Une famille attaquée par des guépards


Celui qui filme la scène avec sa mère, on essayer de faire des signes à la famille devant eux pour qu’elle remonte dans la voiture.(À mon avis, ils auraient dû se garer près de la famille pour les alerter du danger, malgré qu’ils n’ont respecté les pictogrammes interdisant de sortir du véhicule.) Les guépards étaient tranquillement allongés sous les arbres alors qu’une voiture est arrivée. Des adultes avec un enfant voulaient faire un pique-nique et se sont aventurées dans le parc Les guépards lancent leur attaque, heureusement tous s’en sort indemne.
Nuage

 

Une famille attaquée par des guépards

 

Une antilope échappe à des guépards en sautant dans une voiture


Prière de ne pas descendre de votre automobile lors de la visite du parc, mais laissé les fenêtres ouvertes, on ne sait jamais qui vous pourriez sauvé la vie
Nuage

 

Une antilope échappe à des guépards en sautant dans une voiture

Vidéo d'un impala qui tente d'échapper à un guépard au parc Kruger, en Afrique du Sud.

Vidéo d’un impala qui tente d’échapper à un guépard au parc Kruger, en Afrique du Sud. 20 MINUTES

VIDEO – Sans ce geste instinctif, l’animal aurait probablement été dévoré…

Parfois, la vie tient à une fenêtre de voiture ouverte. Un impala, une antilope qui vit traditionnellement en Afrique, en a fait la violente expérience dans le parc national Kruger d’Afrique du Sud quand, pourchassé par des guépards, l’animal a réussi à sauver sa peau en s’engouffrant dans un 4X4 de touristes par la fenêtre d’une portière, rapporte le Daily Mail.

Entrez la légende de la vidéo ici

La scène, filmée par une touriste qui se trouvait une dizaine de mètres derrière le véhicule, est impressionnante. On y voit d’abord l’impala débouler du fourré à toute vitesse –l’animal peut faire des pointes à 90 km/h- suivi d’un guépard –qui peut, lui, aller jusqu’à 110 km/h-, puis faire un bond en direction de la voiture.

Happy end

La suite, c’est la vidéaste amateure qui la raconte au Daily Mail. Dans la confusion, raconte-t-elle, un des passagers réussit à ouvrir l’une des portières du véhicule, et à en faire sortir l’impala. Le guépard, lui, a déjà rebroussé chemin.

A la fin de la vidéo, on peut ainsi voir l’animal gambader entre les voitures, puis s’en éloigner lentement. De l’autre côté de la route, des guépards restent quelques secondes à l’affut, puis quittent le terrain de leur chasse ratée, la queue entre les jambes. Sans son saut instinctif, l’impala leur aurait très probablement servi de repas.

http://www.20minutes.fr/

Le Saviez-vous ► Ce qui fait du guépard un redoutable chasseur


Quand on voit un guépard courir pour chasser une proie, cela l’impression qui court a grande vitesse .. Sauf qu’il ne court pas très longtemps, par contre … Il a des atouts qui font de ce félin, un animal vraiment puissant
Nuage

 

Ce qui fait du guépard un redoutable chasseur

 

Un guépard au Botswana

Un guépard au Botswana  Photo :  AFP/CHRISTOPHE BEAUDUFE

S’il est réputé pour être l’animal terrestre le plus rapide, ce n’est pas pour cette raison que le guépard est considéré comme l’un des plus habiles chasseurs.

Des chercheurs britanniques expliquent que ses talents tiennent plutôt de sa faculté à accélérer, à freiner et à changer de direction très rapidement.

Le saviez-vous?
Des observations menées en captivité montraient déjà que l’Acinonyx jubatus peut dépasser les 100 km/h en pleine course. Par comparaison, le record connu pour les lévriers est de 65 km/h, de 68 km/h pour les chevaux et de 43,2 km/h pour les humains (Usain Bolt au 100 mètres).

La tête d'un guépard

Le Pr Alan Wilson et son équipe du collège vétérinaire royal britannique ont réussi pour la première fois à étudier la locomotion du félin dans la nature, en conditions réelles.

