Le Saviez-Vous ► Un hôtel-labyrinthe conçu pour torturer 200 personnes


Un hôtel qui cachait des horribles secrets tenus par un médecin psychopathe qui a existé vers la fin des années 1800. Son hôtel bien loin d’être accueillant.
Nuage

 

Un hôtel-labyrinthe conçu pour torturer 200 personnes

 

 

En 1893, le pharmacien Herman Mudgett  alias  H. H. Holmes fit construire un hôtel de trois étages à Chicago spécialement pour y tuer des gens : le « château de l’horreur ».

H. H. Holmes, plus connu sous le nom de Docteur Henry Howard Holmes, est considéré comme le premier tueur en série américain.

Dans son hôtel, surnommé « Le châteu des Horreurs », il tua et mutila de nombreuses victimes, toutes de femmes. Il avoua 27 meutres, mais seulement 9 purent être prouvés, alors qu’au total, certains estiment qu’il a tué plus d’une centaine de personnes, voir  environ 230, si on se base sur le nombre de disparitions.

Le 8 juillet 1878, à 18ans, Holmes épouse Clara A. Lovering de Alton, New Hampshire , une jeune femme d’une riche famille qui a payé ses études de médecine.

 Il décide d’ouvrir un hôtel, pour l’exposition universelle le 1 mai 1883 et séduira une jeune millionnaire, Myrta Belknap qu’il épouse Le 28 janvier 1887 après avoir définitivement adopté le nom de Holmes.

Etant encore marié à sa première épouse et ce faisant devient bigame. Il tente mollement un divorce de sa première épouse mais ne le mené pas à terme.

Gràce à des faux sous plusieurs identité, il réussit à escroquer 5000$ à Myrta pour se construire une somptueuse maison à Wilmette , dans la banlieue de Chicago.

Il épousera une troisième femme le 9 janvier 1894 et aura également des rapports avec Julia Smythe, l’épouse de Ned Connor, un de ses employés. Julia deviendra l’une de ses victimes.

Holmes était bel homme et savait user de son charme auprès des femmes de la société qu’il n’a aucune difficulté à séduire.

La pharmacie de Holton était situé au coin de Wallace et de soixante-troisième rue, dans la banlieue de Englewood.


A la mort du propriétaire mort d’un cancer,  Holmes assassine l’épouse et élabore un mensonge pour sa famille et ses amis , leur narrant le déménagement de Mme Holton pour la Californie. Holmes fera de cette pharmacie et du reste de l’immeuble , son hôtel, son « château de l’horreur » comme on le nommera plus tard.

Pour amènager son château, Holmes se tourna vers plusieurs entreprises, qu’ils s’arrange pour ne pas payer, et qu’il quitte même sans avoir achevé les travaux. Ainsi, il est le seul qui connaissait en détail le bâtiment , ses caches et chambres cachées, ses sous sols piégés et ses prisons. 

 Cette bâtisse était un véritable labyrinthe avec des escaliers ne menant nulle part, des chambres sans fenêtre et des sous-sols piégés. Le nombre de victimes reste flou mais pourrait aller jusqu’à 200 personnes, dont il revendait les squelettes à des écoles de médecine.

Lorsque la police fouilla le château , elle découvrit des chambres dont les murs ou plafonds mouvant pouvait broyer les victimes, des chambres à gaz, les pièges qui activaient toutes sortes de lames ,de fléchettes empoisonnées, ou de coups de feu. Dans une pièce, surnommé « le donjon, a été installé un nombre impressionnant d’instruments de torture. Holmes en médecin sadiques avait recrée un musée de la torture comparable à la Tour de Londres.

Holmes a été inculpé pour le meurtre de Pitezel, et après ses aveux pour 27 meurtres commis à Chicago, Indianapolis et Toronto, et six tentatives de meurtres .

En prison , il perçu 7.500$ d’ « Hearst Papiers » en échange de l’écriture de sa biographie.

Le bâtiment brûla entièrement en 1895. Holmes fut pendu dans la prison de Philadelphie le 7 mai 1896.

http://regardnoirpolars.blogspot.fr/
http://secouchermoinsbete.fr/