la contamination et la substitution présentent des risques importants pour la santé, puisque plusieurs des produits utilisés sont connus pour leur toxicité, leurs effets secondaires ou leurs interactions indésirables avec d’autres plantes, suppléments et médicaments.

Un produit de millepertuis contenait du «Senna alexandrina», une plante laxative dont l’usage prolongé peut provoquer des diarrhées chroniques et des dommages au foie. Plusieurs produits herbaux contenaient du chrysanthème matricaire, une plante qui peut causer un engourdissement de la bouche et provoquer l’apparition d’ulcères. Elle interagit aussi avec des médicaments métabolisés par le foie.

Des agents de remplissage non annoncés comme le blé, les fèves de soya et le riz présentent quant à eux des risques de réaction allergique chez certains consommateurs.

M. Newmaster a rappelé que le recours aux agents de remplissage est courant dans cette industrie, mais que les utilisateurs ont néanmoins le droit de savoir ce qu’ils achètent.

Plus de 29 000 produits herbaux sont en vente en Amérique du Nord. Environ 80% des habitants de pays développés utilisent des produits de santé naturels, et l’industrie génère des ventes annuelles de plus de 60 milliards de dollars.

Les produits de santé naturels sont réglementés au Canada depuis 2004, mais des milliers de produits se retrouvent sur le marché sans avoir été entièrement autorisés.

Les conclusions de l’étude sont publiées dans le journal BMC Medicine.

http://www.lapresse.ca/