Le Saviez-Vous ► Herbe à puce ou herbe à poux ? Deux choses à savoir


Herbe à puce, l’herbe à poux, une donne le rhume des foins, l’autre provoque des réactions cutanées qui peuvent être douloureuses
Nuage

 

Herbe à puce ou herbe à poux ? Deux choses à savoir

 

Ambrosia artemisiifolia

OSKANOV VIA GETTY IMAGES

Ambrosia artemisiifolia

De nombreuses personnes confondent toujours ces deux plantes qui n’ont absolument pas les même effets.

  • Agence Science-Presse

L’herbe à poux et l’herbe à puce sont facilement discernables, pourtant de nombreuses personnes confondent toujours ces deux plantes… et les problèmes de santé qu’elles entraînent ! Le Détecteur de rumeurs leur vient en aide.

L’herbe à poux — Ambrosia artemisiifolia

On peut toucher sans risque l’herbe à poux, c’est son pollen qui pose problème !

Comment la reconnaître

Pouvant atteindre 1,5 mètre de haut, on la reconnaît à son feuillage vert et dentelé, semblable à celui des carottes. De la fin juillet jusqu’aux premiers gels, ses fleurs mâles produisent de grandes quantités de pollen que le vent peut transporter sur plus de 200 km !

On retrouve l’herbe à poux principalement dans le sud du Québec (Outaouais, Montréal et Montérégie) dans les milieux urbains, en milieu agricole et aux abords des autoroutes. D’origine nord-américaine, elle a été introduite en Europe au XIXe siècle, où elle s’est propagée, notamment en France.

Ses effets sur la santé

L’herbe à poux est l’une des principales responsables de la rhinite allergique — communément appelée rhume des foins — dont souffre un Québécois sur huit. Les personnes allergiques à cette plante auront le nez bouché ou des éternuements ; les yeux rouges, enflés ou irrités ; un problème de respiration, de la toux et même de l’asthme.

L’herbe à puce — Toxicodendron radicans

L’herbe à puce est une plante qu’il ne faut pas toucher, car elle provoque des réactions cutanées importantes !

Comment la reconnaître

C’est une plante à trois folioles pointues, dont la bordure est plus lisse que celle de l’herbe à poux. Son feuillage lustré passe du rougeâtre au printemps au vert foncé en été et devient multicolore à l’automne. En juin et juillet, elle produit des grappes de petites fleurs blanc verdâtre, souvent dissimulées par le feuillage. Puis, en septembre, des fruits de la taille d’un pois font leur apparition. L’herbe à puce peut être grimpante, rampante ou buissonnante.

On la retrouve dans presque toutes les régions du Québec, à l’orée des bois, en bordure des routes et des cours d’eau et sur les terrains vagues.

Ses effets sur la santé

C’est l’urushiol, une toxine contenue dans sa sève, qui cause une dermatite de contact — c’est-à-dire une inflammation douloureuse de la peau. Pas moins de 85 % de la population est susceptible de réagir au contact de cette substance.

Les symptômes se manifestent habituellement dans les 24 à 48 heures suivant un contact direct ou indirect (par exemple avec le pelage contaminé d’un animal) et consistent en des rougeurs, des démangeaisons vives, une inflammation douloureuse ou des cloques. Habituellement, les symptômes disparaissent dans les 7 à 15 jours.

Herbe à poux : feuille dentelée, elle provoque le rhume des foins. On peut la toucher.

Herbe à puce : feuille à trois folioles, substance toxique qui peut entraîner des réactions cutanées. Pas touche !

https://quebec.huffingtonpost.ca

10 REMÈDES MAISON CONTRE L’HERBE À PUCE


Des petits remèdes de grand-mère qui pourraient soulager les irritations dues à l’herbe à puces mais aussi certains trucs pourraient être utiles pour tout autre démangeaisons
Nuage

 

10 REMÈDES MAISON CONTRE L’HERBE À PUCE

 

Essayez ces remèdes maison naturels contre l’herbe à puce pour atténuer les démangeaisons et les grattements ainsi que la possibilité qu’elle puisse se propager à d’autres parties de votre corps.

Par Alyssa Jung

Le concombre calme l’éruption transitoire

(Crédit photo: Thinkstock)

Ça n’a peut-être pas l’effet d’une journée au spa, mais vous pouvez utiliser des tranches de concombres pour apaiser les démangeaisons grâce au remède maison contre l’herbe à puce qui suit : placez des tranches de ce rafraîchissant légume sur la région affectée ou réduisez-les en purée pour faire une « pâte » de concombre et appliquez-la sur la peau pour ressentir le soulagement.

La pelure de banane apaise les démangeaisons

(Crédit photo: Thinkstock)

Frotter l’intérieur d’une pelure de banane sur la peau touchée par l’herbe à puce est un mythe, mais il pourrait procurer un soulagement en raison des vertus apaisantes de la pelure. D’autres personnes ne jurent que par les pelures de melon d’eau.

