Le froid ne donne pas la grippe. Voyez pourquoi


On entend souvent des gens dire qu’ils ont attraper froid qu’ils vont avoir la grippe, depuis le temps qu’à chaque année, c’est la même histoire, le froid n’est pas la cause de la grippe ou le rhume. Cependant, l’hiver est plus propice à cause de la proximité et qu’on reste en 4 murs au milieu des microbes qui font la fête
Nuage

 

Le froid ne donne pas la grippe. Voyez pourquoi

 

Joey Olivier
Rédacteur Web – MétéoMédia

La grippe est un des virus les plus propagés durant la saison hivernale, avec le rhume. Les causes ne sont cependant pas toujours celles auxquelles on pense et les intervenants de la santé croient toujours dur comme fer que la vaccination contre l’influenza est une nécessité.

L’influenza, mieux connue sous le nom de grippe, est une infection virale très contagieuse qui affecte le nez, la gorge et les poumons. Contrairement à la croyance populaire, les conditions météo hivernales ne sont pas aussi coupables que l’on croit.

« Le froid ne donne pas la grippe! Le froid, le cou à l’air ou les pieds mouillés ne donnent pas la grippe ou le rhume! », dit Sophie Gagnon-Blackburn, pharmacienne.

En réalité, le froid engendre une modification de la muqueuse du nez.

« Durant l’hiver, c’est plus sec dans les maisons à cause du chauffage entre autres, ce qui assèche les muqueuses du nez », ajoute la pharmacienne.

Une muqueuse plus sèche sera moins efficace pour lutter contre les virus.

Une autre raison de la propagation du virus comme celui de la grippe s’explique par le fait que l’on reste davantage à l’intérieur durant la saison froide. Le virus de la grippe survie mieux dans un environnement frais et sec. Ce dernier peut d’ailleurs survivre jusqu’à deux jours sur des objets contaminés et jusqu’à cinq minutes sur la peau.

Les sources de contamination principales sont les gouttelettes émises par une personne infectée ou un contact direct avec des sécrétions du nez ou de la bouche. Par exemple, l’influenza se propage lorsqu’une personne infectée tousse, éternue ou contamine des objets comme un comptoir, un téléphone ou une poignée de porte.

Défendre l’importance de la vaccination

Les autorités de la Santé publique doivent encore défendre l’importance et l’efficacité du vaccin contre la grippe.

« C’est nécessaire », fait valoir Mme Gagnon.

La vaccination est essentielle pour protéger les gens qui ont des systèmes immunitaires plus affaiblis comme les personnes âgées, celles avec des maladies chroniques ainsi que les enfants. Elle limite également la propagation du virus de la grippe si le niveau de vaccination est élevé dans la population.

Pour prévenir la propagation, on suggère de se laver fréquemment les mains, de nettoyer les surfaces de la maison et de suivre les recommandations des professionnels de la santé lors d’une infection.

http://www.meteomedia.com/