Ils ont équipé cinq guépards du Botswana (trois femelles et deux mâles) d’un collier de haute technologie, alliant un GPS ultra-précis à une batterie d’accéléromètres, de gyroscopes et de magnétomètres.

Pas moins de 367 courses ont été analysées sur une période de 17 mois.

La vitesse la plus élevée enregistrée fut 93 km/h. Toutefois, l’équipe a été surprise de constater que la grande majorité de leurs sprints restaient en deçà de 72 km/h, avec une vitesse moyenne de 50 km/h, tenue en général durant seulement une à deux secondes.

Elle a aussi constaté que les félins accomplissaient quotidiennement des prouesses en matière d’accélération et de freinage. Ainsi, un guépard peut, en une seule foulée, accélérer de 3 m/s ou freiner de 4 m/s. Cette manœuvrabilité surpasse de loin celle des chevaux de polo ou des lévriers. Elle est notamment liée à la structure du squelette et des muscles du guépard, sans oublier ses griffes non rétractiles qui lui assurent une adhérence considérable.

« C’est cette capacité à changer de vitesse et de direction quasi instantanément qui permet à l’animal de suivre tous les mouvements de sa proie pour mieux la capturer. » — Pr Alan Wilson

Toutes ses qualités physiques n’assurent pas un repas aux guépards qui ne réussissent pas à capturer systématiquement leurs proies. Les données montrent que leurs efforts ne sont fructueux que dans 26 % des cas.

Le détail de ces travaux est publié dans la revue Nature.

Le saviez-vous?
La puissance musculaire développée par un guépard en pleine accélération est quatre fois supérieure à celle calculée pour Usain Bolt lorsqu’il a couru le 100 mètres en 9,58 secondes.

http://www.radio-canada.ca

Des guépards dans la famille


Comment peut-on laisser des enfants jouer avec des guépards. Même si les parents leur laissent chasser comme les autres guépards dans leur environnement, en vue peut-être de retourner dans la nature ce qui est louable, mais qu’ils habitent avec des jeunes enfants est dramatique. Combien de fois que les animaux sauvages se sont retournés contre l’être humain et a cause de leur instinct et ont été abattu
Nuage

 

Des guépards dans la famille

 

Des guépards dans la famille

Capture d’écran Youtube

Malan, 3 ans et sa petite sœur Kayla ont des amis très particuliers. Les deux petits Sud-africains ne se séparent rarement de Wakku et Skyla, deux beaux guépards.

La fratrie a créé un lien tout particulier avec les deux animaux, partageant même leurs jouets avec eux. Il n’est pas rare de croiser Malan au volant de sa mini camionnette, avec un des guépards comme passager.

Leurs parents, Kim et Hein Schoeman, sont aussi proches de ces félins connus pour être les animaux les plus rapides au monde.

Kim Schoeman a expliqué au quotidien anglais le Daily Mail que ses enfants se comportent avec les guépards comme ils le feraient avec des chiens.

«Ils les serrent comme des gros ours en peluche», dit-elle.

Le couple, qui n’a jamais voulu prendre de risques, a pris des précautions, en expliquant à leurs enfants comment se comporter avec les animaux.

«On leur a dit de ne pas courir partout, et de toujours leur faire face quand ils marchaient. Ils ne doivent jamais leur tourner le dos. Nos enfants sont petits, mais ils pensent qu’ils les dominent. Quand un des « chats » saute, ils le réprimandent en lui disant de ne pas le faire», indique la mère de famille.

Par ailleurs, le père, Hein, a appris aux animaux à chasser par eux même, pour ne pas les couper de leur vraie nature et dans l’espoir qu’ils puissent un jour retourner vivre à l’état sauvage un jour.

Pour regarder un court documentaire sur cette étonnante cohabitation

http://fr.canoe.ca

Des chiens pour tenir compagnie… à des guépards !


C’est une bonne idée si ce sont des guépards abandonnés et qui ont besoin d’une aide pour se donner du courage, de la personnalité avec l’aide des chiens qui eux semblent d’après la vidéo apprécier
Nuage

 

Des chiens pour tenir compagnie… à des guépards !

 

Et si le chien était en plus du meilleur ami de l’Homme, celui d’un très gros félin ?

Les guépards sont les mammifères les plus rapides au monde, mais ils se reproduisent peu, et sont hélas en danger d’extinction.