Le vinaigre de cidre de pomme élimine le poison

(Crédit photo: Thinkstock)

Grâce à ces nombreuses vertus médicinales, il n’est pas étonnant que le vinaigre de cidre de pomme se soit aussi révélé être un puissant remède maison contre l’herbe à puce. L’une des façons d’y avoir recours est de tremper un sac de papier brun dans le vinaigre de cidre de pomme et de le placer ensuite sur l’éruption transitoire afin d’extraire les toxines.

Le bicarbonate de soude accélère la guérison

(Crédit photo: Thinkstock)

Étaler une pâte de bicarbonate de soude sur votre peau pourrait contribuer à entraîner les toxines vers la surface; voilà pourquoi cette poudre alcaline est aussi reconnue comme un traitement naturel contre les boutons.

Pour soulager une éruption transitoire causée par l’herbe à puce, plus particulièrement une éruption rougeâtre et présentant des cloques, mélangez trois cuillères à thé de bicarbonate de soude avec une cuillère à thé d’eau et appliquez la pâte sur les régions touchées. Lorsqu’il sèche, le bicarbonate de soude s’écaille, procurant au moins un soulagement temporaire. Prendre un bain d’eau froide dans lequel on a ajouté une tasse de bicarbonate constitue aussi un autre remède maison contre les effets de cette plante.

Vous pouvez également utiliser le bicarbonate de soude pour traiter les cloques suintantes causées par l’éruption transitoire. Pour ce faire, mélangez deux cuillères à thé de bicarbonate de soude dans une pinte d’eau (ou un litre). Saturez ensuite quelques gazes stériles avec le mélange et couvrez les cloques à l’aide des gazes mouillées pendant dix minutes, quatre fois par jour.

Remarque : ne les appliquez pas sur vos yeux ni autour de ceux-ci.

Un bain d’avoine soulage les démangeaisons

(Crédit photo: Thinkstock)

Si vous présentez une éruption cutanée rouge qui vous démange, évitez de vous gratter en prenant un bain d’avoine.

Moulez simplement une tasse d’avoine dans votre mélangeur jusqu’à l’obtention d’une poudre fine, versez-la ensuite dans une étamine, dans la section du pied d’un bas de nylon propre ou bien dans la jambe d’un collant usé. Nouez le tissu et attachez-le au robinet de votre bain de sorte qu’il soit suspendu sous l’eau qui coule. Remplissez la baignoire d’eau tiède et trempez-y pendant 30 minutes.

Vous pourriez aussi obtenir un soulagement supplémentaire en appliquant la pochette contenant l’avoine directement sur l’éruption transitoire ou les boutons.

L’aloès élimine la sensation de brûlure

(Crédit photo: Thinkstock)

Tout comme il soulage un mauvais coup de soleil, le gel de la plante d’aloès peut faire des miracles pour une éruption transitoire causée par l’herbe à puce. Appliquez le gel directement sur la peau à partir de la feuille ou servez-vous d’un produit acheté en magasin, ce qui est une solution plus rapide.

L’alcool à friction évite la propagation

(Crédit photo: Thinkstock)

Si vous vous rendez dans des endroits où il pourrait y avoir de l’herbe à puce, apporter de l’alcool à friction peut s’avérer être une bonne idée. Appliquez-la sur les régions touchées immédiatement après le contact pour ralentir et minimiser l’inconfort; ce remède maison contre l’herbe à puce empêche l’urushiol, le composé chimique causant l’éruption transitoire, de pénétrer entièrement dans la peau.

Le jus de citron élimine l’huile

(Crédit photo: Thinkstock)

L’acide du jus de citron est connu comme un astringent naturel qui élimine l’huile pour une multitude d’usages domestiques et esthétiques. Par contre, certaines personnes ne jurent que par le jus de citron à titre de remède maison contre l’herbe à puce, expliquant leur croyance par le fait qu’il élimine les huiles toxiques. Appliquez-le rapidement après le contact avec la plante irritante, avant que son huile n’ait le temps de pénétrer complètement dans votre peau.

L’eau atténue la gravité

(Crédit photo: Thinkstock)

Laver les parties du corps touchées sous l’eau froide (et du savon si vous en avez sous la main) immédiatement après le contact peut contribuer à minimiser l’ampleur et la gravité de l’éruption transitoire qui se développe. L’eau chaude peut ouvrir les pores et permet aux huiles toxiques de pénétrer davantage dans votre peau. Vous pouvez aussi prendre un bain, salé ou non, pour faire ressortir le trop-plein d’humidité de votre corps à la surface.

Les compresses d’eau froide calment l’éruption transitoire

(Crédit photo: Thinkstock)

Appliquez des compresses d’eau froide aux endroits où l’éruption transitoire survient afin d’atténuer les démangeaisons et d’éviter de vous gratter; n’oubliez pas, les ongles coupants peuvent ouvrir les cloques, ce qui peut causer de l’infection.

L’hamamélis de Virginie (ou café du diable) peut lui aussi atténuer l’éruption transitoire. Appliquez-en une petite quantité directement ou à l’aide de tampons d’ouate.

Si vous avez besoin de sécher une éruption suintante causée par l’herbe à puce, essayez le thé infusé longuement : trempez simplement un tampon d’ouate dans le thé, appliquez-le délicatement sur la région touchée avec le tampon et laissez sécher à l’air. Répétez au besoin.


 

http://selection.readersdigest.ca/