Des compagnons de jeu et des guides

Bien souvent, les guépards vivant dans les zoos et parcs animaliers ont été abandonnés par leur mère. Peureux,ils manquent de confiance pour se rapprocher à d’autres félins.

Mais voilà que le chien, aussi surprenant que cela puisse paraître, pourrait bien venir en aide à cette espèce,grâce à son apaisante présence, tout simplement.

Aux Etats-Unis, certains zoos font en effet appel à des chiens pour calmer les gros chats capricieux, mais aussi attirer l’attention sur leur sort. Ils deviennent alors les compagnons de jeu et guides des guépards.

« C’est une histoire d’amour, celle d’une espèce aidant une autre espèce à survivre«  explique Jack Grisham, un responsable du Zoo de Saint-Louis, dans le Missouri, et coordonnateur du plan de sauvegarde des guépards en Amérique du Nord.

La mission des chiens : être les meilleurs amis des guépards

 

Au Zoo Safari Park de San Diego, en Californie, 4 guépards, parmi les 19 que compte le parc, ont un compagnon canin. Hopper, un croisé Berger Allemand veille ainsi sur Amara, « la femelle guépard la plus difficile« . Sa principale mission ? « Etre son meilleur ami« , explique l’éleveuse Janet Rose-Hinostroza.

Généralement, les petits guépards sont présentés à leurs nouveaux meilleurs, la plupart du temps des chiens venus de refuges, dès leur plus jeune âge, vers 3 mois. Les canidés sont dominants et protecteurs. Ils veillent sur leurs guépards, les protègent, les rassurent. L’un des chiens promène même en laisse une jeune femelle de 2 ans !

Un programme qui dure depuis 30 ans

Bien que les chiens et leurs gros chats  vivent ensemble, ils ne sont pas toujours les uns avec les autres. Les chiens mangent séparément et passent de longs moments avec d’autres chiens et les humains.

Quand a commencé cette histoire d’amour entre chiens et guépards ? On ne le sait pas vraiment.  Mais des Bergers d’Anatolie ont été utilisés pendant des décennies en Namibie pour protéger les troupeaux de chèvres. Ces chiens sont très courageux et repoussaient les attaques de lions et de léopards.

En 1981, un couple de guépards a été donné au zoo de San Diego, à condition que les félins soient accompagnés de chiens parce qu’ils étaient habitués à leur présence.

Depuis le début du programme de San Diego, 135 guépards ont vu le jour dans le parc.

Plusieurs autres zoos ont adopté des chiens pour tenir compagnie à des guépards. C’est notamment dans un parc de la ville de Tampa, en Floride, où le duo Kasi et Mtani coule des jours heureux depuis près de deux ans. Cette vidéo publiée en avril dernier montre le chien et le guépard au moment du premier anniversaire de leur rencontre.

http://wamiz.com

Les félins à l’honneur


De beau chat, un peu gros pour aller sur mon sofa et de toute façon ce sont des chats qui méritent leur liberté et vivre comme ils ont toujours vécu .. Alors que présentement, ils sont en grand danger ..
Nuage

 

Les félins à  l’honneur

 

En février 2012, c’était le mois qu’a choisi National Geographic  pour mettre en avant le projet Big Cats, une initiative destinée à protéger les félins sauvages. De son côté, Disney Nature vient de sortir au cinéma Félins, un documentaire sur les guépards et les lions. Leur but ? Nous faire redécouvrir ces animaux majestueux pour mieux les défendre.

© Nat Geo Wild


Panthère nébuleuse originaire d’Asie du sud-est.

© Nat Geo Wild


Le guépard, le plus rapide

© Nat Geo Wild


Le tigre, le plus gros des félins

© Christelle Milesi


La puissance du jaguar

© Fabrice Newel


Le léopard

© Nat Geo Wild


Le lion, roi en danger

© Nat Geo Wild


Les derniers lions

© Nat Geo Wild


Combat de lionnes

© Nat Geo Wild


Dans un autre monde

© Nat Geo Wild


Du côté des « Félins »

© Nat Geo Wild


Rugissez pour et avec eux

© Nat Geo Wild

 

http://www.linternaute.com